Aller au contenu


Photo

Anime - Episode 24 - Les dons cachés


  • Veuillez vous connecter pour répondre
23 réponses à ce sujet

#1 pika-chu

pika-chu

    Fan pour la vie

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • Réputation
    1
  • 2 744 messages
  • Genre:

Posté 11 septembre 2005 - 09h24

Episode 24 : Les dons cachés

Nous voici au milieu de la série, et voilà qu'arrive l'un des personnages secondaires les plus intéressants (amha) du manga : Kazuya (Paul), le petit cousin de Kyosuke.

De plus, il a un pouvoir très particulier : la télépathie, plus exactement la capacité de lire dans les pensées et de pouvoir transmettre directement les siennes.

Kazuya, malgré son jeune âge, éprouve beaucoup d'affection pour Madoka (Onee-chan !!) et découvre rapidement la situation du triangle amoureux.

Il est intéressant comment Madoka, Hikaru et Kyosuke éludent ce problème.

Note : Dans la VF de la Cinq, la scène de l'homme collant à Madoka dans le métro (ou train ?), puis Kyosuke s'interposant, a été censurée. La "promiscuité" entre hommes et femmes dans le métro est un tel problème de société qu'à Tokyo, certains wagons (à certaines heures) sont réservés aux femmes.

pika,
Attrapez-les tous !!

#2 Baf

Baf

    Fan Kor & âme

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • Réputation
    0
  • 354 messages
  • Localisation:La Rochelle

Posté 11 septembre 2005 - 09h55

Oui, c'est vrai.

D'ailleurs, laurent (Yota) qui est maintenant au Japon depuis plus de 6 mois nous en a fait le rapport depuis là-bas dans son blog : ICI rolleyes.gif

Ceci dit, je pense qu'il n'y a pas plus de pervers ou de frustrés là-bas qu'ici, mais simplement au Japon on ose en parler et effectivement la promiscuité dans le métro y est sans doute plus importante sur certaines lignes...

Mais bon, je suis un peu hs, là unsure.gif
___________________________________

Baf ? Raide dingue de MI ^^

#3 pika-chu

pika-chu

    Fan pour la vie

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • Réputation
    1
  • 2 744 messages
  • Genre:

Posté 11 septembre 2005 - 10h39

Salut, Baf

Merci pour ce témoignage qui complète ma petite note.

Sinon pour revenir au sujet principal de cet épisode : avis sur l'apparition de Kazuya dans la série TV ?
Attrapez-les tous !!

#4 Baf

Baf

    Fan Kor & âme

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • Réputation
    0
  • 354 messages
  • Localisation:La Rochelle

Posté 11 septembre 2005 - 12h29

C'est à mon avis une très intéressante apparition smile.gif

C'est un "méchant" de l'histoire, et il y en a pas beaucoup dans KOR. (on peut pas dire que Yusaku soit un vrai méchant, et hikaru sûrement pas non plus ^^)

Pourtant, chacun s'accordera pour dire qu'il faut un méchant pour qu'une histoire soit intéressante, et surtout pour qu'elle dure tout en restant palpitante. Dans Maison Ikkoku, ces rôles sont tenus par Mitaka, mais surtout Yagami rolleyes.gif

Bref, des personnages qu'on aime... à detester laugh.gif !

Dans KOR, je dirai que Kazuya est un peu un mélange des deux méchant de MI : il a la cote avec Madoka (rôle d'un rival comme Mitaka, qui sera au paroxysme lorsqu'il y aura échange des corps avec Kyosuké blink.gif ), mais il reste un enfant donc "intouchable" mais qui néanmoins est prêt à tout (rôle de Yagami, qui ne va pas hésiter à faire du chantage !!)

Bref, que du bon biggrin.gif
___________________________________

Baf ? Raide dingue de MI ^^

#5 Lidl

Lidl

    Fan pour la vie

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • Réputation
    0
  • 683 messages

Posté 11 septembre 2005 - 21h33

Cela dit, on peut aussi avoir l'impression que Kazuya essaye plus ou moins d'aider Kyosuke car il est le premier a comprendre son dilemne. Il le fait effectivement avec un peu de moquerie, mais je ne suis pas sur qu'on puisse parler de méchanceté.
Par contre, il est clair et je rejoins Baf la dessus, qu'il apporte un renouvellement à la série nécessaire à ce stade de l'anime.
Ayukawa wo ai wo shite iru

#6 JérômeActarus

JérômeActarus

    Fan Kor & âme

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • Réputation
    0
  • 344 messages
  • Genre:

Posté 13 septembre 2005 - 17h00

Cet épisode représente, pour moi, le meilleur de ce qu’est KOR. C’est à dire une succession de scènes drôles, fantastiques, sentimentales, émouvantes, énigmatiques et tragiques. Le tout servi par une réalisation inspirée et un dessin impeccable.

L’arrivée de Kazuya est probablement l’événement le plus important du Triangle entre le début et la fin de la série. Il peut laisser croire qu’un dénouement final s’approche. Ce cousin de 5 ans est capable de lire les pensées des autres. Il croit – à tord – qu’il peut résoudre les problèmes de Kyosuke avec Madoka à coup de télépathie et de révélation. Ce récit est donc un moyen de rappeler aux spectateurs que le Triangle est beaucoup plus complexe qu’une simple inconnue sur les sentiments des différents personnages. Kazuya finit par comprendre que le Triangle ne se résoudra pas sans la volonté de Kyosuke et déplore son indécision. A noter que dans le manga, c’est Manami qui finit par avouer la vérité à Hikaru…et donc pas Kyosuke.

Avez-vous noté qu’il n’y a aucun dialogue entre Madoka et Hikaru ? Non pas qu’elles se fassent la tête, mais pour donner encore plus l’impression que le poids du Triangle est sur les épaules de Kyosuke, qu’il n’y a pas de rivalité entre les deux amies et que c’est à lui qu’appartient la responsabilité de débloquer la "situation". Il y a un deuxième épisode avec cette particularité : 33 Mystérieuse Madoka ! Un Champignon et la Vérité à 120 %

Ma meilleure scène est celle du métro lorsque Kyosuke vient protéger Madoka et où elle lui propose de s'isoler. Donc c'est la meilleure scène du meilleur épisode de la meilleure anime télé…allez, je me la repasse en DVD.
JérômeActarus

#7 Baf

Baf

    Fan Kor & âme

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • Réputation
    0
  • 354 messages
  • Localisation:La Rochelle

Posté 13 septembre 2005 - 22h19

laugh.gif

Tous les moyens sont bons... allez, je connais ça rolleyes.gif

Sinon, quand je parlais de méchant, je ne parlais pas de méchanceté, mais simplement d'un rôle smile.gif
___________________________________

Baf ? Raide dingue de MI ^^

#8 Lidl

Lidl

    Fan pour la vie

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • Réputation
    0
  • 683 messages

Posté 14 septembre 2005 - 06h56

QUOTE (Baf @ 13 Sep 2005 22:19)
Sinon, quand je parlais de méchant, je ne parlais pas de méchanceté, mais simplement d'un rôle smile.gif

J'avais bien compris et je regrette justement qu'il n'y ait pas un vrai role de méchant dans l'anime alors que dans le manga, Surime remplit parfaitement ce role.
Ayukawa wo ai wo shite iru

#9 JérômeActarus

JérômeActarus

    Fan Kor & âme

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • Réputation
    0
  • 344 messages
  • Genre:

Posté 14 septembre 2005 - 10h00

QUOTE (Lidl @ 14 Sep 2005 07:56)
je regrette justement qu'il n'y ait pas un vrai role de méchant dans l'anime

Au contraire, pour moi l'absence de méchant et de vrai rival pour Kyosuke est une des principales qualités de l'anime KOR. Ce choix difficile de la part des auteurs en a rendu le résultat meilleur car original. Le défi de l'histoire est que les trois personnages du Triangle sont seuls responsables (consciemment ou inconsciemment) de leurs propres problèmes sentimentaux. Une situation finalement réaliste où chacun doit apprendre à faire son auto-critique avant porter la faute sur une quelconque action extérieure.
JérômeActarus

#10 pika-chu

pika-chu

    Fan pour la vie

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • Réputation
    1
  • 2 744 messages
  • Genre:

Posté 15 septembre 2005 - 08h57

Il y a d'ailleurs une réplique de Madoka qui intrigue Kyôsuke.
"Je suis prêt à tout lui (Kazuya) pardonner ... parce qu'il te ressemble"

Il est vrai que Madoka alterne les répliques sérieuses et ce qu'elle qualifie de plaisanteries, mais elle ne parle jamais pour rien.

Elle est vraiment prête à pardonner beaucoup à Kyôsuke parce qu'elle a de l'affection pour lui (like or love ??).

Ce sera encore plus flagrant dans l'épisode suivant où elle aura affaire à un Kyôsuke entreprenant, un peu comme Kazuya.

pika,
Attrapez-les tous !!

#11 pika-chu

pika-chu

    Fan pour la vie

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • Réputation
    1
  • 2 744 messages
  • Genre:

Posté 15 septembre 2005 - 09h05

QUOTE (Lidl @ 14 Sep 2005 07:56)
QUOTE (Baf @ 13 Sep 2005 22:19)
Sinon, quand je parlais de méchant, je ne parlais pas de méchanceté, mais simplement d'un rôle smile.gif

J'avais bien compris et je regrette justement qu'il n'y ait pas un vrai role de méchant dans l'anime alors que dans le manga, Surime remplit parfaitement ce role.

Sumire (Suzanne) apparaît dans l'épisode 42 "L'amie de coeur".

Dans le manga, à mon avis, c'est plutôt Sayuri qui joue le rôle de la méchante avec tous ses plans pour faire casser la liaison entre Kyôsuke et Madoka.

Au début, je pensais que Yûsaku était le méchant avec sa fougue et sa violence. Mais sa timidité et sa maladresse le rendent moins dangereux. Je trouve même que si Kyôsuke était moins indécis, il aurait dû laisser Hikaru à Yûsaku.

Voilà,
Attrapez-les tous !!

#12 Lidl

Lidl

    Fan pour la vie

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • Réputation
    0
  • 683 messages

Posté 15 septembre 2005 - 23h57

QUOTE (pika-chu @ 15 Sep 2005 09:05)
QUOTE (Lidl @ 14 Sep 2005 07:56)
QUOTE (Baf @ 13 Sep 2005 22:19)
Sinon, quand je parlais de méchant, je ne parlais pas de méchanceté, mais simplement d'un rôle smile.gif

J'avais bien compris et je regrette justement qu'il n'y ait pas un vrai role de méchant dans l'anime alors que dans le manga, Surime remplit parfaitement ce role.

Sumire (Suzanne) apparaît dans l'épisode 42 "L'amie de coeur".

Dans le manga, à mon avis, c'est plutôt Sayuri qui joue le rôle de la méchante avec tous ses plans pour faire casser la liaison entre Kyôsuke et Madoka.

Au début, je pensais que Yûsaku était le méchant avec sa fougue et sa violence. Mais sa timidité et sa maladresse le rendent moins dangereux. Je trouve même que si Kyôsuke était moins indécis, il aurait dû laisser Hikaru à Yûsaku.

Voilà,

J'ai du me mélanger les pinceaux dans les noms. Je devrais pas écrire si tot le matin tongue.gif
Je regarderai ça plus en détail la semaine prochaine pour voir ce que je voulais vraiment dire biggrin.gif
Ayukawa wo ai wo shite iru

#13 pika-chu

pika-chu

    Fan pour la vie

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • Réputation
    1
  • 2 744 messages
  • Genre:

Posté 16 septembre 2005 - 17h27

Pas bien grave, Lidl

Dans ce cas, il vaudrait mieux ouvrir un autre sujet de réflexion sur le fait qu'il n'y a pas de vrai méchant dans KOR.

P.S. Contrairement à certains/certaines, je ne pense pas qu'Hikaru soit une méchante qui empêche la relation de Kyôsuke-Madoka, en tout cas, ce n'est sûrement pas de son seul fait, ses amis ont une large part de responsabilité dans cette situation triangulaire.
Dans le film de Shin KOR, il y a toutefois Mitsuru Hayakawa que je trouve cynique (et sa "voix" française n'arrange pas les choses).

pika,
Attrapez-les tous !!

#14 Punch

Punch

    inKoruptible

  • Modérateur
  • Réputation
    206
  • 3 623 messages
  • Genre:
  • Localisation:Banlieue parisienne

Posté 06 octobre 2013 - 21h00

Hop, hop, hop, j'ai trouvé un moment pour aborder l'épisode 24 !

 

Cet épisode voit souffler un vent nouveau avec l'arrivée d'un nouveau personnage : Kazuya Tojo (ou Tôjô je ne sais pas) le petit cousin de Kyosuke !

 

Ce sacré chenapan n'a que 5 ans mais c'est un véritable petit monstre ! Autant il est détestable avec les Kasuga autant il s'entend bien avec Jingoro, Madoka et Hikaru.

 

Il est marrant de voir à quel point Madoka craque complètement pour Kazuya parce qu'il ressemble à une version rajeunie de Kyosuke. Hikaru, toujours à côté de la plaque, est persuadé qu'il s'agit de son fils :lol:

 

Mais Kazuya, en plus d'être plutôt perspicace en ce qui concerne les sentiments "primaires", a le don de télépathie !

 

Cet épisode est important à plus d'un titre. On découvre une Madoka de plus en plus mignonne et féminine (je ne résiste pas à son clin d'œil accompagné d'un tirage de langue du plus bel effet !) et une Hikaru plus fragile que d'habitude (Kyosuke se laisse même aller d'un "je serais toujours là pour toi").

 

A noter, la très belle scène du train (se rapprochant d'une dans Maison Ikkoku) où Kyosuke et Madoka se retrouve seuls à seuls (merci qui ? M. le Pervers :lol:) où elle fait lui une proposition assez osée... avant que tout ne finisse en eau de boudin (une habitude de plus !).

 

Le moins que l'on puisse dire, c'est que la tornade Kazuya met un sérieux coup de pied dans la stabilité du triangle, où seule Hikaru semble ne pas comprendre la situation...

 

Voilà pour cet épisode, la suite... un de ces jours (je suis vraiment à la bourre moi !) !!!



#15 tcv

tcv

    KORiste

  • Modérateur
  • Réputation
    152
  • 5 308 messages
  • Genre:
  • Localisation:Région parisienne

Posté 06 octobre 2013 - 22h28

Kazuya porte aussi le nom de famille Kasuga (confirmé par Izumi Matsumoto lors de sa 1ère convention aux USA).

 

"tôjô" ne se traduit pas facilement à partir du rômaji.

En s'aidant des titres en kanji dans le livret du box japonais de la série TV, on a 登場

 

Soit en s'aidant du dico wwjdic en ligne

  • 登場 【とうじょう】 (n,vs) (1) entry (on stage); appearance (on screen); (2) entrance; introduction (into a market); (P); E

la traduction exacte est donc "Kazuya entre en scène ! ..."


Sky is the only limit

#16 Punch

Punch

    inKoruptible

  • Modérateur
  • Réputation
    206
  • 3 623 messages
  • Genre:
  • Localisation:Banlieue parisienne

Posté 07 octobre 2013 - 17h28

Merci pour cet éclairage tcv.

 

Je me suis fais avoir comme un bleu par cette erreur de traduction :P

 

Ça me semblait bizarre aussi cette histoire de nom  ::lunettes::



#17 tcv

tcv

    KORiste

  • Modérateur
  • Réputation
    152
  • 5 308 messages
  • Genre:
  • Localisation:Région parisienne

Posté 08 octobre 2013 - 22h18

On peut aussi traduire à partir de l'écran titre.

mini_464048vlcsnap2013100807h09m17s150.p

 

Mais quand les kanji sont manuscrits, il n'est pas toujours évident de les déchiffrer.

 

Pour ceux ou celles qui ont compris comment cela fonctionne, quelles sont les clés des kanji que j'ai cité ?


Sky is the only limit

#18 Punch

Punch

    inKoruptible

  • Modérateur
  • Réputation
    206
  • 3 623 messages
  • Genre:
  • Localisation:Banlieue parisienne

Posté 09 octobre 2013 - 17h22

Mes caractères japonais sont un peu rouillés...

 

Je devine que la première ligne reprend le fameux "Kazuya Tôjô !".

 

La deuxième ligne commence par des katakana (caractères pour traduire des termes étrangers) avec "Panic Kid" (paniku kido).

 

La suite je ne sais pas :P



#19 tcv

tcv

    KORiste

  • Modérateur
  • Réputation
    152
  • 5 308 messages
  • Genre:
  • Localisation:Région parisienne

Posté 11 octobre 2013 - 09h34

Pour les kanji cités
kanji1
kanji2

Pour la suite, je t'invite à lire la dernière version de la FAQ KOR (site de Cyb) : les titres originaux complets sont dans la réponse #3.
Sky is the only limit

#20 Ange Capricieux

Ange Capricieux

    Fan pour la vie

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • Réputation
    16
  • 706 messages
  • Genre:

Posté 24 février 2014 - 13h43

Episode 24 :

Kazuya Tojo, la surveillance d’un enfant turbulant.

 

 

 

L’épisode qui introduit Kazuya semble reprendre et détailler les soucis qui touchent nos trois héros et permet de clarifier les problèmes à l’origine du triangle, ce qui fait de cet épisode un des plus intéressants dans le contraste qu’il offre entre Kyosuke et Madoka d’une part, et entre Madoka et Hikaru d’autre part.

 

Encore un bel épisode qui raconte la transformation de Kyosuke et Madoka à travers les différents éléments. Je vous renvoie ainsi au rappel théorique sur les éléments, publié dans le thread de l’épisode 07.

 

http://forumkor.fr/i...pic=796&p=27872

 

L’épisode commence par souligner la faiblesse de Kyosuke qui, redevenu terrien, est une nouvelle fois dominé par ses sensations. Dès les premières secondes de l’épisode, il exprime ses faiblesses et ses besoins physiques. Il souffre d’abord de la faim puis de la douleur quand son cousin le percute. Kyosuke est manifestement très fragile. Le pot de fleurs cassé confirme sa fragilité. L’élément Terre est ainsi représenté par le pot de fleurs.

 

6gqs.png

 

 

Aussi, sa faiblesse de caractère se voit dans sa tendance à vouloir toujours plaire aux autres, à rechercher l’approbation des autres. À trop vouloir garder la face, à trop vouloir être le gentil garçon, il se laisse aller à dire ce qu’il ne pense pas. Le tempérament de Kyosuke est ainsi trop terrien, trop sanguin, trop dominé par les sensations. Il est si facilement impressionnable que ça le rend parfois minable. Il manque de dignité et de confiance en lui. Kyosuke manque de Feu. Il a besoin de trouver foi en lui et en ses sentiments.  

 

D’un autre côté, sa fascination démesurée pour Madoka représente un autre immense obstacle à sa relation avec elle. Face à elle, il est si paralysé par l’émotion qu’il n’arrive pas à faire le moindre pas vers elle. Kyosuke est encore trop timide, trop ébloui par Madoka. Il n’a toujours pas la force d’aller vers sa bienaimée. Il est encore trop faible. La faiblesse de Kyosuke se voit surtout dans son incapacité à deviner les pensées de Madoka. Il est encore très loin de la cerner ou de la comprendre.

 

veab.jpg

 

Madoka, quant à elle, est encore trop inaccessible, trop aérienne, trop immatérielle. Si Kyosuke est Terre (féminin), Madoka est Ciel (masculin). Madoka est Esprit, le souffle passionné qui trouble Kyosuke, le masculin qui l’élève et qui le fait vibrer. Mais cet Esprit est malheureusement trop immatériel et insaisissable pour Kyosuke. Madoka est trop dirigée vers le haut. En effet, Madoka qui escalade le manège s’éloigne encore de Kyosuke et devient de plus en plus inaccessible. Ce qui manque à Kyosuke dans sa relation avec Madoka est la sécurité, la stabilité et le confort de l’élément Terre. Il lui manque une assise sur laquelle reposer. Il lui manque la tendresse que Madoka lui refuse. Madoka devrait descendre un peu sur Terre. Trop aérienne, Madoka devrait se montrer plus féminine, plus douce et plus accessible.

 

C’est là que notre ingénieux Kazuya va intervenir pour aider notre ami dans sa relation avec sa bienaimée. Ainsi, Kazuya va tenter de rendre Madoka plus matérielle, plus terrienne, plus féminine, en la poussant du haut du manège (du Ciel) pour la faire atterrir dans les bras de Kyosuke. Kazuya va faire tomber Madoka du haut du Ciel. Madoka chute par terre et se retrouve dans les bras de Kyosuke. Madoka est enfin descendue sur Terre. Madoka est tout à coup accessible et « palpable » pour Kyosuke. Kyosuke va enfin avoir un aperçu de la féminité de Madoka … Jamais Kyosuke n’avait soupçonné autant de douceur. Jamais ne l’avait-il imaginée aussi confortable et agréable. Et oui Madoka sait être Terre. Elle est capable de douceur, de tendresse et de confort.

 

txbp.jpg

 

 

 

Mais l’extase de Kyosuke ne durera pas car Madoka n’est toujours pas prête pour cette situation. Elle s’éloigne vite de Kyosuke qui, lui-même, est beaucoup trop troublé pour la garder dans ses bras. Madoka redevient ainsi très inaccessible, très aérienne. Kyosuke se sent une nouvelle fois tout petit et tout faible face à elle.

 

 

im9m.png

 

 

Et puis l’arrivée de Hikaru va compliquer les choses pour le petit garçon qui est trop jeune pour comprendre les problèmes de cœur. Mais pour le spectateur, les choses deviennent plus claires et l’on comprend le dilemme de Kyosuke. Pourquoi ne choisit-il pas entre Madoka et Hikaru. La réponse est bien plus compliquée que l’on imagine : Le choix de Kyosuke n’est pas simplement un choix entre deux filles mais un choix entre Ciel et Terre.

 

Madoka est Ciel (masculin). Elle est Esprit, élévation, transcendance, évasion, imaginaire, mystère, passion. Elle est celle qui élève Kyosuke, qui le trouble et qui le fait vibrer. Elle est celle pour qui Kyosuke se passionne. Kazuya l’a bien vu, Madoka est la bijin, c’est la grande dame, peut-être même la Belle Dame sans Merci pour Kyosuke. Rappelons que Kyosuke rencontre Madoka au sommet des marches. Elle est dès le départ aérienne et inaccessible.

 

77sg.jpg

 

 

 

Hikaru est Terre (féminin) (représentée par les fleurs, les plantes, les animaux, les aliments). Elle est sensations, instinct animal... Elle représente aussi le confort et la sécurité. Elle est celle qui accueille Kyosuke et lui offre le confort. Elle est celle sur qui Kyosuke se repose. Pour Kazuya, Hikaru est kawai, elle est gentille et mignonne. Rappelons que lorsque Kyosuke rencontre Hikaru pour la première fois dans le couloir de l’école, il tombe sur elle. On peut supposer que Hikaru offre le support matériel pour Kyosuke qui était à ce moment précis en quête désespérée de son bento convoité par Komatsu. Ainsi Hikaru assure le confort matériel de Kyosuke.

 

 

3ukh.jpg

 

 

 

 

Madoka est le masculin qui élève, qui passionne et qui fait vibrer, et Hikaru est le féminin qui accueille, qui réconforte et qui permet le repos.

 

 

Notre Kyosuke est ainsi pris entre le confort et la sécurité d’un côté avec Hikaru (Terre) et la passion et l’exaltation avec Madoka (Ciel). Il est clair que Kyosuke a besoin de ces deux forces pour être heureux. Il ne peut pas vivre que d’Esprit (Madoka), c’est beaucoup trop troublant et douloureux pour lui. Comme il ne peut pas vivre que de confort et de sensations physiques (Hikaru), c’est trop ennuyeux et suffocant à la longue. Quelle est la solution pour notre pauvre Kyosuke ? Il ne peut pas rester indéfiniment dans la situation triangulaire. Il lui faudra choisir, mais peut-on choisir entre Ciel et Terre ?

 

De quelle façon peut-on résoudre l’équation ?

 

Première solution : Que Hikaru développe les qualités masculines (Esprit). Qu’elle devienne plus attirante (spirituellement), plus pénétrante et plus insaisissable (masculine), plus fascinante, plus mystérieuse et plus passionnante pour Kyosuke. Celui-ci tomberait amoureux d’elle et serait comblé dans sa relation avec elle.  

 

Deuxième solution : Que Madoka développe les qualités féminines (matière). Qu’elle devienne plus matérielle, plus accessible, plus douce et plus réconfortante. Ainsi Kyosuke serait plus rassuré et plus heureux avec elle. Il connaitra aussi le bonheur de la voir, de la toucher de la prendre dans ses bras… ce qui provoquera une explosion de sentiments, d’émotions, une explosion de feu d’artifice…

 

Troisième solution : Que Kyosuke développe sa propre masculinité, le Feu qui le rendra plus digne, plus confiant, plus sûr de lui, plus profond et plus indépendant. Il pourrait ainsi prendre son envol et aller lui-même vers sa bienaimée sans qu’il ait besoin du support de Hikaru.

 

Quatrième solution : Que le lien invisible de la Destinée relie les Destins de Kyosuke et Madoka et que chacun offre à l’autre la qualité qui lui manque. Madoka transmet son Esprit à Kyosuke qui deviendra plus masculin, plus digne et plus confiant, plus aérien. Ainsi Kyosuke montera d’un cran. Et Kyosuke transmettra son énergie féminine à sa bienaimée qui deviendra plus matérielle et plus accessible. Ainsi Madoka descendra un peu sur Terre.

 

Quelle solution nous propose ce bel épisode ? C’est là que notre ami Kazuya va intervenir pour nous aider à examiner de plus près la relation de Kyosuke avec chacune des filles. Le spectateur pourra alors connaitre la mesure exacte des sentiments de Kyosuke pour chacune des filles et envisager ainsi la possibilité d’une évolution dans un sens ou dans un autre.

 

Ne pouvant obtenir réponse à sa fameuse question : Laquelle des deux tu préfères ? Kazuya va lui-même créer deux situations qui apporteront réponse à la question que tout le monde se pose (même si la réponse est déjà évidente pour tout le monde). Disons que les deux situations vont confirmer la réponse que tout le monde connait.

 

Ainsi la scène du snack nous éclaire sur la relation Kyosuke/Hikaru. Hikaru se sent brusquement le besoin d’avoir un frère. Elle se sent seule. Elle pleure sa solitude et expose sa tristesse et pousse Kyosuke à réagir, qui montre un geste de gentillesse face à une Hikaru qui se déclare très fragile. Le spectateur voit une scène touchante mais dans laquelle il manque ce petit quelque chose qui caractérise les scènes d’amour…il manque l’étincelle dans les yeux des amoureux. Il manque l’élan passionné et les fortes émotions… Le spectateur comprend que la relation Kyosuke/Hikaru est à un stade d’amitié. Kyosuke aime beaucoup Hikaru, il voudrait lui faire plaisir, il joue le rôle du petit ami, mais ses sentiments ne vont pas loin que l’affection fraternelle.

 

hv3g.jpg

 

 

 

 

La scène du métro offre un joli contraste avec la scène du snack. Que se passe-t-il dans le métro entre Kyosuke et Madoka ? C’est très simple, la scène du métro met en action les belles paroles échangées entre Kyosuke et Hikaru dans la scène précédente ("je me sens fragile" et "je suis là moi"). Entre  Kyosuke et Madoka, il se passe exactement ce que se disent Kyosuke et Hikaru. Le scénario de la scène du snack devient réalité dans le métro. Coincée dans la foule du métro Madoka affiche une fragilité insoupçonnée qui n’échappera pas au regard attentif de Kyosuke. Celui-ci, accourt vers sa bienaimée pour lui offrir sa protection. Il jurera ensuite de ne jamais laisser personne la lui enlever. Ainsi, Madoka ne dit pas à Kyosuke « regarde-moi je suis fragile, » mais Kyosuke sait lire dans son cœur. Il ne prononcera pas un « je serais là pour toi » mais son cœur jurera de toujours la protéger.

 

 

qfgi.jpg

 

 

 

La principale différence entre les deux scènes est dans l'authenticité et l’intensité des sentiments. Il est clair qu’entre Kyosuke et Madoka, les sentiments sont bien plus profonds, et les émotions plus vraies et plus intenses. Il n’y a pas de paroles échangées, ni de scénarios de film ni de théâtralité, mais de vrais sentiments, intenses et profonds, et dont l’authenticité et confirmée par la musique de fond qui accompagne l’étreinte de nos amoureux. La scène nous révèle finalement une Madoka plus douce et plus humaine et qui est maintenant à la portée de Kyosuke.

 

En effet, ce qu’il y a de plus significatif dans cette scène du métro, est la descente de Madoka sous terre où elle devient plus terrienne, plus humaine mais aussi plus faible et plus fragile. Aussi, la fragilité de Madoka va réveiller la masculinité de Kyosuke qui ne peut s’empêcher de protéger sa bienaimée. Kyosuke se sent beaucoup plus de courage face à une Madoka plus faible et plus humaine. Sa force de caractère se manifeste. Il s’affirme et gagne confiance en lui. Ainsi Kyosuke se sent plus fort, plus masculin. Sa masculinité est confirmée par le haut rouge de Kyosuke qui représente la confiance et l’assurance qu’il gagne dans cette scène du métro.

 

L’interaction des énergies, l’échange des sentiments entre Kyosuke et Madoka est représentée par le métro (le moteur, l’animus, l’énergie masculine), le mécanisme qui se met en marche. C’est la relation entre Kyosuke et Madoka qui commence à prendre forme. Elle s’actionne. C’est le feu qui s’allume.

 

Ainsi, la descente aux sous-terrains du métro permet à Madoka d’être plus terrienne. Elle descend sous terre. Par la même occasion, Madoka, dans sa robe marron aux couleurs terre (sensations) devient plus fragile, plus sensible, plus émotive et donc plus accessible pour Kyosuke. Madoka est complètement transformée à la fin de l’épisode. Elle est plus vulnérable, plus féminine. Elle a même de nouvelles émotions, de nouvelles sensations qui confirment sa vulnérabilité. Elle est déstabilisée par les propos de Kayuza, fragilisée. Elle ressent même la sensation du froid. Elle se rapproche de la terre. L’élément terre est encore une fois symbolisé par le pot de fleur sur le balcon de Madoka.

 

5kqv.jpg

 

 

Par la même occasion, Kyosuke devient plus sûr de lui. Il devient plus aérien, plus digne, plus mature. Il monte l’escalier et regarde le ciel. Kyosuke est désormais dirigé vers le haut, vers le Ciel, vers sa bienaimée. Kyosuke qui se sent maintenant plus digne, plus mature et plus proche de Madoka, comprend que la situation triangulaire ne l’arrange plus. Elle est même « loin de lui convenir ». L’épisode prépare ainsi la deuxième partie de la série où Kyosuke se rapproche de plus en plus de Madoka.

 

 

k9td.jpg


« Elle joue les filles froides et distantes…Mais si par bonheur vous réussissez à l’atteindre, son cœur s’ouvre en grand et déverse une incroyable chaleur autour d’elle. » (Kimagure Orange Road, Vol 11, chapitre 03: White Christmas)





0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)

  • Loading Countdowns