Aller au contenu


Photo

Les travaux de CyberFred


  • Veuillez vous connecter pour répondre
473 réponses à ce sujet

#421 Jingo

Jingo

    Chadministrateur

  • Administrateur
  • Réputation
    113
  • 2 867 messages
  • Genre:>^-^<

Posté 02 avril 2024 - 16h20

Oui j'ai cliqué sur le lien et vu la chute :lol:

Dans 10 ans tu nous feras des épisodes Cyb ;)


login_logo.png
? | Pour tout support lié à l'utilisation du forum, n'hésitez pas à formuler votre demande ici |

#422 CyberFred

CyberFred

    Modérateur

  • Modérateur
  • Réputation
    667
  • 7 001 messages
  • Genre:
  • Localisation:France

Posté 02 avril 2024 - 16h28

Ah tu avais vu, alors. Ok.

Je ferai certainement d'autres épisodes avant 2034. J'ai déjà mis 1,5 an pour avoir la possibilité de faire le premier épisode. 


banner_kor.jpg  logo_facebook_forum.jpg
 
 
 

#423 CyberFred

CyberFred

    Modérateur

  • Modérateur
  • Réputation
    667
  • 7 001 messages
  • Genre:
  • Localisation:France

Posté 06 avril 2024 - 18h30

« La Première Marche »

par CyberFred

 

Épisode 20 – La photo

 

 

Madoka tendit à Manami une longue mèche coupée de cheveux qu’elle retenait délicatement dans sa main gauche.

– Oui… C’est ce que j’avais laissé dans ta chambre avant de quitter ton univers, fit cette dernière.

– Je savais que cela pourrait m'être utile, répondit la jeune femme aux yeux d'émeraude, glissant la mèche dans un mouchoir qu'elle glissa soigneusement dans la poche de son jean. Tu as bien fait de la laisser à ma portée, car par chance, j'en ai vraiment eu besoin pour parvenir ici de manière autonome, avec Kasuga-kun.

Manami comprit que la Madoka de cet autre univers était véritablement différente de celle qu’elle connaissait ici, ne serait-ce que par réputation.

Elle osa un petit commentaire :

– Tu n'as pas le Pouvoir, mais tu sembles tout de même bien habituée à cela, Madoka-san.

Cette dernière esquissa un sourire.

– Non, pas vraiment. Kasuga-kun m'en a parlé il y a seulement quelques semaines, à mon retour d'un long voyage à l'étranger.

– Cela a dû être un choc pour toi, n'est-ce pas ? Il est très rare qu’en dehors de notre famille, certains soient au courant d’un tel secret.

– J’avoue qu’au départ, j'ai dû insister un peu auprès de Kasuga-kun pour qu'il me confie ce secret. Il était si hésitant… Bien sûr, une fois que tout fut révélé, j’étais surprise. Qui ne le serait pas ?...

– Ah… je comprends. Ton ami est différent de mon grand-frère. Ce dernier est bien moins indécis que lui.

– Voilà au moins une nette différence entre nos deux univers, concéda Madoka, souriante.

– Quoi qu’il en soit, Madoka-san, pour ce qui est du retour dans ton propre monde, il est impératif de retrouver ton ami Kyosuke, car je ne vois pas comment tu vas pouvoir revenir sans l’aide de son Pouvoir.

– C'est vrai. Et j'ignore où il se trouve actuellement. Pourtant, je suis persuadée qu'il m'a accompagnée jusqu'ici. Mais la priorité est de retrouver la Manami que je connais, et de la ramener chez moi.

– Bien sûr, mais comment savoir où elle se trouve ? Quand je suis arrivée dans cette chambre, elle n'était pas là. Il n'y avait que Kenji et ton alter-ego.

– Ils ont dû entrer, ici, dans cette chambre, juste après ton arrivée dans mon univers.

– Probablement, acquiesça Manami. Je suis d’ailleurs étonnée que ton alter-ego ne revienne pas par ici. Nous sommes tout de même actuellement dans sa propre demeure.

– En effet, je ne comprends pas.

Madoka repensa encore à cette histoire de vêtements, qui, selon le témoignage de son alliée d’aventure, avaient subitement changé sous ses propres yeux durant quelques fractions de seconde. Elle avait beau remuer tout cela dans son esprit, mais ne put en tirer des conclusions convaincantes.

En enjambant le corps de Kenji, toujours inconscient, Madoka entrebâilla la porte de la chambre afin d'écouter ce qu'il se passait à l'extérieur. Aucun bruit d'activité dans le couloir, ni au rez-de-chaussée, témoignant de l'absence totale de présence dans la demeure. Pas d'alter-ego d'elle-même à l'horizon.

Madoka referma doucement la porte et se dirigea vers Kenji. Elle s'agenouilla et entreprit de fouiller ses poches.

– Mais… qu’est-ce que tu fais ? demanda Manami, visiblement interloquée.

– Je cherche quelque chose…

Madoka mit la main sur un portefeuille enfoui dans une des poches de la veste en cuir de Kenji.

– Ah, j’ai trouvé ! s'exclama-t-elle en brandissant l'objet, dont le cuir était aussi sombre que la propre veste de son propriétaire.

– Un portefeuille ? fit Manami, intriguée. À quoi cela va-t-il te servir ?

– À en savoir un peu plus sur ce Kenji Hiyama, répliqua Madoka. N’oublie pas qu’il n’existe pas dans mon univers.

Elle examina la carte d’identité qu’elle trouva dans les interstices du portefeuille. Kenji avait quasiment le même âge qu’elle, né en février 1969. Il habitait une adresse différente de celle qu’elle connaissait dans son monde, ce qui signifiait que Hikaru et son frère vivaient tous deux ailleurs. Madoka se demanda si la Hikaru de cet univers était semblable à celle qu’elle avait toujours connue autrefois. Bien qu'il devait probablement y avoir des photos d'elle dans la pièce, sans doute dans un encadrement pour photo, tout comme pour sa propre chambre, le désordre causé par les récents combats rendait toute recherche difficile. Elle n'avait pas le temps de fouiller davantage. Peut-être y trouverait-elle des indices dans le portefeuille de Kenji ? Madoka sentit effectivement une photo entre ses doigts. Elle retira alors le cliché. Ce qu'elle découvrit la força à prendre définitivement acte de la réalité de cet autre univers.

Incroyable… Ainsi, c’était elle…

– Qu’est-ce que c’est ? demanda Manami, intriguée.

Madoka lui présenta la photo.

– Ah… fit Manami. Je crois que les présentations sont faites. Je préfère d’ailleurs ce genre de présentations-là, plutôt qu’une confrontation directe.

 

oaza.png

 

Madoka regarda encore cette photo, non sans une certaine fascination. Il s’agissait d’elle-même… Mais en réalité, de son alter-ego, la Madoka Ayukawa vivant dans cet univers parallèle… Le cliché était très récent, apparemment. On y voyait une Madoka vêtue d'une combinaison de cuir sombre, quelque part en ville, devant une moto aux couleurs orange garée derrière elle. Son visage était identique : mêmes cheveux, même coiffure, même couleur des yeux… Le regard, sans sourire, était toutefois différent. Madoka se surprit à penser qu’elle l’avait arboré autrefois, durant sa période sukeban. Elle eut l’impression de se regarder dans un miroir. Cette fille, sur la photo, était une version d'elle-même, mais ayant persisté dans l'univers sombre des gangs de quartier, alors qu'elle-même avait abandonné tout cela depuis fort longtemps. Sur un coté de la poitrine gauche, quelque peu dénudée, son alter-ego portait un emblème circulaire. Les détails étaient difficiles à distinguer car la photo n’était pas nette. Toutefois, Madoka remarqua qu'entre deux doigts de la main gauche, elle tenait un médiator en acier trempé qu'elle semblait parfaitement savoir manipuler. Des mots étaient écrits en haut à droite de la photo, de la main même de celle qui était prise en photo. Ils disaient : « To Kenji with Love, MADOKA ». Étonnamment, cette Madoka avait choisi d’écrire en anglais, sans un seul mot de japonais. Son affection pour le frère de Hikaru semblait toutefois sincère. Madoka comprit que ce Kenji occupait une place importante dans la vie de cette fille.

– Elle te ressemble énormément, commenta Manami. C’est vraiment toi.

– Sauf que je ne m’amuse pas à me montrer en décolleté comme cela, rétorqua Madoka, laissant transparaître une moue au menton.

En effet, sur le cliché, Madoka avait délibérément (ou non) dézippé le haut de sa veste, comme si elle avait souhaité dévoiler une partie de son intimité à son ami. Mais se présenter ainsi, qui plus est, en pleine ville... Non, cette fille était véritablement différente.

– Je suis désolée de le dire, fit Manami, mais celle que j’ai vue tout à l’heure devant moi était exactement comme sur la photo. Ces filles, impliquées dans le monde des gangs de motos, se présentent très souvent ainsi. Ton alter-ego ne semble pas faire exception.

– C’est donc bien elle que tu as vue tout à l’heure, avant que j’arrive ici ?

– Oui. C’était exactement elle.

– Que s’est-il passé ? demanda Madoka.

– Quand je suis revenue ici, cette furie était déjà sur le point de m’attaquer, raconta Manami. Comme je te l’ai dit, elle était habillée comme sur la photo. Puis, tu as soudainement pris sa place, exactement au même endroit qu’elle, mais avec les vêtements que tu portes maintenant. Et tu as soudainement attaqué Kenji.

– Et mon autre « moi-même » avait déjà disparu ?

– Oui. C’était très étrange de te voir apparaître à sa place, adoptant la même position d’attaque qu’elle !

Madoka marqua une pause, réfléchissant.

Elle se remémora alors les discussions récentes entre Kyosuke et son père Takashi, concernant les univers parallèles. Les voyages interdimensionnels semblaient obéir à des règles bien distinctes des voyages dans le temps. Elle se rappela en particulier de ce que Kyosuke avait rapporté à propos de son premier voyage dans un univers parallèle. Il avait décrit son arrivée dans un monde où Hikaru n’existait pas, mais où il était néanmoins présent. La preuve en était ses deux amis, Hatta et Komatsu, qui l’avaient parfaitement reconnu à l’école. Pourtant, Kyosuke n’avait jamais rencontré son propre double.

– À… À quoi penses-tu, Madoka-san ?...

– Ah… murmura-t-elle songeuse. Si c’était cela… ce serait… ce serait…

Sans hésitation, elle glissa la photo dans une autre poche de jean. Elle tint le col de la veste de Kenji et lui infligea des claques, prenant Manami au dépourvu :

– Mais ?!... Madoka-san, que fais-tu ?...

– J’ai besoin de lui parler. Tiens-toi prête à le neutraliser avec ton pouvoir télékinésique s’il devient trop menaçant.

Le jeune homme eut un réveil des plus agités. Des gifles incessantes claquèrent sur ses joues...

– Ah !!!... s’exclama-t-il.

– T’es réveillé ?...

– Madoka…

Il reçut une nouvelle série de gifles.

– Mais !?... Qu’est-ce qui te prend ? s’étonna Kenji.

– Ne m’appelle pas par mon prénom…

– Co… comment ?...

D’un air menaçant, Madoka serra un peu plus le col de veste du jeune homme.

– Écoute, je ne suis pas ta Madoka. Je suis sa sœur jumelle.

– Quoi ?... Mais… Sa sœur ?... Mais ta sœur est bien plus âgée que toi. Tu ne lui ressembles pas. C’est quoi ce délire ?... Tu vas me lâcher ?...

Il tenta de résister à la poigne de Madoka, mais elle semblait inébranlable.

– Tu vas me dire où est Manami ! hurla-t-elle, en serrant un peu plus.

Kenji était totalement déconcerté. Il jeta un regard par-dessus l'épaule de Madoka et vit avec surprise Manami, sans lunettes, juste derrière elle.

– Mais… C’est elle, derrière toi ! Pourquoi n’a-t-elle plus de lunettes ?... Attention, elle est dangereuse !

– Ah, tu sais donc que Manami porte des lunettes, remarqua Madoka. Où est la Manami avec les lunettes ?

– Mado…

Il reçut une gifle.

– Je ne suis pas ta Madoka ! insista encore la jeune femme.

– Je… je ne comprends pas…

– Ta Madoka n’est plus là ! Mais moi, je suis là. Dis-moi ce qu’il s’est passé quand Manami, derrière moi, est arrivée ici.

– Hein ?... Mais elle a toujours été là ! Elle portait des lunettes et portait aussi un chapeau de paille rouge sur sa tête.

Madoka fut surprise. Un chapeau de paille rouge !?... C’était donc bien Manami, qui était ici.

– Ainsi, tu as vu celle que je recherche.

– Tu la recherches ?... Mais elle est derrière toi !...

– Il serait trop long de t’expliquer. Tu vas me dire ce que tu as vu il y a quelques minutes.

– Co… comment ?... Tu divagues !...  Que t’arrive-t-il ?...

Madoka sortit une lame de sa ceinture et menaça Kenji avec.

– Réponds !...

– Oui ! fit-il précipitamment, une goutte de sueur perlant sur sa joue. Mais sache que tu n’es vraiment pas dans ton état normal !

– Parle !!

– Ok, ok… (Il reprit son souffle) Toi et moi étions en train d’attaquer Manami. Puis, elle a comme changé de tenue, de coiffure, et ses lunettes ont disparu… Et son chapeau s’éclipsa tout aussi vite…

– Et as-tu ensuite observé Manami, ici présente, vêtue telle qu'elle l'est maintenant ?

– Oui… C’est la pure vérité !

Un éclair de lucidité traversa Kenji :

– Je me souviens !... C’est… c’est toi qui m’as empêché d’attaquer Manami tout à l’heure ! Tu m’as…

Avant même qu'il puisse réagir, Madoka frappa Kenji avec vigueur, le faisant retomber dans l'inconscience.

– Pourrais-tu m'expliquer ta conduite ? demanda Manami, surprise par l'attitude de son amie.

Sans répondre, Madoka fut assaillie par une myriade de réflexions tumultueuses.

Ainsi, Manami avait donc entrepris un nouveau voyage vers un autre univers, distinct du sien. Elle semblait s'être éclipsée de sa propre initiative. Comment ?... Pourquoi ?... Que manigançait donc Manami ?... Pour quelle raison s'aventurait-elle ainsi ?... Quoi qu’il en soit, son départ inopiné de cette chambre, avait entraîné le retour prématuré de son alter-ego, présente ici, dans son univers d'origine. Ce n’était plus une coïncidence, maintenant. Ceci expliquait la venue accidentelle de Manami dans son monde, et la disparition de Manami avec son chapeau de paille rouge, de celui-ci.

Ce fut alors une révélation pour Madoka, teintée d'une certaine anxiété. Elle en vint à la conclusion inévitable que l'accès aux univers parallèles était conditionné par le fait qu'il ne pouvait y avoir qu'une seule incarnation d'un voyageur dans l'univers de destination, et non deux. Celui qui initie le voyage et parvient à destination, chasse systématiquement son alter-ego, qui prend alors possession de sa place dans son univers d'origine.

« Catastrophe !… », s'exclama-t-elle intérieurement la jeune femme aux cheveux de jais.

Elle comprenait à présent où se trouvait la petite amie de Kenji.

Madoka se sentit alors profondément isolée, car elle ne pouvait plus retourner chez elle sans Kyosuke. Où pouvait-il bien être ?... Logiquement, là où son double avait disparu il y a deux ans, dans un endroit totalement inconnu.

« Catastrophe !… », se répéta-t-elle, accablée.

 

 

 

« «

«

 

--> Aller à l'épisode 21


  • tcv aime ceci
banner_kor.jpg  logo_facebook_forum.jpg
 
 
 

#424 Olivier

Olivier

    Fan pour la vie

  • Modérateur
  • Réputation
    361
  • 7 438 messages
  • Genre:
  • Localisation:Paris

Posté 06 avril 2024 - 22h10

Je n'ai pas lu, mais quelle image !! Mazette...
I'm looking for the red straw hat...

#425 Punch

Punch

    inKoruptible

  • Modérateur
  • Réputation
    601
  • 5 427 messages
  • Genre:
  • Localisation:Paris

Posté 07 avril 2024 - 10h17

J'ai du retard, je me suis arrêté au chapitre 14... et j'ai déjà oublié beaucoup de détails  :ashamed5:

 

Mais, j'ai effectivement un concurrent de taille avec ta photo réaliste de Madoka  :braavo:



#426 CyberFred

CyberFred

    Modérateur

  • Modérateur
  • Réputation
    667
  • 7 001 messages
  • Genre:
  • Localisation:France

Posté 07 avril 2024 - 11h02

Je t'ai pas trop choqué avec ma Madoka réaliste, Olivier ? Tu te remets ? :D
Punch, chapitre 14 ? Effectivement, tu as pris du retard. Mais rien n'est perdu si tu t'y remets dès aujourd'hui :D
Tcv, merci a toi d'avoir lu ce nouveau chapitre.
banner_kor.jpg  logo_facebook_forum.jpg
 
 
 

#427 Olivier

Olivier

    Fan pour la vie

  • Modérateur
  • Réputation
    361
  • 7 438 messages
  • Genre:
  • Localisation:Paris

Posté 07 avril 2024 - 11h15

J'aime pas mais je suppose que le caractère est lié à ta fan-fiction.
I'm looking for the red straw hat...

#428 CyberFred

CyberFred

    Modérateur

  • Modérateur
  • Réputation
    667
  • 7 001 messages
  • Genre:
  • Localisation:France

Posté 07 avril 2024 - 11h43

arfff :D j'avais espoir, pourtant :D 


banner_kor.jpg  logo_facebook_forum.jpg
 
 
 

#429 Olivier

Olivier

    Fan pour la vie

  • Modérateur
  • Réputation
    361
  • 7 438 messages
  • Genre:
  • Localisation:Paris

Posté 07 avril 2024 - 11h55

Après, je ne dis pas que c'est pas réussi. Juste je ne vois pas Madoka comme ça.
I'm looking for the red straw hat...

#430 CyberFred

CyberFred

    Modérateur

  • Modérateur
  • Réputation
    667
  • 7 001 messages
  • Genre:
  • Localisation:France

Posté 07 avril 2024 - 16h07

Après, je ne dis pas que c'est pas réussi. Juste je ne vois pas Madoka comme ça.

 

Oui, j'imagine que tu la vois plus comme ci-dessous... Plus vers une version animé, bien sûr :

 

ksgj.jpg


banner_kor.jpg  logo_facebook_forum.jpg
 
 
 

#431 Olivier

Olivier

    Fan pour la vie

  • Modérateur
  • Réputation
    361
  • 7 438 messages
  • Genre:
  • Localisation:Paris

Posté 07 avril 2024 - 17h59

Oui c'est moins osé. Mais faut remonter encore un peu la fermeture éclair.
I'm looking for the red straw hat...

#432 CyberFred

CyberFred

    Modérateur

  • Modérateur
  • Réputation
    667
  • 7 001 messages
  • Genre:
  • Localisation:France

Posté 07 avril 2024 - 19h46

Oui c'est moins osé. Mais faut remonter encore un peu la fermeture éclair.

 

:evillaugh:

 

ip8j.jpg


banner_kor.jpg  logo_facebook_forum.jpg
 
 
 

#433 Olivier

Olivier

    Fan pour la vie

  • Modérateur
  • Réputation
    361
  • 7 438 messages
  • Genre:
  • Localisation:Paris

Posté 07 avril 2024 - 19h51

Oh oui, vas-y Madoka, gifle moi, montre moi comment tu laceres le cuir de ton pantalon avec ton médiator, oh oui, oui, quoi ? Hein ? Non, Madoka, pas la corde, pas la corde !! Ah ? Pour ton entrejambe ? Mais, Madoka, quel est ce vice typiquement japonais ? Cette envie d'être attaché ? Kyaaaaaaaaaaaaa
I'm looking for the red straw hat...

#434 Punch

Punch

    inKoruptible

  • Modérateur
  • Réputation
    601
  • 5 427 messages
  • Genre:
  • Localisation:Paris

Posté 07 avril 2024 - 19h58

Mais ils sont fous ces modos :lol:

Je ne suis pas choqué par cette Madoka un peu sexy. Elle reste dans l'esprit des illustrations d'Akemi Takada.

Comment ça ? Il n'y a que des Komatsu et des Hatta sur ce forum ?

Aie, non pas les dents...

#435 CyberFred

CyberFred

    Modérateur

  • Modérateur
  • Réputation
    667
  • 7 001 messages
  • Genre:
  • Localisation:France

Posté 07 avril 2024 - 23h07

ud7f.jpg


banner_kor.jpg  logo_facebook_forum.jpg
 
 
 

#436 Punch

Punch

    inKoruptible

  • Modérateur
  • Réputation
    601
  • 5 427 messages
  • Genre:
  • Localisation:Paris

Posté 08 avril 2024 - 06h06

Je rêve ou Madoka vient de me parler ? Elle connaît mon nom en plus !

Je me fais des idées... A force de lire des mangas et de regarder des animés, je dois avoir le cerveau atteint :lol:

Tululu tululu

Non, je ne suis pas fou ! Qu'est-ce que c'est que cette chemise bizarre ? Où m'emmenez-vous ?

Madoka au secours !

#437 tcv

tcv

    KORiste

  • Modérateur
  • Réputation
    501
  • 7 919 messages
  • Genre:
  • Localisation:Région parisienne

Posté 08 avril 2024 - 06h44

Quatrième mur encore brisé.

Rassures-toi Punch, tu n'es pas fou. Passionné mais pas fou.

tcv, modo mode psycho
Sky is the only limit

#438 Olivier

Olivier

    Fan pour la vie

  • Modérateur
  • Réputation
    361
  • 7 438 messages
  • Genre:
  • Localisation:Paris

Posté 08 avril 2024 - 08h17

Ah je pensais que c'était un autoportrait de Takada.
I'm looking for the red straw hat...

#439 CyberFred

CyberFred

    Modérateur

  • Modérateur
  • Réputation
    667
  • 7 001 messages
  • Genre:
  • Localisation:France

Posté 10 avril 2024 - 23h53

madoka_cerisiers.jpg


banner_kor.jpg  logo_facebook_forum.jpg
 
 
 

#440 Punch

Punch

    inKoruptible

  • Modérateur
  • Réputation
    601
  • 5 427 messages
  • Genre:
  • Localisation:Paris

Posté 11 avril 2024 - 06h40

C'est une très belle composition CyberFred :D

Entre le haïku, les cerisiers en fleurs et la tenue "bibliothèque" de Madoka, difficile de rester insensible !




1 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)

  • Loading Countdowns