Aller au contenu


Photo

Le coin des mélomanes... en concert


  • Veuillez vous connecter pour répondre
50 réponses à ce sujet

#21 Punch

Punch

    inKoruptible

  • Modérateur
  • Réputation
    206
  • 3 634 messages
  • Genre:
  • Localisation:Banlieue parisienne

Posté 13 février 2016 - 22h11

Très belle vidéo !

 

Mon avis de profane est-il intéressant ? Si oui, je trouve qu'il y a une bonne ambiance, une superbe scénographie, et bien sûr de grandes qualités musicales et vocales ! Evidemment, pour profiter d'un tel concert, il vaut mieux bien connaître le groupe et ses morceaux.



#22 Baltique

Baltique

    Fan Kor & âme

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • Réputation
    35
  • 403 messages
  • Genre:

Posté 13 février 2016 - 23h31

Evidemment il est toujours plus facile d'apprécier le concert d'un artiste dont tu connais les chansons. Ceci dit, ce n'est pas forcément indispensable. Tu peux aussi te laisser emporter par l'ambiance ou par une scénographie spectaculaire. Mais chez Muse, c'est surtout l'énergie du groupe qui franchement communicative, même si on ne connait pas les morceaux.

 

Et puis, ils ont un art de la composition assez rare, un sens de la mélodie immédiatement accrocheuse qui fait que leurs chansons te restent dans la tête quasiment dès la première écoute. Du coup, c'est vraiment un groupe que tu peux aller découvrir sur scène, même sans connaître leur discographie sur le bout des doigts.

 

En fait, je trouve que la scène reste le meilleur endroit pour aller découvrir un artiste. J'ai récemment parlé de José Gonzales. Je suis allé le voir alors que je connaissais quasiment rien de lui si ce n'est les quelques chansons qui figuraient sur la bande originale du très beau film de Ben Stiller : La vie rêvée de Walter Mitty. Or, il se trouve qu'il n'en a joué aucune ! Ca n'a nullement empêché la magie de fonctionner.



#23 Baltique

Baltique

    Fan Kor & âme

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • Réputation
    35
  • 403 messages
  • Genre:

Posté 18 mars 2016 - 15h17

Un petit compte rendu du concert de Stephan Eicher qui avait lieu hier soir au Théâtre Fémina à Bordeaux.

 

Je l'avoue sans honte, je ne connais absolument pas son oeuvre. Je n'ai aucun de ses albums et je ne connais de lui que ce que j'ai pu entendre à la radio ici ou là, ce qui résume finalement à son tube Déjeuner en paix, et à Pas d'ami comme toi.

 

Sachant que je n'apprécie pas vraiment ces 2 morceaux, vous vous demanderez légitimement ce qui a pu me pousser à prendre ma place pour aller assister à un concert du rockeur suisse. Hé bien il y a quelques années de ça, en zappant, je suis tombé sur la fin de la diffusion d'un de ses concerts à la télé et je dois dire que sa prestation m'a laissé sans voix. Aidé de 2 musiciens multi-intrumentalsite, il bâtissait à coups de boucles et d'effets un véritable mur de son à vous couper le souffle.

 

Je me suis donc dit que, si l'occasion se présentait, j'irais me faire une idée de ce que ça donne en vrai.

 

Et je n'ai franchement pas été déçu ! Pour cette tournée, il a décidé de se produire sur accompagné de 7 automates qui lui obéissent... ou pas. C'est vraiment incroyable de voir ces instruments s'animer et prendre vie en fonction de ses gestes. Chaque note d'orgue ou de xylophone, chaque coup un fut de la batterie est accompagné d'une lumière. Les chansons aux arrangements les plus riches en véritables pluie d'étoiles filantes. Bref, je ne veux pas trop spoiler non plus mais je vous garantis que voir Stephan Eicher diriger cet orchestre mécanique en véritable magicien a vraiment de quoi vous faire retrouver, le temps d'un concert, votre regard d'enfant.

 

J'y suis vraiment allé en curieux, histoire de lui donner sa chance sans trop y croire, et j'en suis ressorti totalement conquis et émerveillé ! Donc, très franchement, s'il passe près de chez vous, n'hésitez-pas ! Stephan Eicher et les automates, il ne faut louper ça sous aucun prétexte !



#24 Jingo

Jingo

    Chadministrateur

  • Administrateur
  • Réputation
    72
  • 2 499 messages
  • Genre:>^-^<

Posté 25 mars 2016 - 11h37

Merci Baltique, la scène ne ment jamais. Au lycée j'allais dans les petits bars écouter les jeunes groupes pas très connus, ceux qui se forgent avec la scène justement. Dans les concerts, on a parfois d'excellentes surprises, des révélations mais aussi des déception parfois.

 

J'ai vu au Grand Théâtre de Tours (un peu avant Noël)  une artiste dont j'écoute tous les albums depuis un moment déjà.

Et non seulement je n'ai pas été déçu, sa performance vocale est juste parfaite, techniquement irréprochable et surtout quelle émotion... (participants de The Voice, rappelez vous-en ! la technique n'est rien sans émotion). J'ai littéralement été envouté d'autant que c'est une belle personne.

 

Voici son concert à l'Olympia ci-dessous :

 

Melody Gardot

Article%20Lead%20-%20wide996248598gh52h7

>> Son concert à l'Olympia

>> Son dernier single


login_logo.png
? | Pour tout support lié à l'utilisation du forum, n'hésitez pas à formuler votre demande ici |

#25 Baltique

Baltique

    Fan Kor & âme

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • Réputation
    35
  • 403 messages
  • Genre:

Posté 25 mars 2016 - 14h30

Melaody Gardot c'est la grande classe ! En plus de ses qualités vocales, je trouve qu'il émane d'elle une sensualité particulière qui ne me laisse pas indifférent. ^^;

 

Sinon, après Stephan Eicher la semaine dernière, hier soir j’étais à nouveau au Fémina. D'ailleurs, connaissez-vous cette salle bordelaise ?

 

Non ? Vraiment pas ?

 

Alors imaginez un petit théâtre presque centenaire avec ses sièges fatigués recouverts de velours rouge usé, ses boiseries fastueuses, et surtout son immense coupole qui surplombe la salles et sur laquelle s'étend une splendide peinture représentant l’apothéose de Pierrot, de la danse et de la musique moderne. Sentez-vous l’ambiance un peu solennelle qui peut se dégager d’un tel décor ? La sentez-vous qui pèse sur le public telle une malédiction et qui l’inhibe généralement au point de le cheviller aux fauteuils pendant toute la durée des spectacles ?

 

Imaginez maintenant dans cette même salle, un public debout, totalement débridé, portant le chanteur du groupe qui s’y produit en triomphe à peine un quart d’heure après le début du show et vous aurez une idée de la folie qui peut régner lors des concerts de Dionysos !

 

Je me demande encore comment le groupe a fait pour extirper si naturellement le public de la léthargie qui plombe généralement les concerts en configuration assise. On aurait pu penser qu’après plus de 20 ans à écumer les salles, Dionysos aurait perdu de sa magie. Mais non ! Le groupe continue de se réinventer à chaque tournée avec le même feu, la même spontanéité et la même innocence touchante.

 

Il se dégage de la musique de Dionysos quelque chose d’unique. Chaque note donne immanquablement envie se lâcher, de sauter, de danser. Hier soir, l’atmosphère était incroyable ! Le groupe s’est énormément donné et le public a répondu dans un véritable déluge d’énergie positive et de bienveillance au point que c’est les larmes aux yeux, visiblement très ému, que le chanteur a quitté la scène.

 

Le rock de Dionysos tient véritablement de la sorcellerie et il faut impérativement courir les voir sinon ça sert à rien de lire mes posts !

 

Décidément, 2016 est une bonne année pour les amateurs de musique en live.



#26 Baltique

Baltique

    Fan Kor & âme

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • Réputation
    35
  • 403 messages
  • Genre:

Posté 09 avril 2016 - 11h42

Jeudi soir dernier j'étais à Pessac, tout près de Bordeaux, dans la salle du Galet (dont l'esthétique improbable évoque plutôt un bunker qu'un lieu de spectacle) pour y voir la magnifique Jeanne Cherhal.

 

Pour elle, pour sa voix chaude et enivrante, pour son sourire, pour ses yeux brillants d'intelligence espiègle et le charme de son petit nez mutin, pour l'élégance de son maintien face au piano, pour la grâce sensuelle de chacun de ses gestes, pour le galbe irrésistible de ses jambes qui se rejoignent de si belle manière qu'on ne peut s'empêcher de jalouser le cuir de son tabouret, pour ses chansons, les plus touchantes comme les plus décalées, pour son univers, pour son regard sur les femmes en général, sur la femme en particulier et sur elle même en toute intimité, pour son humour, pour son grain de folie, pour sa complicité avec son public et pour son talent énorme...

 

Pour tout ça et pour mille choses encore Jeanne Cherhal est depuis longtemps une de mes chanteuses préférées et j'étais particulièrement heureux de retourner la voir.

 

Capable de nous faire rire comme de nous émouvoir, elle a cette année choisi d'apparaitre, le temps de quelques dates, seule sur scène avec son piano pour nous présenter ses chansons dans leur plus simple appareil. Dans l'atmosphère intimiste de cette petite salle éclairée par la discrète lumière dorée de quelques lampes, la beauté de ses compositions semble plus éclatante que jamais et la simplicité de ces arrangements piano/voix souligne magnifiquement la personnalité attachante de cette artiste.

 

Le concert était il y a deux jours à peine et je brûle déjà de la revoir ! Jeanne ! S'il vous plaît ! Revenez vite ! Vous me manquez déjà !



#27 Baltique

Baltique

    Fan Kor & âme

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • Réputation
    35
  • 403 messages
  • Genre:

Posté 21 avril 2016 - 09h47

Un petit mot sur le concert de Calexico a donné ce mardi dans la salle du Rocher de Palmer, tout près de Bordeaux.

 

Calexico, c'est un groupe américain assez indéfinissable. Ils viennent d'Arizona et leur musique est brassage insaisissable de toute la musique du sud des Etats Unis, de la Louisianne au Mexique en passant par le Texas.

 

Jazz, mariachi, country, blues, rock, folk... Calexico sur scène, c'est tout ça à la fois ! Et plus encore ! C'est un incroyable brassage de cultures, un mélange de genres et d'influences qui sonne de façon aussi insaisissable que formidablement harmonieuse !

 

Et si j'aime beaucoup leurs albums, c'est vraiment en concert que leur musique s'exprime dans toute sa beauté, sa richesse et nous offre un visage trop méconnu de l'Amérique, un visage bienveillant, généreux et ouvert sur le monde.

 

Ils sont encore en France pour une poignée de dates et je vous encourage le plus sincèrement du monde à aller les découvrir sur scène, je vous promets que vous passerez un super moment ! Dépêchez-vous ! :-)

 

Comme je n'ai pas réussi à trouver de version live qui me donne satisfaction, je vous laisse avec la version studio de Follow thé River, mon titre préféré de leur denier album : Edge of the sun

 



#28 Baltique

Baltique

    Fan Kor & âme

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • Réputation
    35
  • 403 messages
  • Genre:

Posté 22 mai 2016 - 15h38

Un petit mot du concert de Cocorosie auquel j'ai assisté hier soir. C'est chaque fois un vrai plaisir de retrouver le groupe des soeurs Casady. Elle se produisait cette fois ci dans une formation réduite, seulement accompagnée par Tez, leur "human beat box" attitré, et par Takuya Nakamura, pianiste bidouilleur. Toujours aussi excentriques dans leurs tenus, elles ont imposé cette musique indescriptible qui n'appartient qu'à elles dans un show largement teintée de hip hop mais dont les accents oniriques sonnent comme des échos venus de l'enfance.

 

C'est très difficile de raconter à quoi ressemble un concert de Cocorosie tant leur son ne ressemble à rien de connu mais pour les avoir vu plusieurs fois, je vous garantis que sur scène c'est toujours surprenant et toujours excellent ! Impossible de ne pas se laisser entrainer dans leur univers et de ne pas se laisser gagner par leur folie ! Foncez !

 

Demain soir, je serai au concert de Radiohead à Paris. J'espère pouvoir vous en dire beaucoup de bien !



#29 Baltique

Baltique

    Fan Kor & âme

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • Réputation
    35
  • 403 messages
  • Genre:

Posté 18 mai 2017 - 11h03

Hier soir j'ai été voir la formidable Agnes Obel. Si vous ne connaissez pas cette chanteuse danoise, je vous encourage vivement à aller découvrir sa musique dont il émane une atmosphère onirique et planante vraiment unique et semble illustrerait à merveille les légendes elfiques telles qu'on les imagine contées par Tolkien.

 

L'ambiance était vraiment particulière dans la petite salle surchauffée du Krakatoa qui affichait complet. Le public était incroyable de respect envers les morceaux. Pas un bruit, pas murmure... Le genre de silence qui n'a habituellement cours que lors des cérémonies religieuses et qui ressortait d'autant plus que chaque titre se concluait sous un tonnerre d'applaudissement de plus en plus nourris au fur et à mesure que le concert avançait, jusqu'à la dernière demi-heure qui était absolument folle et ressemblait à la rencontre entre le feu et la glace.

 

Comme je n'ai pas réussi à trouver de vidéo de concert suffisamment convaincante, je vous mets le clip de son titre le plus connu, "riverside" en espérant que ce la vous donne envie d'aller la découvrir sur scène.

 



#30 Baltique

Baltique

    Fan Kor & âme

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • Réputation
    35
  • 403 messages
  • Genre:

Posté 13 juin 2017 - 15h37

Samedi soir dernier, j'étais à Paris, au Palais des congrès, pour assister au concert de Joe Hisaishi consacré aux musiques qu'il a composé pour les films de Hayao Miyazaki.

 

J'aurais aimé que le son soit un peu plus fort et un peu plus "enveloppant", mais c'est histoire de chipoter car il était globalement très bon. Il est par contre vraiment dommage que certaines chansons (sur Ponyo ou Totoro) aient été interprétées dans leur version anglaise et non leur version japonaise. Ca enlevait un peu de leur charme aux morceaux.

 

 

Mis à part ces petits bémols, ce fut une très belle soirée. 

 

Aucun film n'a été oublié et ce fût un réel plaisir de retrouver les thèmes les plus emblématiques et certains un peu moins connus dans des orchestrations somptueuses. Mention toute particulière pour Laputa où une partie de l'orchestre jouait depuis les gradins. Le meilleur moment du concert à mes yeux.



#31 Olivier

Olivier

    Fan pour la vie

  • Modérateur
  • Réputation
    84
  • 4 224 messages
  • Genre:
  • Localisation:Paris

Posté 13 juin 2017 - 16h40

Ah comme quoi :)
La partie Laputa m'a déçu car C'est ma musique préférée et j'ai trouvé que le positionnement des instruments ne rendait pas le même son que sur scène (son trop dans les graves).
J'y étais à 15h avec de petits couacs pas bien graves mais pas vraiment admissible au prix des places.
Un très bon moment émotionnel cependant.
1ere mondiale avec un écran, car j'ai déjà vu Hisaishi en 2012 à Paris, donc il venait pas non plus pour la 1ere fois...
I'm looking for the red straw hat...

#32 Punch

Punch

    inKoruptible

  • Modérateur
  • Réputation
    206
  • 3 634 messages
  • Genre:
  • Localisation:Banlieue parisienne

Posté 13 juin 2017 - 17h06

J'y étais aussi :P

 

Je suis du même avis que Baltique et j'ai beaucoup apprécié le concert dans son ensemble :D

 

Tout était très bien : un orchestre de qualité, des chœurs d'enfants et d'adultes, une soprano à la voix magnifique...

 

Il y a eu énormément de moments forts, et en plus de l'orchestre ambulant de Laputa, j'aurais aussi envie de parler du solo de Joe Hisaishi au piano sur le Voyage de Chihiro ou de la mandoline sur le Vent se Lève, du "la, la, la" de Nausicaä interprété par la fille du compositeur...

 

Les "problèmes techniques" mentionnés par Olivier sont apparemment des faiblesses du concert en lui-même car le fameux passage à vide de l'écran durant le Château Ambulant à été constaté dès le vendredi soir comme mentionné ici : http://www.animint.c...es-congres.html

 

De nombreux extrait sont visibles sur YouTube pour les intéressés ;)



#33 Baltique

Baltique

    Fan Kor & âme

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • Réputation
    35
  • 403 messages
  • Genre:

Posté 13 juin 2017 - 19h36

Je pense qu'être bien placé était absolument indispensable pour pouvoir profiter de la partie Laputa. Ce passage a dû être un peu pénible pour les personnes situées à côté des percussions.

 

Pour ma part j'étais placé plutôt au centre de la salle, juste devant la console de son et du coup, même si le son n'était pas aussi limpide que si l'orchestre avait été sur scène, il était tout à fait correct pour moi, et surtout plus vivant avec cette sensation d'être enveloppé par la musique.

 

Quand Olivier a parlé de problèmes techniques, j'ai plus pensé aux craquements assez régulier qui ont ponctué le concert. Ca n'a pas suffit à me gâcher la soirée mais je reconnais que c'est assez inadmissible.

 

Ce n'était certes pas la première fois que Joe Hisaishi passait en France. J'étais également au Zénith en 2012. Je ne veux pas dire de bêtises mais il semble bien qu'il y avait déjà un écran à l'époque. J'avoue d'ailleurs avoir une légère préférence pour le concert 2012 car les musiques qu'il a composé pour les films de Kitano ou le thème de Okuribito me touchent encore plus que les musiques des films du studio Ghibli.

 

Toutefois, les concert de 2012 n'étaient pas des "créations" dans la mesure où le "programme" qui les constituait avait déjà été joué plusieurs fois auparavant.

 

En revanche, le "programme" auquel nous avons assisté ce week-end est bien une nouvelle création, même s'il reprend de nombreux éléments antérieur. Nul doute que Joe Hisaishi va continuer de tourner avec ce "programme" pendant un moment encore.



#34 Baltique

Baltique

    Fan Kor & âme

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • Réputation
    35
  • 403 messages
  • Genre:

Posté 12 septembre 2017 - 17h18

Vendredi 8 septembre, j'ai fait un petit saut à Paris pour aller assister au concert de Metallica à Bercy (ou l'Accor Hotel Arena si vous préférez).

 

C'était la première fois que je les voyais et force est de reconnaître que les "four horsemen" ont fait honneur à leur légende ! L'atmosphère était électrique comme il se doit. Le public était remonté et prêt en découdre et n'a pas manqué de le faire bruyament  savoir dès l'instant où le noir s'est fait dans la salle dans une hystérie collective indescriptible.

 

Les premières notes de The Ecstacy of Gold, un des morceaux les plus emblématiques du film "Le bon, la brute et le truand" qui ouvre depuis plus de 30 ans déjà les concerts du groupes, retentissent dans la salle et la foule reprend en coeur la mélodie du thème mythique composé par Ennio Morricone en chantant si fort qu'elle en arrive à couvrir le son des hauts-parleurs. Quelle ambiance ! Quelle folie !

 

Les quatre membres font leur entrée, prennent immédiatement possession de la scène centrale qui se dresse au milieu de la fosse et assène d'emblée de massives rafales de bruit et de fureur ! Metallica sur scène, c'est du lourd, du très lourd et ils le font comprendre dès le début ! Le reste du concert sera au diapason.

 

La scénographie s'articule autour d'une bonne cinquantaine de cubes suspendus autour de la scène et qui sont capables de monter et descendre indépendamment les uns des autres pour créer des formes géométriques et évoquent en cela des sortes des pixels géants, ou plutôt des voxels géants dont les faces latérales seraient recouvertes d'un écran.

 

Soutenu par cet impressionnant light-show et un public définitivement acquis à sa cause (je n'en reviens toujours pas d'avoir vu cet immense salle reprendre en choeur les refrains des tout nouveaux morceaux du groupe comme s'ils s'agissaient de classiques indémodables), Metallica déchaine un ouragan de métal avec un naturel et une facilité incroyable.

 

Ces gars là ont du métier et ça se sent incontestablement. Ils savent parfaitement comment rythmer un concert en proposant des interludes bienvenus comme un passage où les quatre membres se livrent à une session de percussions vraiment plaisante, un autre où le guitariste et le bassiste se font plaisir en reprenant, entre autres, le riff d'Antisocial de Trust. Ils savent comment haranguer le public et les embarquer d'un geste ou d'un mot dans leurs morceaux. D'ailleurs, je parle de "public", mais je devrais plutôt utiliser le mot "famille" puisque c'est le terme qu'utilisera le groupe tout au long de la soirée pour s'adresser à la foule.

 

Car oui ! Metallica l'affirme haut et fort : ils ne considèrent pas leurs fans comme un simple public mais comme de la famille... Et très honnêtement, après 2h15 de concert et de très longs au revoir adressés aux spectateurs, il est impossible de douter de leur sincérité. Manifestement très heureux d'être là, ils ont livrés un show puissant et violent teinté de générosité et d'humanité.

 

L'extrait qui suit n'a pas été enregistré à Paris mais à Copenhague mais donne une bonne idée de ce à quoi tout ça ressemble.

 



#35 Baltique

Baltique

    Fan Kor & âme

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • Réputation
    35
  • 403 messages
  • Genre:

Posté 17 septembre 2017 - 13h58

Metallica a la bonne idée de mettre sur sa chaine youtube un morceau enregistré lors de chaque concert de leur tournée. Voici donc "The day that never comes", capté lors de la soirée où j'étais présent. Le morceau est absolument génial, la performance du groupe aussi et je encourage vraiment à regarder cette vidéo même si vous n'êtes pas, a priori, fans de ce genre de musique.

 



#36 Baltique

Baltique

    Fan Kor & âme

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • Réputation
    35
  • 403 messages
  • Genre:

Posté 22 mars 2018 - 12h09

Voilà un petit moment que je n'avais pas alimenté ce sujet.

 

Bien qu'il ait eu lieu fin janvier, je n'avais pas trouvé le temps de vous faire un compte rendu du concert de Camille auquel j'ai assisté. Mais je tenais absolument à vous en dire quelques mots tant ce moment fut une révélation.

 

J'avais, comme beaucoup, découvert Camille il y a une grosse dizaine d'année, au moment du carton de son album Le Fil et du tube Ta Douleur qui en avait été extrait. J'avoue que je n'avais pas spécialement accroché au morceau ni à l'album mais Camille avait un truc qui sortait de l'ordinaire et j'avais toujours eu envie d'aller la découvrir là où sa musique pouvait s'épanouir totalement, c'est à dire sur scène.

 

C'est enfin chose faite ! Et vous n'imaginez pas à quel point je regrette de ne pas avoir été la voir plus tôt. Ses albums studio ne lui font vraiment pas honneur. Camille sur scène, c'est un pur moment de magie ! Nul besoin d'écran géant ou light-show démentiel : sa voix et sa musique nous transportent au point que quelques tentures et trois bouts de ficelle suffisent pour matérialiser des paysages oniriques. J'ai vu la mer et le désert, j'ai senti le souffle du vent, j'ai vu la lune se lever et se transformer en tambourin... C'était fou !

 

Camille dégage vraiment quelque chose d'unique, que je n'ai jamais vu ailleurs. Elle a une voix incroyable ! Elle chante, elle crie, elle chuchote avec une maitrise et spontanéité mêlées qui prennent immanquablement aux tripes. Elle transpire la grâce et la sensualité ! Elle dévore la scène à vous en faire dresser les poils.

 

Si vous devez voir qu'un seul concert cette année, je vous intime le plus sincèrement du monde à aller voir Camille ! Très franchement, j'ai pas les mots pour décrire l'émotion que j'ai ressenti. Ce n'est pas tous les jours qu'on tombe amoureux comme cela.



#37 Dreffeur

Dreffeur

    Fan habitué

  • Membres
  • Pip
  • Réputation
    0
  • 31 messages
  • Genre:
  • Localisation:Nanterre

Posté 22 mars 2018 - 23h36

qu'un truc à dire:


Au dessus des nuages le Soleil brille...


#38 Jingo

Jingo

    Chadministrateur

  • Administrateur
  • Réputation
    72
  • 2 499 messages
  • Genre:>^-^<

Posté 28 mars 2018 - 14h13

Merci de ce retour Baltique, ma compagne l'a découverte comme toi avec Le Fil et l'a vue deux fois en concert notamment en février dernier.

Elle partage ton ressenti et le caractère exceptionnel de l'artiste et de sa prestation en concert. Elle m'embarquera la prochaine fois.

 

Pour ma part j'ai pu voir Brigitte vendredi dernier en concert. Si j'aimais déjà bien ce qu'elles font, je dois dire qu'elles gagnent vraiment à être vues en live (la scène ne ment jamais).

Elles se livrent beaucoup, les musiques comme les textes sont vraiment bien fichues, entrainants, touchants... Loin de l'image un peu cliché de duo féministe que je pouvais en avoir, elles et leurs chansons donnent envie d'aimer les femmes. Un excellent moment et une belle prestation.


login_logo.png
? | Pour tout support lié à l'utilisation du forum, n'hésitez pas à formuler votre demande ici |

#39 Punch

Punch

    inKoruptible

  • Modérateur
  • Réputation
    206
  • 3 634 messages
  • Genre:
  • Localisation:Banlieue parisienne

Posté 21 avril 2018 - 17h45

Voilà, je vais profiter de cet espace pour vous faire un peu compte-rendu de mon expérience au concert Final Fantasy Distant Worlds.
 
C'est un exercice plus compliqué que ce que j'aurais pensé de prime abord car il y a du bon et du moins bon. Trop bon ou trop mauvais aurait été trop facile. Globalement, l'expérience est donc mitigée... même si elle reste dans mon cas positive (voir à la fin).
 
Je vais lister par points car je suis trop fatigué pour développer.
 
Les points négatifs :
 
- Le prix des billets ! Il faut payer très cher pour avoir une place correcte. Je n'était pas trop mal placé, mais j'aurais bien coupé la tête de mon voisin de devant (humour je précise). J'ai payé 85 euros pour être un peu trop loin et j'aurais dû payer encore plus pour y voir mieux.

- La chaleur !

- Les ouvreuses non payées qui font la manche....
 
- Le son pas assez fort.  Pas assez de micros ? Acoustique mal étudiée ?
 
- La mauvaise qualité de l'écran.
 
- Spectacle intégralement en anglais sans aucun sous-titres.
 
- La playlist fait forcément des mécontents. Trop de si, pas assez de ça... Chacun sera juge, mais impossible de la connaître avant d'assister au concert !
 
- Dois-je parler des goodies hors de prix et du supplément pour avoir un autographe ?
 
Les points positifs :
 
- La présence de Nobuo Uematsu en début et fin de concert
 
- Les chansons de Susan Calloway

 

- L'entracte pour "les besoins naturels"
 
- Des excellents morceaux (sélection personnelle) Liberis Fatalis (FF VIII), Eyes on me (FF VIII), Zanarkand (FF X), l'opening et One Winged Angel de FF VII ( avec Nobuo Uematsu en choriste :lol:)...
 
- J'ai gardé le meilleur pour la fin : l'intégralité de l'opéra de FF VI Maria and Draco !!!
 
Voilà, je vais être franc, il y a de très bons moments dans ce concert, mais c'est la présence de l'opéra de FF VI qui rend l'expérience positive. Ce morceau est fait pour être joué sur scène et vécu dans la salle AVEC les images de l'opéra du jeu l'immersion est parfaite ! Donc, pas d'opéra, pas de concert et ça impossible de le savoir avant d'acheter ses billets !

 

Edit : une gentille personne a filmé le meilleur moment de ce concert :

 



#40 CyberFred

CyberFred

    Modérateur

  • Modérateur
  • Réputation
    121
  • 4 297 messages
  • Genre:
  • Localisation:France

Posté 22 avril 2018 - 11h30

Eh bien mon pauvre Punch, c'est dur la vie de fan de FF. Tu as dimanche pour te reposer :)


Visitez mon site sur :
Image IPB




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)

  • Loading Countdowns