Aller au contenu


Photo

Anime - Episode 30 - Fanny tombe amoureuse


  • Veuillez vous connecter pour répondre
17 réponses à ce sujet

#1 pika-chu

pika-chu

    Fan pour la vie

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • Réputation
    1
  • 2 744 messages
  • Genre:

Posté 23 octobre 2005 - 07h47

Episode 30 : Fanny tombe amoureuse (j'ai pris le parti de conserver les titres français de la Cinq)

Pour continuer la série des "side-characters stories", c'est maintenant Kurumi (Fanny).

A noter que la version manga de l'histoire est très différente.

Kurumi est en émoi devant le beau Jun Hayami (Jérôme).
Est-elle amoureuse ?

Madoka, Kyôsuke et Manami s'en mêlent.

Spoiler


P.S. Une des scènes qui m'a le plus marqué est celle où Kyôsuke commande un Superburger que Kurumi lui fait avaler roll2.gif
Attrapez-les tous !!

#2 Chibi

Chibi

    Fan pour la vie

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • Réputation
    2
  • 1 833 messages
  • Genre:
  • Localisation:Derrière l'écran de mon ordinateur

Posté 24 octobre 2005 - 12h41

Comme je l'avais écrit dans la fiche personnage, Kurumi apparaît d'abord comme un bébé et on a vraiment du mal à l'imaginer autrement. On se dit que c'est une fille "simple" dans le sens où elle a des préoccupations qui se limitent à la nourriture et aux disputent avec sa soeur.

Mais cet épisode montre une autre facette de Kurumi. Kurumi est en fait une jeune fille plus complexe qu'il n'y paraît. Peut être même que c'est cet épisode qui marque la transition entre l'enfance et l'adolescence. Mais ce changement ne durera qu'un temps car Kurumi retrouvera ses bonnes vieilles habitudes tout de suite après.
Smells like KOR spirit

#3 JérômeActarus

JérômeActarus

    Fan Kor & âme

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • Réputation
    0
  • 344 messages
  • Genre:

Posté 27 octobre 2005 - 17h16

Hayami est du genre qui agace : il a de l'allure, de la réussite et de l'intuition (il a deviné juste chez Madoka). Le pire est qu'il n'en a même pas chopé la grosse tête. Il n'est donc pas étonnant que les filles le préfère à des garçons comme Seji, Kazuya ou Yusaku. Hayami est le seul et véritable rival de Kyosuke dans la série.
Le grand mystère et de savoir si Madoka est plus ou moins tombée sous son charme et le très grand mystère est ce qui s'est passé et/ou pas passé avec lui derrière l'arbre. Après moult tragiques interrogations personnelles unsure.gif , je pense que Madoka fait là avec Hayami ce que Kyosuke fait habituellement avec Hikaru : elle aime recevoir une preuve d'amour même si elle ne vient de celui qu'elle aime.
Cet épisode n'est pas excellent-excellent et donne raison aux auteurs de ne pas avoir fait de KOR une série basée sur une rivalité amoureuse. La série n'a pas besoin de ça pour être intéressante et n'avait donc pas besoin d'un tel épisode. Le récit aurait mieux fait de rester concentrer sur Kurumi.

La scène finale avec le départ en bateau de Hayami ne laisse aucun doute sur les chances que l'on a de le revoir : aucune. A une époque où toutes les agglomérations du monde sont à moins de 24h d'avion des unes des autres. Il fallait trouver une image et un moyen de mettre en scène un voyage d'apparence totalement définitif par un moyen de locomotion lent et de long courrier (et, au final, peu actuel).
JérômeActarus

#4 pika-chu

pika-chu

    Fan pour la vie

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • Réputation
    1
  • 2 744 messages
  • Genre:

Posté 30 octobre 2005 - 03h35

QUOTE (JérômeActarus @ 27 Oct 2005 18:16)
Il fallait trouver une image et un moyen de mettre en scène un voyage d'apparence totalement définitif par un moyen de locomotion lent et de long courrier (et, au final, peu actuel).

Et puis avec un avion, un ruban rouge (qui symbolise le lien affectif), c'est difficile à utiliser alors qu'avec un bateau laugh.gif
Attrapez-les tous !!

#5 pika-chu

pika-chu

    Fan pour la vie

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • Réputation
    1
  • 2 744 messages
  • Genre:

Posté 09 novembre 2005 - 09h28

Petit détail : le titre en VO est "Konoha monogatari" (Légende des Feuilles).

Vous remarquerez que cet épisode est souvent ponctué par la chute de feuilles de Gingko Biloba. C'est presque un cliché des comédies romantiques qui se passent en automne au Japon (alors qu'au printemps, c'est la floraison des cerisiers).


Attrapez-les tous !!

#6 Punch

Punch

    inKoruptible

  • Modérateur
  • Réputation
    209
  • 3 697 messages
  • Genre:
  • Localisation:Banlieue parisienne

Posté 16 juillet 2014 - 21h49

Vous avez commandé le commentaire de l’épisode 30 le voilà  :lol:

 

Nous avons ici affaire à un épisode spécial Kurumi.

 

Cet épisode nous apprend que Kurumi n’est pas qu’un estomac sur pattes mais aussi une romantique jeune fille. Kurumi n’a jamais été aussi mignonne que dans cet épisode. J’adore sa façon de tirer sa petite langue !

 

593353snapshotdvd161520110814184600.jpg

 

Jun Hayami, l’élu de son cœur, quant à lui, au-delà de son image « ultra-white » à la Mitaka / François (de Maison Ikkoku) se révèle au final un jeune homme fort sympathique et perspicace. Si Madoka a su le persuader de sortir avec Kurumi, il lui a sans doute permis de mettre de l’ordre dans ses sentiments  ;)

 

Kyôsuke prend, une fois de plus, son rôle de grand-frère très au sérieux. Avec la complicité de Manami, il va tenter de court-circuiter ce rapprochement qu’il qualifie de honteux, à cause de la prétendue relation triangulaire Madoka/Hayami/Kurumi. Vous connaissez le proverbe : il ferait mieux de balayer devant sa porte  :lol:

 

Un épisode bourré de quiproquos et d’humour (le super hamburger !!!) qui se laisse revoir avec plaisir  :D

 

Une petite touche culturelle pour finir. Cet épisode est clairement marqué du signe de l’automne avec toutes ces feuilles jaunes. Les japonais considèrent le passage des saisons (« le temps qui passe ») comme un moment important de la vie. A chaque saison correspond donc ses coutumes, ses habitudes et sa météo bien sûr.

 

Un petit aperçu :

 

-          Le printemps : les cerisiers en fleur, la fin des études…

-          L’été : les grosses chaleurs, les cigales, les fûrin, la pastèque, les matsuri…

-          L’automne : les feuilles jaunes et rouges des arbres…

-          L’hiver : la neige, les mandarines, les kôtetsu (tables basses chauffantes), les visites au temple…

 

Au revoir, à bientôt  :)



#7 Vavan

Vavan

    Fan accompli

  • Membres
  • PipPipPip
  • Réputation
    3
  • 112 messages

Posté 22 janvier 2015 - 11h55

J'avoue être assez partagé sur cet épisode.

 

Si J'ai trouvé très agréable d'avoir mis cette-fois Kurumi en avant, j'ai néanmoins l'impression que la liaison supposée entre Madoka et Hayami faisait un peu artificielle et n'a pas été très bien traité.

 

Il aurait fallu soit carrément la supprimer (car Kyosuke n'a pas l'air spécialement d'y prêter une grande attention ce qui tranche avec l'attitude qu'il avait lorsqu'il se faisait des films sur les "infidélités" de Madoka), soit l'approfondir beaucoup plus pour montrer que Madoka peut aussi vivre sa vie sans lui (même sur plusieurs épisodes) ce qui l'aurait fait réfléchir un minimum sur son attitude envers Madoka et Hikaru.

 

Un épisode assez drôle au final avec la scène dans le restaurant, mais qui me laisse un peu sur ma faim (sans mauvais jeux de mots) excepté avec la dernière scène sur le quai du port.



#8 Ange Capricieux

Ange Capricieux

    Fan pour la vie

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • Réputation
    16
  • 706 messages
  • Genre:

Posté 22 janvier 2015 - 15h58

Si J'ai trouvé très agréable d'avoir mis cette-fois Kurumi en avant, j'ai néanmoins l'impression que la liaison supposée entre Madoka et Hayami faisait un peu artificielle et n'a pas été très bien traité.

 

 

 

J'ai ma petite idée sur cet épisode.

 

Je n'ai pas encore écrit les réflexions mais je pense que les trois épisodes 28, 29 et 30 sont très liés et représentent le processus d'individuation de Kyosuke.

 

En fait je crois que les personnages centraux de ces trois épisodes, à savoir, Manami, Jingoro et Kurumi représentent des parties de Kyosuke qui s'harmonisent. Il s'agit précisément en termes Jungiens de l'Ombre, l'Anima, la Persona, et le Soi.

 

L'ombre est une partie cachée et inavouée qui fait partie de l'inconscient.

L'Anima est la partie affective et féminine pour l'homme. (Son équivalent pour la femme étant l'Animus qui est la partie logique et masculine de la femme.)

La Persona est sa partie consciente et affichée. 

Le Soi est l'être mature qui s'affirme et s'accomplie suite à l'intégration de l'Ombre dans la Persona.

 

Pour plus de détails voir 

 

http://psychology.ab.../archetypes.htm

 

NB: En règle générale et dans une société traditionnelle et conventionnelle, l'Ombre est la partie sauvage qui renferme tous les instincts et désirs inavoués de l'individu. La Persona par contre, est une partie artificielle qui est l'image que l'on veut refléter à la société. Elle parait souvent irréprochable. C'est une sorte de Masque par lequel on cache sa véritable nature. 

 

Dans le cas de personnages comme le prof de Tennis de l'épisode 20 par exemple, il affiche une persona (masque) irréprochable mais une Ombre sauvage.  Un genre Docteur Jekyll (Persona) et Mr Hyde (Ombre)

 

Dans le cas de Kyosuke qui évolue dans un milieu très laxiste et sans principes, voire hédoniste, ces deux archétypes sont inversés. C'est son Ombre qui est pure et pleine de principes et c'est sa Persona qui parait sauvage et qui affiche tous ces défauts. En d'autres termes, derrière le masque du garçon faible, maladroit et indécis se cache un homme mature, fort et responsable. 

 

Ainsi pour Kyosuke,

 

L'ombre est sa partie mature et responsable et qui est représentée par Manami. Pour plus de détails sur l'ombre je vous renvoie au texte suivant:

 

http://www.mythsdrea...com/shadow.html

 

Vous pouvez lire dans ce texte que l'Ombre n'est pas toujours négative. Elle est même associée au personnage de Cendrillon dans les contes de Perrault. Dans notre cas, Manami pourrait bien être cette Cendrillon. C'est pour cela que je la voie comme l'ombre de Kyosuke.  

 

L'Anima est la partie affective de Kyosuke (représentée par Jingoro).

La Persona est sa partie immature (représentée par Kurumi). 

Le Soi est son être mature qui s'affirme et s'accomplie (représenté par Hayami).

 

 

Revenons maintenant au processus d'individuation:

 

 

Selon la théorie de Jung, l'Individuation se fait en 3 étapes:

 

1) La sortie de l'Ombre (épisode 28)

2) La rencontre avec l'Anima  (épisode 29)

3) L'Individuation (épisode 30)

 

Dans l'épisode 28, nous avons l'Ombre de Kyosuke (Manami)  qui n'en peut plus de se sacrifier pour les autres, qui veut sortir et prendre son envol.

 

Dans l'épisode 29, c'est la partie affective de Kyosuke (l'Anima) qui coupe le cordon ombilical et qui mûrit. L'épisode se termine avec la scène où Jingoro se retrouve dans les bras de Madoka (C'est la rencontre avec l'Anima).

 

Dans l'épisode 30, c'est la Persona de Kyosuke qui se fascine pour Hayami, qui veut en d'autre termes ressembler à Hayami. C'est pour cela que Kurumi s'assagit tout à coup. Elle devient sage et mature. Elle ressemble à Hayami.

 

Hayami n'est autre qu'un Kyosuke mature et accompli. C'est peut être pour cette raison que Madoka se laisse séduire un instant par lui. C'est le Kyosuke qu'elle aimerait voir, un Kyosuke beaucoup plus sage et plus sûr de lui. 

 

Remarquez que ce Kyosuke mature et confiant (Hayami) n'a pas peur de déclarer son amour pour Madoka. A la place Madoka lui suggère de sortir avec Kurumi. Peut être pour que la Persona de Kyosuke (Kurumi) puisse trouver une inspiration en la personnalité de Hayami. Ainsi Madoka tisse un lien entre la Persona de Kyosuke et son Soi accompli (le ruban rouge de la Destinée).

 

Remarquez aussi que c'est ce Kyosuke mature et confiant qui encourage Madoka à faire un peu plus attention à celui qu'elle aime. Il a même deviné de qui elle est amoureuse. Il encourage Madoka à faire un peu plus attention à Kyosuke et d'arrêter de se sacrifier pour les autres. Hayami pousse Madoka à reconnaitre son amour pour Kyosuke.

 

Hayami, qui est plus confiant que Kyosuke, encourage Madoka à devenir plus confiante. En effet, Hayami est issu de la fusion de la part égoïste de Kyosuke (Kurumi) et la part altruiste (Manami). Le résultat est un Kyosuke à la fois noble et confiant.

 

Ainsi, dans cette épisode on peut remarquer que les personnalités des jumelles s'harmonisent. C'est l'Ombre qui s'intègre dans la Persona. La Personnalité de Manami passe dans Kurumi et vis versa. C'est peut être pour cela qu'elles portent la même tenue. 

 

Autre élément important, c'est le bateau que prend Hayami. Il est le symbole par excellence de l'Individuation. C'est l'Inconscient (la mer) qui sort et devient conscient (bateau).

 

Dans l'épisode, Madoka aussi commence à prendre conscience de ses sentiments pour Kyosuke.

 

Remarquez aussi que dans les trois épisodes, Madoka joue un rôle central. C'est elle qui redonne confiance à Manami à la fin de l'épisode 28 quand elle lui remet ses lunettes (C'est comme si qu'elle disait à Kyosuke qu'elle l'aime tel qu'il est et qu'il n'a pas besoin de se faire plus beau ou plus séduisant). C'est Madoka qui accueille Jingoro quand il est rejeté par sa mère (on comprend que c'est elle qui protège la partie affective de Kyosuke). C'est encore Madoka qui permet le lien entre Kurumi et Hayami. Elle permet donc la fusion de la persona de Kyosuke (Kurumi) avec son Soi accompli (Hayami). 

 

Autre symbole très important: La saison automnale qui est symbole de sagesse et de maturité dans la littérature romantique. Les feuilles d'automne emportées par le vent signifient pour les romantiques un détachement des choses matérielles de la vie. Il s'agit plus précisément de laisser partir toutes les futilités qui nous font souffrir et de se concentrer sur l'essentiel. Nous avons la même image dans l'OAV 8 quand Madoka peinée laisse couler une larme. On voit ensuite les feuilles d'automne qui s'en vont. 

 

Voilà pour ce que j'avais à dire pour cette épisode.


« Elle joue les filles froides et distantes…Mais si par bonheur vous réussissez à l’atteindre, son cœur s’ouvre en grand et déverse une incroyable chaleur autour d’elle. » (Kimagure Orange Road, Vol 11, chapitre 03: White Christmas)


#9 Olivier

Olivier

    Fan pour la vie

  • Modérateur
  • Réputation
    88
  • 4 288 messages
  • Genre:
  • Localisation:Paris

Posté 22 janvier 2015 - 19h34

Sinon, pour être plus simple, il faut aussi noter que dans les anime japonais, il y a toujours un temps dans une série longue où l'on réalise des épisodes spéciaux où à chaque fois un personnage secondaire est mis à l'honneur.

 

C'est aussi le cas dans KOR avec des "special" dédié à différents personnages secondaires de KOR. Et souvent aussi, c'est "special" se suivent.

 

C'est aussi une manière de prolonger une série avant de poursuivre l'histoire principale.


I'm looking for the red straw hat...

#10 Ange Capricieux

Ange Capricieux

    Fan pour la vie

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • Réputation
    16
  • 706 messages
  • Genre:

Posté 22 janvier 2015 - 20h06

Nous avons aussi le générique de la troisième saison qui semble confirmer l'idée des archétypes:

 

Jingoro (l'affectivité) qui se positionne sur le cœur de Madoka 

Kyosuke et Madoka qui se retrouvent 

Manami et Kurumi qui s'harmonisent

Hikaru qui consomme...et qui s'affiche (la fenêtre/apparence)

Kazuya, le pragmatique, qui guide et dirige malicieusement

Madoka qui sort des ses idéaux (lectures) et qui prend conscience de son entourage et qui sourit.

Kyosuke qui capture le sourire de son ange...

Et ça recommence...

 

 


« Elle joue les filles froides et distantes…Mais si par bonheur vous réussissez à l’atteindre, son cœur s’ouvre en grand et déverse une incroyable chaleur autour d’elle. » (Kimagure Orange Road, Vol 11, chapitre 03: White Christmas)


#11 tcv

tcv

    KORiste

  • Modérateur
  • Réputation
    154
  • 5 315 messages
  • Genre:
  • Localisation:Région parisienne

Posté 22 janvier 2015 - 22h58

Je vois qu'Ange revient en force avec ses analyses toujours très détaillées.
La 3ème "saison" ne débute qu'à l'épisode 37.
Sky is the only limit

#12 Vavan

Vavan

    Fan accompli

  • Membres
  • PipPipPip
  • Réputation
    3
  • 112 messages

Posté 24 janvier 2015 - 11h24

Oui c'est une analyse très intéressante qui permet de remettre l'épisode dans le contexte :)

 

Sinon il y a encore un 3e générique??? Moi qui commençait tout juste à m'habituer au 2e...que j'aime bien d'ailleurs après l'avoir écouter plusieurs fois (et il est très bien fait en plus visuellement parlant) ;)



#13 Ange Capricieux

Ange Capricieux

    Fan pour la vie

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • Réputation
    16
  • 706 messages
  • Genre:

Posté 24 janvier 2015 - 11h54

Oui c'est une analyse très intéressante qui permet de remettre l'épisode dans le contexte :)

 

 

Salut Vavan  ::smile2::

 

Si tu veux plus de détails sur le personnage de Jingoro, je te renvoie à ma réflexion Boy Meets Girl: Animus, Anima et le Sentiment amoureux dans KOR. Tu la trouveras soit dans la rubrique réflexions soit dans la page que CyberFred consacre à mes réflexions (Réflexions N° 44) dans son site (Music Hall).

 

Quant à la signification des jumelles, j'en ai parlé brièvement lors de la Coupe Takashi mais je n'ai pas encore écrit de réflexion. Mais je pense le faire prochainement.


« Elle joue les filles froides et distantes…Mais si par bonheur vous réussissez à l’atteindre, son cœur s’ouvre en grand et déverse une incroyable chaleur autour d’elle. » (Kimagure Orange Road, Vol 11, chapitre 03: White Christmas)


#14 tcv

tcv

    KORiste

  • Modérateur
  • Réputation
    154
  • 5 315 messages
  • Genre:
  • Localisation:Région parisienne

Posté 24 janvier 2015 - 13h27

Sinon il y a encore un 3e générique??? Moi qui commençait tout juste à m'habituer au 2e...que j'aime bien d'ailleurs après l'avoir écouter plusieurs fois (et il est très bien fait en plus visuellement parlant) ;)


Pour la série TV de KOR, il n'y a en réalité qu'une seule saison mais qu'on découpe artificiellement en 3 à cause des 3 génériques d'ouverture et des 3 génériques de fin.
Night of Summer Side - Natsu no Mirage
Orange Mystery - Kanashii Heart wa Moete-iru
Kagami no Naka no Actress - Dance in the Memories
Sky is the only limit

#15 Vavan

Vavan

    Fan accompli

  • Membres
  • PipPipPip
  • Réputation
    3
  • 112 messages

Posté 24 janvier 2015 - 14h03

Merci beaucoup à tous les deux. J'ai déjà lu quelques unes de tes chroniques, Ange Capricieux, mais je le referais à la fin de la série pour avoir une meilleure compréhension :)

 

Sinon pour les génériques je crois que je préfère quand même le premier :)



#16 Pascal

Pascal

    Fan vétéran

  • Membres
  • PipPip
  • Réputation
    0
  • 77 messages
  • Genre:

Posté 24 janvier 2015 - 20h44

Très intéressant Ange Capricieux, encore merci.
j'ai lu ta réflexion sur Jingoro, vraiment excellent.

#17 Ange Capricieux

Ange Capricieux

    Fan pour la vie

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • Réputation
    16
  • 706 messages
  • Genre:

Posté 24 janvier 2015 - 21h34

Merci Pascal tu es très encourageant  ::fleurs::

 

Pour la réflexion sur Jingoro (Boy Meets Girl: Animus, Anima et le sentiment amoureux dans KOR), il reste encore une troisième partie sur Ano Hi ni Kaeritati (Premier film de KOR) où Jingoro joue un rôle décisif.

 

Je dois apporter quelques corrections et je la publie. 


« Elle joue les filles froides et distantes…Mais si par bonheur vous réussissez à l’atteindre, son cœur s’ouvre en grand et déverse une incroyable chaleur autour d’elle. » (Kimagure Orange Road, Vol 11, chapitre 03: White Christmas)


#18 Pascal

Pascal

    Fan vétéran

  • Membres
  • PipPip
  • Réputation
    0
  • 77 messages
  • Genre:

Posté 25 janvier 2015 - 20h16

D'accord, je la lirais avec grand plaisir.




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)

  • Loading Countdowns