Aller au contenu


Photo

Japan Expo 2022


  • Veuillez vous connecter pour répondre
39 réponses à ce sujet

#21 Baltique

Baltique

    Fan pour la vie

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • Réputation
    69
  • 741 messages
  • Genre:

Posté 19 juillet 2022 - 17h18

Alors, le premier jour, ça a très mal commencé, pour ma part. J'avais un billet zen et il était censé arriver par la poste. Malheureusement, je ne l'ai jamais reçu. L'ami qui m'accompagnait a eu la chance de recevoir le sien 2 jours avant le début du festival. Lui a pu rentrer immédiatement alors que j'ai dû attendre 2h avant de pouvoir récupérer mon billet.

Une fois ce gros désagrément passé, le reste s'est globalement bien déroulé.

 

Il n'y avait pas beaucoup d'invités cette année mais le programme était suffisamment dense pour que l'on ne s'ennuie pas une seconde. Les quelques invités japonais qui ont fait le déplacement n'était pas forcément les plus prestigieux mais se sont avérés très plaisant à découvrir.

Il y avait notamment :

 

Yuji Kaida : un illustrateur spécialisé dans les affiches de cinéma et en particulier celles des films de kaiju (Godzilla et autres monstres géants). Il y avait une expo présentant quelques unes de ses oeuvres et, honnêtement, son travail est magnifique. Gros coup de coeur pour ce personnage attachant et très talentueux. Il a donné 2 conférences. J'ai loupé la première car j'attendais encore de récupérer mon billet (d'après mon pote, elle n'était pas très intéressante). En revanche, j'ai pu assister à la 2ème et elle était assez réussie.

Junichi Hayama et Mamoru Yokota. J'ai pu également assisté aux  conférences donné par ce duo d'animateurs. La première a accusé un retard de 45 minutes et a donc été écoutée (c'est l'autre gros couac du festival). Pour être franc, leurs conférences n'étaient pas des plus instructives. En revanche, elles étaient particulièrement drôle. Mamoru Yokota est un bout en train totalement imprévisible. Il s'est notamment amusé à jeter sans prévenir un des dessins qu'il a réalisé dans le public.

Bref, c'était vraiment très sympa. Les 2 compères ont offert de nombreux dessins originaux en les mettant en jeu dans des jan ken pon géants.

J'ai également pu assister à une passionnante conférence sur les tapisseries d'Aubusson. Quel rapport avec Japan Expo ? Hé bien parce que des tapisseries inspirées des oeuvres de Hayao Miyazaki sont en cours de réalisation. C'est un travail colossal qui demande plusieurs mois de travail. Je n'ai pas retenu le nom de la dame qui animait cette conférence mais elle était aussi passionnée que passionnante. Ses explications étaient très claires et elle m'a donné envie d'aller découvrir ces oeuvres. Un voyage en prévision.

Niveau musique, j'ai pu assister à pas mal de chouette performances :

Yuzu Natsumi : chanteuse pop qui s'accompagne au shamisen. Très jolie prestation. C'était assez dynamique. J'ai beaucoup aimé.

Kuni-ken : 2 joueurs de shamisen qui alterne morceaux très traditionnels (ou ils sont dignement assis au sol) et morceaux plus modernes beaucoup plus rock où ils se lèvent et adoptent une vraie rock'n roll attitude. C'était cool.

Akara : un groupe mêlant rock et musique traditionnel composé d'une joueuse de koto, d'un joueur de flûte et d'une chanteuse. Ils ont notamment proposé une chouette reprise de l'opening d'Evangelion. Ils bougent énormément sur scène. Le joueur de flûte se plie dans tous les sens. C'était bien pêchu. Très bonne prestation.

Mika Kobayashi : je l'ai vu lors d'un concert où elle chantait pendant que la troupe de Kamui proposaient un véritable spectacle de chambara sur scène. Ca fonctionnait super bien. Les affrontements au sabre étaient joliment chorégraphiés. Encore un bon moment.

Kagura Musou : un groupe mêlant métal et sonorité traditionnel. Ils étaient accompagnés par un ancien guitariste du groupe Megadeath. Ca envoyait du lourd.

Takarabune : MON GROS COUP DE COEUR DU FESTIVAL. Bon, j'avoue que je les avais déjà vu lors de la précédente Japan Expo, mais toujours aussi fou. C'est un groupe de danse folklorique "Awa Odori". C'est absolument génial. Quelques percussions, énormément d'énergie et d'inventivité et le public est conquis. Ils ont mis le feu à chacun de leurs prestations. J'espère vraiment qu'ils reviendront. C'est absolument génial.

Katanaya-Ichi : un spectacle de samurai, plutôt sympa.

E.L Squad : un spectacle de danse hip hop qui se déroule dans le noir total. Les danseurs sont équipés de costumes à led qui sont synchronisés sur la musique. C'est très difficile à décrire mais c'est incroyablement spectaculaire. Les chorégraphies sont impressionnantes de précision. Ca m'a vraiment bluffé. C'était une présentation du spectacle que cette troupe va donner à Paris cet automne et je pense que je vais y aller.

J'ai pu rencontrer Alban Ficat, un sculpteur français qui a notamment réalisé une superbe figurine Lupin III qu'il présentait sur le salon. Il était très sympa, avenant. Il nous a présenté son travail et c'était vraiment chouette de pouvoir découvrir les coulisses de son travail. Top !

J'ai pu voir un spectacle de danse de Katsumi Sakakura. C'était sympa mais ça m'ait passé un peu au dessus, j'avoue.

J'ai enfin vu une démonstration de Karuta, un improbable jeu de cartes japonais. Intéressant, mais tellement japonais.

Ajouter à cela quelques achats, une chouette rencontre imprévue avec une grosse partie de l'équipe de France Five sur le stand Omake Books, une grosse ambiance, une application Japan Expo qui fonctionnait très bien, un nouveau système de dédicaces hyper pratique et vous obtenez une super édition pour ce retour de Japan Expo, même si c'est une édition mineure.

Ne manquaient surtout les stands touristiques des préfectures japonaises.

J'ai passé un super moment et je ne me suis pas ennuyé une seule seconde.

Cette édition semble avoir rencontré un énorme succès (les journées du jeudi et du vendredi étaient très remplies). On parle de quelque chose comme 300 000 visiteurs. Et si l'affluence était évidente, je n'en ai personnellement pas vraiment souffert.

Vivement l'an prochain.



#22 Punch

Punch

    inKoruptible

  • Modérateur
  • Réputation
    395
  • 4 665 messages
  • Genre:
  • Localisation:Paris

Posté 19 juillet 2022 - 19h31

Merci Baltique d'avoir pris le temps de rédiger ces quelques commentaires (pas facile de résumer 4 intenses journées) :)

Cela permet à ceux qui n'y sont pas allés d'avoir un aperçu des plus et des moins de cette édition de la "résurrection".

Malgré les couacs et les déceptions (qui sont le lot de toute organisation même bien rodée), Japan Expo semble bien parti pour durer dans le temps. Mais, pour survivre une transformation en profondeur semble inéluctable.

Japan Expo va donc poursuivre sa mue dans les années à venir. Quel sera le résultat ? Japan Expo deviendra-t-il "Asie Expo" ou "Culture Pop Expo" ? Seul l'avenir nous le dira...

#23 Baltique

Baltique

    Fan pour la vie

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • Réputation
    69
  • 741 messages
  • Genre:

Posté 19 juillet 2022 - 20h43

Je réalise que j'ai oublié plein de choses encore. En effet, difficile de tout résumer tellement le salon déborde d'activités.

J'ai pu voir un peu de Cosplay, et notamment un gros morceaux de la final de European Cosplay Gathering (ECG pour les intimes) qui était assez dingue en terme de qualité. Les prestations étaient vraiment de très haut niveau, digne d'une finale d'un évènement de ce type.

Crunchy Roll avait un stand gigantesque où l'on pouvait s'adonner à plein d'activités différentes, le thème des activités en question correspondant à des séries populaires de la plateforme. Par exemple, dans la salle "Attaque des titans", on pouvait faire du trampoline accroché à des sangles qui rappelle les équipements utilisés dans cette série.

 

Les stand des gros éditeurs manga étaient souvent très beaux.

J'ai pu aussi saluer Guigui, le youtubeur de la chaîne Ichiban Japan que j'avais croisé par hasard dans une auberge lors de mon dernier voyage au Japon. C'était marrant de le revoir. La queue des personnes désirant le salut était énorme. Il ne devait rester que 2h sur le salon et, au final, il est resté pendant près de 5h pour ne pas faire de déçu. Sympa.

 

J'ai pu admirer un très beau prototype d'une figurine tirée de la licence Lupin qui représente une scène de poursuite dans la mythique Fiat 500. Je pense que je vais dès à présent commencer à mettre un peu de sous de côté.

Les stands amateurs étaient bien présents avec des productions toujours plus qualitative.

Il y avait aussi l'espace Wabi-Sabi, dédié à l'artisanat et la culture japonaise. C'était l'occasion d'y rencontrer certains artistes que j'ai cité plus haut ou de pouvoir acquérir des très belles pièces d'artisanat (bijoux, poteries, etc...).

J'ai aussi croisé un visiteur qui avait un t-shirt Madoka.

Le Japon reste encore le coeur de Japan Expo. Mais il est vrai que le festival commence à élargir son offre. Le manque d'invités japonais a été comblé par une présence accrue de youtubeurs francophones.

Mais ce n'est pas un souci. J'y ai passé 4 jours entiers (ou presque) et je n'ai pas eu assez de temps pour faire et voir tout ce qui se rapporte au Japon. Ainsi, à mon grand désarroi, j'ai manqué les Kanagi Rabbits qui ont tant plu à Olivier.

D'après ce que j'ai pu apprendre, cette année de reboot a été compliquée. Suite aux annulations et covid, la moitié du staff est parti. C'est donc une équipe largement nouvelle qui a eu la lourde tâche de reprendre le flambeau. Les anciens ont eu parfois l'impression de repartir de 0 car il fallu tout remettre en place.

Mais, à part le gros bordel qua été la récupération de mon billet, je trouve qu'ils s'en sont globalement bien sortis.

Encore une fois, mention spéciale à l'application qui a très bien marché et s'est révélé très pratique bien qu'encore un peu perfectible.



#24 Chibi

Chibi

    Fan pour la vie

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • Réputation
    23
  • 1 950 messages
  • Genre:
  • Localisation:Derrière l'écran de mon ordinateur

Posté 21 juillet 2022 - 20h27

Merci Baltique de nous faire partager ton expérience. Ca a du être impressionnant de voir du karuta en vrai. J'ai découvert le karuta grâce à l'anime Chihayafuru et c'est vrai que c'est assez particulier comme jeu.


Smells like KOR spirit

#25 Baltique

Baltique

    Fan pour la vie

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • Réputation
    69
  • 741 messages
  • Genre:

Posté 22 juillet 2022 - 10h31

Impressionnant, ce n'est pas le mot que j'aurais choisi. Je n'ai pas vu Chihayafuru mais je viens d'aller voir la bande annonce. Ca a l'air bien sympa, comme série. La bande annonce est assez spectaculaire avec ses cadrages hyper expressifs mettant en valeur les personnages dans des poses iconiques, le tout renforcé par des effets de ralentis. Bref, ça en jette un max...

C'est dingue comme les japonais ont le don d'insuffler de l'intensité dans à peu près tout et n'importe quoi.

 

Mais, en vrai, une partie de karuta, c'est quand même assez différent des animes. C'est plus tranquille. Du coup, même si c'était plaisant à suivre, je mentirais si je disais que j'ai été complètement emporté et passionné par cette démonstration. Après, il faut dire aussi que la scène étant surélevée, on ne voyait pas bien la disposition des cartes et il fallait constamment regarder l'écran pour essayer de suivre. Ce n'est pas l'idéal.

Mais c'était suffisamment intéressant et vivant pour que je ne m'ennuie pas et passe un bon moment.
 

Belle idée que de proposer de découvrir au public occidental un jeu aussi typiquement japonais, et un pan méconnu de la culture japonaise au passage. Ca change clairement de ce qu'on a l'habitude de voir, loin des clichés habituels.

J'en profite pour faire un grand bravo à la dame qui récitait les poèmes au micro nous donnait des explications sur chaque action pendant toute la durée de la partie. C'était très clair et ça nous a permis de comprendre les règles et les subtilités de cet étrange jeu. Ca n'aurait clairement pas été aussi agréable sans elle.



#26 Olivier

Olivier

    Fan pour la vie

  • Modérateur
  • Réputation
    180
  • 5 891 messages
  • Genre:
  • Localisation:Paris

Posté 22 juillet 2022 - 19h24

Bonjour,
 
A mon tour de vous faire un petit report de mon salon JE 2022.
 
D'un point de vue général tout d'abord.
Initialement, je n'avais pas prévu d'y aller : trop peu d'invités japonais, une crainte d'une affluence record, des prévisions de vacances le week-end du 14 juillet.
Au final, prévoyant de partir en décalé (Canada en septembre/octobre) et étant d'astreinte au boulot en juillet, je n'avais rien d'autre à faire ce week-end là. Ajoutez un tarif CE vraiment intéressant et j'ai posé mon 15 juillet en me disant : je ne prévois rien, je ne cherche pas de dédicaces, j'y vais juste en mode cool et je profite d'une ambiance jap sans me prendre la tête.
Ce n'est que le lundi soir, donc à J-2, que je me penche sur le programme et établi un parcours. Il s'avère que malgré le peu d'artistes, j'arrive finalement à être plus qu'occupé sur les 4 jours.
 
Disons-le clairement, il y a très peu d'invités jap et parmi ces invités, peu de nouveautés. La plupart sont déjà venus et maintenant que le salon est terminé, il faut dire que tous les artistes déjà venus ont joués exactement les mêmes spectacles qu'en 2019 ou les années précédentes. C'est donc une sorte de rediffusion, mais de qualité, pour les artistes déjà venus. Mais il y a aussi quelques nouveautés et c'était bien sympa.
 
Le système de dédicaces évolue enfin. Désormais, fini la queue interminable qui fait râter des spectacles et qui fait perdre du temps avec parfois au bout de l'attente un tirage au sort perdu ou une dédicace complète. Désormais, on scanne son billet à l'entrée du festival, puis la partie dédicace sur l'application mobile se débloque et on peu tenter sa chance ou prendre son billet pour sa dédicace en quelques secondes. Si on gagne nickel, si on perd on ne perd pas en plus du temps, on peut passer aux spectacles sans attendre. C'est d'une aide extraordinaire.
Cependant, quelques contraintes sur cette 1ère édition :
- Un défilement des dédicaces bloqué sur certains tél (dont le mien, tout juste acheté donc super récent). Heureusement, j'ai trouvé la parade rapidement : un moteur de recherche permettant de filtrer la dédicace souhaitée. Heureusement, sinon je n'aurai pas pû avoir une dédicace.
- Des dédicaces qui partent beaucoup plus vite (en quelques minutes) puisque les demandes de dédicaces sont simultanées de plusieurs centaines de personnes, donc un 1er arrivé 1er servi est complet en moins de 10 minutes. Cette année ça va car les artistes étaient pas très demandés ou connus, mais une année avec un gros artiste, seuls les ZEN pourront prétendre à une dédicace en entrant à 8h30. A 9h, il n'y aura plus rien. A part le tirage au sort.
- Un serveur qui plante parfois : le vendredi, entre 9h et 9h45 il était impossible de tenter une dédicace, l'application avait trop de connectés simultanément et les suivants voulant se connecter devaient attendre "une place libre".
En parallèle, la dédicace est toujours possible en queue (beaucoup plus courte, quelques dizaines de personnes) pour ceux qui n'ont pas de smartphone ou qui ont un problème avec l'application.
Donc, c'est à la fois super confortable et à la fois je crains que des années à artistes réputés, les problèmes de connexion ou de dédicace complète en quelques instants se feront entendre.
C'est donc à la fois un système plus sympa et plus risqué. Mais au moins, si on perd, on perd pas de temps dans une queue à ne rien faire d'autre et c'est donc globalement une grosse amélioration.
 
Sur la file d'attente le matin, j'ai constaté qu'il vaut mieux finalement arriver avant l'ouverture. Test le jeudi, arrivée à 9h (donc juste pour l'ouverture), j'ai piétiné dans la queue qui avançait doucettement pendant près d'1h pour rentrer à 10h. Autre test, le vendredi, je suis arrivé à 8h, me suis assis en fin de ligne droite de la queue, attendu 45mn assis avant que les gens ne se lèvent, puis 15mn debout pour rentrer immédiatement à 9h. Donc, dans un cas, j'attends 1h debout pour rentrer avec 1h de retard. Dans l'autre cas, j'arrive 1h plus tôt, rentre à l'heure et attend une bonne partie assis. Donc, pour moi c'est définitif pour les autres années, j'arrive systématiquement avant l'ouverture pour attendre assis et rentrer tout de suite, puisque de toute façon l'attente sera la même, mais moins fatiguant et l'assurance de rentrer immédiatement et de viser les dédicaces encore restantes à 9h pile.
Ainsi, samedi et dimanche, je suis arrivée sur place pour rentrer à chaque fois dans la 1ère vague (en gros, il faut arriver entre 7h et 7h30 max sur place pour rentrer en 1ère ligne).
 
Evidemment, le jeudi j'ai constaté une grosse partie de ZEN attendant leurs accréditations quand moi je rentrais à 10h dans l'expo. C'est clair qu'avec un ZEN, on rentre dès 8h15 les vendredi samedi dimanche, mais que le jeudi on rentre plutôt après 10-11h si on n'a pas eu son billet par la poste.
D'ailleurs, pour en avoir discuté avec une fille, je pensais que le pass ZEN permettait des chances de dédicaces supplémentaires, mais a priori non. Il semble que ce n'était le cas que les premières années. Désormais c'est terminé. Je ne sais pas si Baltique confirme. Au final, il semble qu'à part l'avantage d'éviter les queues Ichigo et Yuzu, ça n'apporte pas grand chose ?
 
Autre point concernant les dédicaces, la communication ambigüe de Japan Expo : sur leur site, il était indiqué 1 seule dédicace par artiste. Mais en faisant le test, c'était en fait une seule dédicace par artiste de chaque type : ainsi, on pouvait cumuler une dédicace manuscrite et un photocall pour le même artiste. Ou bien c'était un bug de la 1ère édition qui sera rectifié l'année prochaine ?
Enfin, preuve d'une communication pas toujours précise, on ne savait pas vraiment à l'avance si une dédicace était en 1er arrivé ou au tirage au sort, ni sur le site Web, ni dans l'application. On ne le voyait que sur la dédicace dans l'appli quand on voulait jouer le jour même. Pour le savoir à l'avance, l'info était en fait uniquement communiqué sur les plannings de dédicaces affichés dans l'enceinte de la convention. Franchement, pas super intuitif...
D'autre part, malgré la dédicace "unique" par artiste et par type (1 dédicace, 1 photocall, etc.), on s'aperçoit que l'on peut tout de même continuer à obtenir plusieurs dédicaces si vraiment on aime un artiste : par exemple, au lieu d'acheter un pass 4 jours ou pass ZEN, on peut acheter 4 billets unitaires pour chaque journée. Evidemment, c'est plus cher, mais ensuite il suffit d'associer le billet unitaire à un mail différent dans l'application mobile pour pouvoir se réinscrire à une dédicace déjà obtenue les jours précédents et ainsi repasser devant un artiste. Certains n'hésiteront pas pour revoir un artiste à payer 4 billets plutôt qu'un pass quand le pass au final ne fournit qu'une réduction assez faible par rapport aux 4 billets séparés.
 
Sur la foule, ce n'était pas pire que les autres années, mais pas moins non plus. En fait, ce n'était tranquille que le jeudi avec un taux de remplissage d'environ 60% contre complet du vendredi au dimanche. Finalement, beaucoup de gens ont craqués en dernière minute : sur les réseaux sociaux, beaucoup cherchaient un billet de dernière minute.
 
Voilà pour l'ambiance générale.
 
Passons aux artistes sur lesquels Baltique s'est déjà pas mal exprimé. Pour ma part, mon circuit se limite toujours aux scènes musicales et tradition.
 
Mon programme jeudi :
- The life of Hokusai (l'artiste a fait une prestation plus courte que prévu, dommage)
- Concert de Mika Kobayashi 45mn (une voix qui envoi toujours du lourd en terme de puissance)
- Hiroshima bushotai
 
A midi, j'ai été voir la conférence sur l'Enfant du mois de Kamiari. Disons-le clairement, il y avait un spectacle sympathique de Bang, une conférence sur le film, mais moi je n'y ai été que pour voir et entendre Miwa. Toujours aussi mignonne, on a eu le droit à 2 chansons de sa part, avec une voix toujours aussi sublime. Elle a chanté sa chanson phare et celle du film. Elle était super belle avec de jolis bijoux dans les cheveux. Après sa prestation, la moitié de la salle s'est vidée, moi avec :P
Reviens nous voir, Miwa !! Vu qu'elle ne faisait que cette courte intervention, je me demande si elle ne vit pas en France en fait ? Venir du Japon pour 2 chansons, ça me paraît exagéré. Ou bien elle vit à proximité de la France, ou bien elle couplait cela avec des vacances persos je pense.
 
Le jeudi après-midi :
- Kagura musou (partiellement)
- Kamui samurai artist (une troupe toujours aussi classe dans son spectacle que j'ai déjà dû voir 2 fois, mais c'est toujours aussi impressionnant entre leur dextérité et la musique juste entraînante qui les accompagne, Kamui c'est la classe japonaise et de jolies filles qui manient le katana avec beaucoup de prestance)
- NTNT (polyphonie de français chantant de l'anime)
- Kannagi rabbits (idols)
- Akara (Jpop rock)
 
J'en arrive au moment des idols, avec les Kannagi rabbits. Un groupe d'idols venues d'Osaka et présentant la particularité de chanter des chansons avec des intruments traditionnels modernisés en bande-son et des paroles de chansons tournées vers le sacré, les croyances japonaises, etc. Donc, des idols "différentes" de l'idol classique.
Au début, j'ai eu peur. Le groupe arrive sur scène, cherche ses marques, chante n'importe comment, s'arrête de chanter, reprend, recommence. J'ai de grosses sueurs, mais c'est quoi ces amateurs ?!
Et puis l'animateur arrive sur scène et annonce que les réglages sont terminés et que le spectacle va commencer.
Il semblait que ce ne soit que des réglages fait en direct et non pas en amont du festival. Ouf !
Et là, elles remontent sur scène, les visages métamorphosés. On passe de visages juvéniles, timides, ne sachant pas où elles sont, à un groupe de filles déterminées, précises et énergiques. Il y a de la tsundere dans l'air. C'est clair qu'il faut pas les prendre pour des amateurs, ce sont des pro, elles vont tout donner et la 1ère chanson confirme cela en quelques secondes : synchro parfaite, plus aucune erreur, le show est parti et ça va être une tuerie.
Wohhh... elles envoient du lourd, le public est conquis, les wotas sont là, dans les jours suivants ça va donner maintenant qu'on connaît la playlist.
Difficile de s'endormir le soir, certaines ont déjà marquées le petit Olivier :P
 
A noter une séance dédicace ce 1er jour pour les Kannagi en 1er arrivé, que je n'ai pas fait, car je pensais que c'était ça ou photocall, mais pas les 2 (faute à l'ambiguité de la communication Japan Expo).
 
Mon programme vendredi :
tout d'abord, je tente le photocall idol et perd (j'ai jamais de chance au sort). Mais je verrais que finalement, c'est une bonne chose. En effet, ne sachant toujours pas que l'on peut cumuler les 2 types de dédicaces, je vois en allant au photocall que la photo se fait avec gagant et idols tous masqués et je me dis qu'une photo masquée c'est pas le top. En plus, covid oblige, c'est au gagnant de prendre lui-même la photo avec son tél et en mode selfie. Bonjour la photo raté. Du coup, je vise plutôt la dédicace pour le lendemain, préférant une photo dédicacée à un photocall masqué. Je verrai que j'ai choisi la bonne option... car j'aurai tout grâce au staff.
 
- Katayana-ichi
- Singing cosplayer Hikari (en cosplay de Miku) : mignonne, jolie voix, mais qui reste une interprète de cover, pas une vraie chanteuse (elle doit progresser) ; par contre, comme je le verrai les autres jours, en cosplay de lycéenne avec des couettes et son sourire ravageur, elle est adorable et on a envie de retourner au lycée avec elle ^^
- Yasumin okuno basara dance (partiel) : une superbe danseuse dans l'un des plus beaux kimono du salon, avec ombrelle rouge à la Madoka...
- Lights in the dark, par EL Squad
 
Je vais découvrir en Ichigo, dans les 1ers rangs, un spectacle dans le noir complet. Des artistes japonais vêtues de vêtements noirs dansent avec des lumières électroluminescentes sur leurs habits. Lumières de différentes couleurs et qui s'allument ou s'éteignent à distance par une programmation par ordinateur. Différents tableaux s'offrent alors aux spectateurs : danse de samurai à l'épée, yokai faisant peur, etc. Un spectacle superbe, original et qui sera à Paris du 12 octobre à début janvier.
J'apprends à la fin du spectacle via un flyer que via un QR code pendant la convention il est possible de réserver une place en catégorie OR au prix de la catégorie 2 ou d'avoir en moyenne entre 25 et 30% de réduction sur sa place à condition de réserver via le lien QR code avant le 20 juillet.
Du coup, résa immédiate du spectacle et pour moi ce sera donc en 4ème rang le 5 novembre prochain au Comédia.
En plus, une fois l'extrait de 30 mn terminé, ils et elles montrent leurs visages et on voit alors qu'on à affaire à une jeune génération d'artistes dans la vingtaine derrière tout ça et c'est le bienvenu (et des jolies japonaises dans le lot ^^). Voilà, c'est EL Squad.
 
Après mangé, je retourne digérer dès 14h sur le 2nd show des Kannagi rabbits.
Heureuse surprise, je m'aperçois que contrairement à d'autres idols par le passé, leur show évolue chaque jour ! Ainsi, sur l'ensemble des chansons qu'elles interprètent pendant 30 mn, il y a tous les jours 2-3 chansons qui sont remplacées par d'autres, ce qui permet lorsqu'on les revoit plusieurs fois de découvrir de nouveaux titres.
Généralement, les années précédentes, quand je revoyais un groupe d'idols, c'était systématiquement le même show. Là, on prend vraiment plaisir à chaque fois à découvrir de nouveaux titres, dont une chanson chantée avec des parapluies/ombrelles dans les mains. Superbe.
A la fin de la représentation, je vois un stand goodies avec CD, mais comme il y a trop de monde, j'irai le lendemain avant le show (ce qui sera une bonne idée, car le store sera libre pour acheter tranquille ^^)
 
Suite du programme :
- Kuni ken (du shamisen rock aux sonorités modernes)
- Kagura musou (idols en mode traditionnel jouant du koto ou du shamisen, avec une chanteuse aux airs de babymetal adulte en terme de physique, en clair plutôt complètement kawai ^^) : je les reverrai le dernier jour juste avant les Kannagi et avec les wotas je peux vous dire que le dimanche on a mis le feu à la scène Tsubame avec les Kagura musou suivi des Kannagi rabbits :D
- Yuzu Natsumi (shamisen) : jolie chanteuse déjà venue par le passé
 
Voilà, une deuxième journée également bien remplie.
 
Passons au samedi :
 
J'arrive pour rentrer en 1er. Tout d'abord pour avoir le bon dédicace des Kannagi rabbits. Ensuite, parce que le 3ème show était dès 9h30 tôt le matin. A nouveau prêt entre wotas à mettre le feu dès le petit matin et encore une fois des chansons inédites !! Trop bien.
Cette fois-ci, avant le concert, j'ai été acheter un CD du groupe (20 euro) et pris un bon photo (10 euro).
Chose appréciable sur les prix, les CD étaient vendus au prix japonais et même moins cher. Le prix japonais était de 3300 yens TTC, soit 23-24 euro au taux de change du jour et ils les vendaient seulement 20 euro. Par correspondance, il faut compter 45-50 euro le CD avec tous les frais. Donc c'était vraiment cool d'avoir des CD japonais comme si on les achetait sur place :) Un staff très sympa avec ses fans !
Pour 10 euro, je vois également qu'on peut acheter un bon photo pour sa oshii préférée et je choisis Aoi dont la couleur symbole est l'Orange. Avec la chanson de KOR Aoi boifurendo, je me dis qu'il y a forcément une connexion ;) Et Aoi est la seule des 7 idols à avoir des couettes (Olivier, fétichiste !!)
On peut acheter autant de bons que l'on veut et faire à chaque fois un purikura japonais avec son ou ses idols préférées. C'est super cool de proposer ce type de photo. Ainsi, après le concert, je pose avec Aoi, le staff prend une photo purikura, puis Aoi la dédicace avec prénom, dates et petit dessin mignon. Cela permet de discuter 2-3 mn avec elle et c'est bien sympa. Je demande enfin si je peux faire une photo avec mon tél, l'idol pose la question au staff (au Japon c'est interdit) et oh chance, le staff, contre toute attente, accepte ma demande. Vraiment super sympa de leur part (et ce ne sera pas fini, vous verrez plus tard).
Je constate lors de cette séance photo que les filles ont fait un sacré effort car on leur épelle nos prénoms, ce qui signifie qu'elles ont apprises les lettres de l'alphabet et retenues leurs formes, c'est quand même super rare. Par contre, je m'aperçois qu'elles les ont apprises en anglais et pas en français, aussi quand j'épelle O L I, elle écrit O L E (il aurait fallu dire "o" "elle" "aie"). Du coup, elle me demande si c'est bon et je lui dis que c'est à peu près bon. J'ai alors le droit à un adorable "gomen" de sa part, mais comment résister à une jeune fille qui te dit un "gomen" comme ça (tête de Kyôsuke la bouche ouverte les yeux exhorbités comme dans l'anime) ? Au final, ça me fait rire, je me dis qu'étant un peu chaud, un peu "ole ole", c'est normal qu'elle est écrit Olevier ^^ Du coup, je trouve cette erreur comme un super souvenir de la rencontre :P
 
Suite du programme après ce moment paradisiaque.
Je profite d'un peu de temps libre pour faire le tour des stands puis je vais à la séance de dédicace des Kannagi rabbits un peu avant midi.
Là, j'ai le plaisir de voir qu'on va nous dédicacer une belle photo du groupe.
C'est donc l'occasion de discuter 1-2 mn avec chaque idol, l'avancée est assez lente pour un groupe d'idols (je me souviens qu'avec les °C-ute, on avait à peine 20-30 secondes par fille. Donc là, c'est vraiment le luxe. Et là, le staff est super gentil, ce qui a été noté par des fans japonais sur les réseaux sociaux. En effet, le staff autorise chaque fan à prendre en photo chaque fille en mode portrait ou selfie. Je peux ainsi photographier en full définition chaque membre des Kannagi rabbits qui signe la photo et la montre devant elle pour que je les prenne en photo. Arrivée au dernier membre, je demande au staff s'il peut me faire une photo avec tout le groupe en dédicace et le staff le fait avec grand plaisir. Il faut savoir qu'au Japon c'est totalement impensable et on lit sur les réseaux sociaux que des fans japonais demandent aux fans français quelques photos car eux n'ont pas cette chance, même pour ce groupe moins connu. On a donc eu un privilège rare et des autorisations de photos quasi improbables. Visiblement, le staff était en mode promo complètement ouvert et cela a payé : les fans ont achetés des goodies et le groupe a été classé n° 1 du Top JPOP France sur la plateforme musicale d'Apple ces derniers jours.
 
Je quitte mon paradis et me dirige vers le show suivant pour la journée :
 
- Femm : un spectacle de Jpop électro super en salle yuzu avec projection en arrière plan des clips du groupe. Une ambiance assez proche des idols "Perfume" pour vous situer le genre. 2 demoiselles qui dansent en ressemblant à des automates dans leurs vêtements et leur gestuelle. D'ailleurs, chose rare dans un show, quand ils ouvrent la salle on rentre et le spectacle a déjà commencé (c'est fait exprès), on voit alors de loin comme 2 mannequins sur scène et au fur et à mesure qu'on s'approche, les 2 mannequins s'articulent et se mettent à chanter. On se pose alors la question jusqu'à arriver tout devant de savoir si ce sont des automates ou des êtres humains. C'est vraiment impressionnant. Du coup, j'ai adoré ce spectacle et en plus j'étais au 1er rang, celui des photographes. J'ai pas trop réfléchi, c'était libre, y'avait personne, je me suis assis et j'ai profité du spectacle. On m'a rien dit, donc j'en ai profité. Au final, j'étais même devant les rangs ZEN, mdr. Les gens ont dû pensés que j'étais un photographe amateur...
 
- Singing cosplayer Hikari (lycéenne à couettes) : toujours aussi mignonne, son visage évolue entre grand sourire et côté timide, inquiète que sa prestation plaise, très attendrissant.
- Anisong : Hikari et un autre chanteur qui se défendait bien en voix et charisme.
- Takarabune (partiel)
- Lights in the dark (de loin) : c'est un regret dans la programmation, je voulais revoir ce superbe spectacle mais la 2nde fois il était programmé juste avant l'ECG, sans vidage de salle. Du coup, moi qui voulait revoir le show mais qui sortait avant l'ECG, je me retrouve tout au fond à pas voir grand chose alors que ça aurait été mieux de faire le show + vidage de salle avant l'ECG, pour avoir plus de chances d'être devant.
Il faudra que je fasse attention l'année prochaine, avant l'ECG, le spectacle en Ichigo doit être évité et vu sur un autre créneau.
- Chants/danses d'Okinawa : la journée se terminait par un aspect culturel très sympa sur les particularités de Okinawa en terme de culture, bien éloignée de la culture jap plus classique.
 
Reste le dimanche :
 
Je suis arrivé en mode super zen, les idols vues 3 fois, les dédicaces ou photos pleins les poches. Plus rien à espérer de plus. Au programme :
- Waccha : un artiste beatbox créant devant nous des musiques complètes en imitant avec sa seule voix tous les instruments les uns après les autres puis en mixant le tout en direct. Chapeau.
- Yu Mashiko : danse et violon avec de très belles japonaises une fois de plus.
 
Ayant un petit créneau de libre et sachant qu'il y aurait du retard en Ichigo pour la suite, j'ai fait un détour pour une dédicace de Singing cosplay Hikari. Par contre, je n'ai pas pris de photo avec elle car pour elle il fallait acheter 50 euro de goodies !!
Alors, je constate un truc : pour les idols, on m'a rien demandé et on m'a offert une photo de chaque membre avec mon téléphone. En remerciement, j'ai acheté un 2nd CD et un goodie et dépensé au total 50 euro en remerciement. Les idols et le staff ont offert quelque chose, je les ai remercié en achetant des goodies.
Pour Hikari, comme il fallait acheter pour obtenir une photo, je me suis passé de la photo et je n'ai rien acheté.
Au final, ce que demandait Hikari je l'ai donné aux Kannagi rabbits. Moralité, quand on veut recevoir de l'argent, on commence par donner quelque chose de sympa au fan, sinon le fan décroche et va voir ailleurs...
 
Après la dédicace, direction Ichigo :
- Kamui + Mika : spectacle déjà vu en 2019 mais toujours aussi sublime, un mix entre les combats aux katana de Kamui et la voix superbe de Mika
- Serikana : jolie chanteuse également
- Kagura musou : intégrale du show cette fois-ci. Comme ce show précédait les idols, tous les wotas étaient aux 1er rang, moi y compris ^^ C'est une règle qu'il faut systématiquement appiquer. Quand tu veux être bien placé aux idols, tu vas systématiquement au spectacle précédent et tu pries pour qu'il soit le plus inintéressant possible pour être devant. Une fois terminé, tu gardes ta place en attendant les idols :P
 
Et donc, une fois les Kagura musou passées, et elles étaient géniales et avec les wotas on commençait à faire monter l'ambiance pour se préparer aux idols, voici les Kannagi rabbits pour le 4ème et dernier show. Et là, je pense qu'elles s'en rappelleront. On était déchaînés devant. A la présentation des chanteuses, quand Aoi s'est présentée, j'ai gueulé un tonitruant "Aoi kawai" :P
Puis on a supporté les idols complètement déjantés. A tel point que certaines commençaient à se mettre à rire. 2 ont finies par avoir les dents colorés par leur maquillage : une avait 2 dents rougies par son rouge-à-lèvre et une autre du noir sur la bouche ou les dents de son rimel noir qui avait coulé. On voit tout quand on est juste devant et de supers plans sur les nombrils (mon dieu...)
Le show a fini en apothéose d'applaudissements, les wotas avaient oeuvrés à obtenir la meilleure ambiance possible. On a dit Bye bye aux petites lapines... elles sont parties en témoignant leur joie pour cette venue en France.
 
Après un petit tour en boutiques, j'ai fini le salon avec les Takarabune, au son des taiko et autres percussions. On a finit à tous sauter et frapper dans les mains sur la scène Sakura ; tous les artistes japonais étaient là, on se croyait presque en boîte à un moment, on pouvait même faire des high five avec les japonais(e)s : un moment de communion spontanné prenait forme. Sacré apothéose.
 
J'ai fini par un détour épicerie avec pocky matcha, pocky cerise et kitkat banane caramel.
 
J'étais parti pour ne pas y aller, je ne m'attendais pas à grand chose. Au final, je suis parti 4 jours en vacances au Japon, certes il n'y avait pas beaucoup d'artistes, certes il y a avait du déjà vu, mais le déjà vu était sublime, les nouveautés comme les Femm ou les El Squad, spectacles avant-gardiste valaient le détour et le manque d'artiste permettait de revoir plusieurs fois de grands shows. Avec plus de choix, je n'aurai pas vu 4 fois les Kannagi rabbits, avec plus de dédicaces, les séances auraient été plus rapides avec moins de chance de faire des photos, donc au final, cette édition risquée s'est transformée pour moi en un très beau souvenir pour cette année, après 3 ans de disette.
 
Un excellent moment. Et une conclusion pour les années prochaines : dans le doute, on y va. Si c'est pas top, tant pis, mais on râte pas une occasion d'en profiter et ça a été finalement le cas.
 
On finit par un concert des Kannagi pour ceux qui veulent :
 

I'm looking for the red straw hat...

#27 CyberFred

CyberFred

    Modérateur

  • Modérateur
  • Réputation
    332
  • 5 542 messages
  • Genre:
  • Localisation:France

Posté 24 juillet 2022 - 14h35

Merci Baltique et Olivier pour vos témoignages très complémentaires. En vous lisant, on apprend pas mal de choses. Finalement, malgré la pandémie, malgré les petits couacs, on parvient à revenir à cet événement majeure qu'est le Japan Expo. Je suis d'accord avec Punch sur le fait qu'il y aura une transformation à terme. J'ai le sentiment qu'on y parle moins de japanimation que de culture japonaise désormais. Mais vivement qu'akemi Takada revienne y faire un tour un jour. 


Visitez mon site sur :
Image IPB

#28 Baltique

Baltique

    Fan pour la vie

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • Réputation
    69
  • 741 messages
  • Genre:

Posté 26 juillet 2022 - 10h43

Hé ben ! Quel programme, Olivier !

 

C'est fou de voir à quel point nous avons vécu des expériences différentes, mais tout aussi plaisantes.

 

Pour rebondir à ce que tu disais sur les dédicaces, je te confirme qu'il y a quelques années, les billets "premium" offrait des chances supplémentaires lors des tirages au sort. Mais ce n'est plus le cas depuis un moment déjà.

Par rapport à un billet 4 jours, un billet zen n'offre que peu d'avantages (possibilité d'entrer plus tôt, coupe file pour certaines scènes, certains resto, possibilité de sortir et de re-rentrer dans le festival...)

La possibilité d'entrer plus tôt est le gros plus pour les chasseurs de dédicaces en premier arrivé premier servi. La possibilité de sortir et d'entrer à volonté est un plus pour les amateurs de goodies qui sont venus en voiture et n'ont pas envie de se trimballer avec leurs achats pendant tout le festival.

Le système de dédicaces via l'appli est vraiment une nouveauté bienvenue. Plus de temps perdu dans des queues interminables.
 
Alors c'est vrai que les dédicaces partent en quelques minutes et que les billets Zen sont privilégiés, mais j'ai envie de te dire que c'était déjà le cas les années précédentes et qu'il était quasi impossible d'avoir une dédicace en premier arrivé premier servi sans billet zen (raison pour laquelle j'ai toujours pris des billets zen). Les plus acharnés arrivaient aux aurores.

A noter que, par le passé et pour des artistes vraiment très réputés (Clamp, par exemple), les organisateurs ont parfois décidé de ne faire que du tirage au sort. Je pense que ce sera encore le cas à l'avenir.

Pour répondre à ta question sur le photocall, il me semble qu'il a toujours été possible de cumuler photocall et dédicace pour le même artiste. Les photocall ne sont pas considérés comme des dédicaces et inversement.
 
Concernant la communication sur l'organisation des dédicaces, il est vrai qu'il y a encore des choses à améliorer. Il n'était, en effet, indiqué nulle part sur le site ou l'appli quelles dédicaces étaient en tirage au sort et quelles autres étaient en premier arrivé premier servi. Toutefois, il faut savoir que, traditionnellement, les dédicaces qui ont lieu le matin sont en premier arrivé premier servi et celles qui ont lieu l'après midi sont généralement en tirage au sort.
 
Enfin, il faut savoir qu'on ne peut pas faire tout et n'importe quoi avec l'appli. Par exemple, lorsque mon ami a voulu prendre ou jouer plusieurs fois de suite pour des dédicaces, l'appli lui a fait savoir que ce n'était pas possible et qu'il devait attendre un certain délai avant de pouvoir prétendre à une nouvelle dédicace. Donc, une personne ne peut pas entrer et rafler toutes les dédicaces en premier arrivé premier servi. Les développeurs ont prévu des garde fous. 

 

Après, comme tu l'as dit, les plus acharnés peuvent toujours acheter plusieurs billets pour multiplier leurs chances... mais c'était déjà le cas avant.

En tout cas, ce nouveau système m'a beaucoup plu. 
Certes, c'est encore perfectible. J'ai eu le même bug de défilement que toi, Olivier mais, ça a été réglé au bout d'un moment. J'ai dû aussi faire face à la panne de serveur. Mais bon, très franchement, dans l'ensemble, et pour une première fois, le système s'est avéré très convaincant.



#29 Olivier

Olivier

    Fan pour la vie

  • Modérateur
  • Réputation
    180
  • 5 891 messages
  • Genre:
  • Localisation:Paris

Posté 26 juillet 2022 - 11h16

Oui on peut résumer que globalement le principe des dédicaces est beaucoup mieux qu'avant, je suis d'accord.
I'm looking for the red straw hat...

#30 Olivier

Olivier

    Fan pour la vie

  • Modérateur
  • Réputation
    180
  • 5 891 messages
  • Genre:
  • Localisation:Paris

Posté 26 juillet 2022 - 18h17

Je n'ai pas regardé les vidéos, mais il semblerait désormais que les conférences du salon sont désormais diffusées via Twitch. On retrouve ainsi des vidéos de 8h des scènes en Replay pour qui voudrait assister à une conférence sans aller à la convention.
I'm looking for the red straw hat...

#31 Olivier

Olivier

    Fan pour la vie

  • Modérateur
  • Réputation
    180
  • 5 891 messages
  • Genre:
  • Localisation:Paris

Posté 26 juillet 2022 - 19h34

Capacité Japan Expo de vendredi à dimanche : 75 000 personnes par jour.
I'm looking for the red straw hat...

#32 Olivier

Olivier

    Fan pour la vie

  • Modérateur
  • Réputation
    180
  • 5 891 messages
  • Genre:
  • Localisation:Paris

Posté 26 juillet 2022 - 19h49

Kumi Koda était à Japan Expo en invité surprise pour info.
I'm looking for the red straw hat...

#33 Olivier

Olivier

    Fan pour la vie

  • Modérateur
  • Réputation
    180
  • 5 891 messages
  • Genre:
  • Localisation:Paris

Posté 26 juillet 2022 - 20h08

JE c'est 250 tonnes de déchets sur 4 jours
I'm looking for the red straw hat...

#34 Olivier

Olivier

    Fan pour la vie

  • Modérateur
  • Réputation
    180
  • 5 891 messages
  • Genre:
  • Localisation:Paris

Posté 26 juillet 2022 - 20h17

En moyenne, il y a entre 45 et 60 dédicaces en 1h sur les sessions proposées. Le nombre de dédicaces est discuté avec chaque artiste.
I'm looking for the red straw hat...

#35 Olivier

Olivier

    Fan pour la vie

  • Modérateur
  • Réputation
    180
  • 5 891 messages
  • Genre:
  • Localisation:Paris

Posté 26 juillet 2022 - 20h21

Japan Expo Orléans 5-6 novembre
Japan Expo Sud 26-28 février
I'm looking for the red straw hat...

#36 Olivier

Olivier

    Fan pour la vie

  • Modérateur
  • Réputation
    180
  • 5 891 messages
  • Genre:
  • Localisation:Paris

Posté 26 juillet 2022 - 21h08

Pour faire venir un invité du Japon, JE à payé par personne en moyenne 2400 euro le billet au lieu de 800 les années précédentes. En cette période, les prix des avions ont triplés.
I'm looking for the red straw hat...

#37 CyberFred

CyberFred

    Modérateur

  • Modérateur
  • Réputation
    332
  • 5 542 messages
  • Genre:
  • Localisation:France

Posté 08 août 2022 - 06h19

Devinez qui je vois dans le public de cette photo officielle ? ;)

 

----> CLIC


Visitez mon site sur :
Image IPB

#38 Olivier

Olivier

    Fan pour la vie

  • Modérateur
  • Réputation
    180
  • 5 891 messages
  • Genre:
  • Localisation:Paris

Posté 08 août 2022 - 08h13

Facile. Il y en a une deuxième plus difficile un peu plus loin :)
I'm looking for the red straw hat...

#39 Olivier

Olivier

    Fan pour la vie

  • Modérateur
  • Réputation
    180
  • 5 891 messages
  • Genre:
  • Localisation:Paris

Posté 08 août 2022 - 08h38

Mais ils n'ont pas postés les photos des 2 derniers concerts, car a chaque fois j'étais plus près. Le dernier jour, j'avais une super vue sur les nombrils :P
I'm looking for the red straw hat...

#40 CyberFred

CyberFred

    Modérateur

  • Modérateur
  • Réputation
    332
  • 5 542 messages
  • Genre:
  • Localisation:France

Posté 08 août 2022 - 16h34

Mais ce ne sont pas ces deux clichés où tout le monde est de dos, ces clichés ayant été pris du fond de la salle ?
Visitez mon site sur :
Image IPB




1 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)

  • Loading Countdowns