Aller au contenu


Photo

Concerts, expos & restos liés au Japon


  • Veuillez vous connecter pour répondre
174 réponses à ce sujet

#161 Punch

Punch

    inKoruptible

  • Modérateur
  • Réputation
    215
  • 3 797 messages
  • Genre:
  • Localisation:Banlieue parisienne

Posté 02 mars 2019 - 12h51

Eh oui, il existe des japonaises qui prennent des vacances :)

#162 CyberFred

CyberFred

    Modérateur

  • Modérateur
  • Réputation
    130
  • 4 377 messages
  • Genre:
  • Localisation:France

Posté 02 mars 2019 - 19h06

L'Aki café est fermé jusqu'au 11 mars 2019.

 

Heureusement qu'il reste Kintaro :)


Visitez mon site sur :
Image IPB

#163 Olivier

Olivier

    Fan pour la vie

  • Modérateur
  • Réputation
    92
  • 4 405 messages
  • Genre:
  • Localisation:Paris

Posté 02 mars 2019 - 21h05

J'y étais justement. Et ma célèbre formule Tonkatsu. J'ai fini mon repas avec, mon cher Cyb... 2 excellentes pattes d'ours. Elles étaient aujourd'hui juste parfaites. Et dire que je n'ai fait le détour que pour récupérer le dernier Zoom Japon :) Voilà, vous savez tout :P
I'm looking for the red straw hat...

#164 CyberFred

CyberFred

    Modérateur

  • Modérateur
  • Réputation
    130
  • 4 377 messages
  • Genre:
  • Localisation:France

Posté 02 mars 2019 - 22h16

Ah très bien, cher Olivier. Tu as pris le plat préféré de Mme CyberFred. Et effectivement, les pattes d'ours de Monoprix sont toujours excellentes :)


Visitez mon site sur :
Image IPB

#165 Olivier

Olivier

    Fan pour la vie

  • Modérateur
  • Réputation
    92
  • 4 405 messages
  • Genre:
  • Localisation:Paris

Posté 03 mars 2019 - 00h34

Je suis ravi d'avoir un point commun avec Madame CyberFred :D
I'm looking for the red straw hat...

#166 Olivier

Olivier

    Fan pour la vie

  • Modérateur
  • Réputation
    92
  • 4 405 messages
  • Genre:
  • Localisation:Paris

Posté 26 mars 2019 - 09h36

RESTAURANT SHISO BURGER

 

Aujourd'hui, je vous parle d'un resto testé récemment et qui m'a rappelé Hawaï. Bon, aucun rapport en fait, si ce n'est que c'est un resto qui fusionne la culture américaine avec le hamburger et la culture japonaise avec les mets traditionnels japonais (entre autres goûts asiatiques, puisqu'il y a aussi du coréen à la carte). Bref, le mixte hamburger - mochi m'avait beaucoup plus à Hawaï.

 

Passons... ^__^

 

Le resto se trouve près du RER St Michel, sur les quais de Seine, c'est le SHISO BURGER (http://www.shisoburger.fr/).

Et justement, le shiso, qu'est-ce que c'est ? C'est une sorte de basilic japonais pour reprendre la définition que l'on trouve souvent sur Internet. Dans les faits, cela est aussi gustatif que de la menthe fraîche pour la puissance en bouche, mais totalement différent au goût.

En tout cas, c'est très bon et c'est l'image de marque du resto.

 

Donc, j'ai testé le SHISO BURGER à 12 euro dans le resto du même nom. Que j'ai accompagné en toute logique de la SHISO LIMONADE à 4,90 euro. Il faut ajouter les frites à 3,50 euro et deux mochi glacés m'ont coûté 5 euro. Au total, on arrive donc à une addition à 25,40 euro.

Pour autant, je n'ai payé que 21 euro ; il y avait donc peut-être un menu caché derrière. Bref, l'addition révisée était sympa, d'autant que même à 21 euro, cela reste assez élevé comme prix, compte-tenu de la quantité.

 

Mon avis est que la qualité était là, mais le burger fait plutôt office de "mini burger" que d'un gros burger comme on en trouve dans certains restaurants. Il ne faut donc pas avoir trop faim car il n'y a pas non plus pléthore de frites.

 

Je vous conseille cependant cette découverte gustative qui vaut le détour...

mais au fait, qu'est-ce que le SHISO BURGER au final ?

Imaginez 2 petits pains juste parfaitement croustillant. Entre ces pains, vous trouvez une sorte de sashimi géant de thon mariné et accompagné de feuilles de shiso fraîches, un peu de coriandre et de la sauce teriyaki.

Voilà, c'est tout, mais chaque bouchée est une curiosité en bouche vraiment intéressante.

 

Bon appétit !


I'm looking for the red straw hat...

#167 Punch

Punch

    inKoruptible

  • Modérateur
  • Réputation
    215
  • 3 797 messages
  • Genre:
  • Localisation:Banlieue parisienne

Posté 26 mars 2019 - 17h31

C'est marrant, mais à une lettre près Shiso ressemble à Shishô (maître en japonais) :lol:



#168 Olivier

Olivier

    Fan pour la vie

  • Modérateur
  • Réputation
    92
  • 4 405 messages
  • Genre:
  • Localisation:Paris

Posté 27 mars 2019 - 10h12

RESTAURANT SANUKIYA

 

Aujourd'hui, je vous parle de mon expérience au Sanukiya (9 rue d'Argenteuil à Paris).

Quand vous êtes face à l'entrée de Junku, vous avez une rue sur la gauche dans laquelle se trouve Moshi Moshi, une boutique d'articles japonais ou d'inspiration japonaise (c'est quasiment face à Junku).

 

Dans cette rue, vous avez un restaurant qui ne paie vraiment pas de mine avec son store orange.

Pourtant, si l'on regarde les notes sur Google, on voit un total de 4,4 / 5 avec plus de 1600 votes.

Je me dis que ça vaut le coup de l'essayer :)

 

Je vous cite le Gault & Millau à son sujet :

Récompensés par un généreux bol de sanuki udon, les nippophiles gratifient la terrasse du Sanukiya de « zuruzuru » tonitruants. Cette technique d'aspiration, authentiquement bruyante, permet d'exhaler les parfums des bouillons, froids ou fumants, qui baignent d'épaisses nouilles, à la fois fermes, élastiques et soyeuses. Confectionnées à partir de dashi — base d'algue kombu, de bonite katsuo et de niboshi — ces umamiesques potions vivifient les garnitures, de la plus rudimentaire (un peu de ciboule ciselée et une poche sucrée de tofu frit) à la plus extravagante (un assortiment de tempura aux légumes et crevette). Les curieux escortent leur repas de quelques tapas d'izakaya (agedashi tofu fondant) quand les frileux se rabattent sur les donburi, rassurants bols de riz garnis. "

 

Vous l'avez compris, si vous ne souhaitez pas manger de UDON, passez votre chemin.

Par contre, si vous voulez en manger selon moi d'excellents, voici une magnifique adresse !

 

Les udon que vous pouvez manger sont soit chauds, soit froids. Et vous pouvez les manger soit avec le bouillon à répandre sur les pâtes, soit ces dernières à tremper dans le bouillon.

Pour ma part, quand j'y suis allé ces derniers temps, il faisait plutôt chaud ; j'ai donc opté pour udon et bouillon froids.

Il y a une bonne vingtaine de choix possibles à des prix aux environs de 15 euro le plat, plus ou moins 2-3 euros en général.

En ce qui me concerne, j'ai pris le plus cher, celui à 20 euro qui propose d'accompagner les udon avec des tempuras de crevettes et de légumes.

 

Vous avez une formule déjeuner, qui ajoute soit une entrée, soit une entrée et une boisson, pour respectivement 5 et 7 euros.

En boisson, j'ai pris un calpis au lait délicieusement citronné et agrémenté de quelques glaçons.

Quant à l'entrée, vous n'avez pas le choix : c'est du poulet frit accompagné de riz et d'omelette.

 

Autant vous le dire tout de suite, le poulet frit, j'aime pas ça. En général... car c'est souvent du poulet avec la peau, très gras et la friture est épaisse et lourde à digérer. Au goût, c'est souvent franchement pas terrible selon moi.

 

Seulement voilà, au Sanukiya, laissez-moi vous garantir que la friture, on maîtrise.

Donc leur poulet frit, de même que leurs tempuras crevettes/légumes qui accompagnent mon udon, sont tout simplement excellents.

La friture est légère, craquante et le poulet est plus dans l'esprit fondant que gras.

Le riz qui l'accompagne n'est de plus pas un vulgaire riz, mais un riz parfumé et agrémenté de champignons ou de légumes marinés.

 

Passons au plat en lui-même : le UDON !!

Les pâtes sont belles visuellement et joliment présentées dans un plat adapté. Je récupère l'une de celle-ci que je plonge dans le fameux bouillon froid. L'avantage pour moi de choisir les udon froids est d'avoir tout le temps pour les apprécier (alors que chaud, on mange généralement assez vite).

 

Le bouillon est accompagné de divers ingrédients que vous pouvez utiliser et doser pour affiner son goût. Vous pouvez aussi, comme moi, saupoudrer les pâtes de ces ingrédients une fois sorties du bouillon. Dans tous les cas, au goût, ces udon sont vraiment très bons.

 

Quant au bouillon final, je n'ai pas résisté à le boire une fois mes pâtes terminées, preuve de son efficacité.

 

La salle est minuscule avec en pergola quelques tables pour 2 en face à face. Le reste se limite à un comptoir en côte à côte limité à 3 vues possibles : la vue sur la rue, sur le mur (!) ou sur les cuisiniers préparant les pâtes.

Quant aux serveuses, pour la plupart japonaises, certaines parlent plus anglais que français avec les clients, sachez-le. Selon moi, c'est un excellent resto en mode solo quand on veut se faire plaisir entre autre personnes seules car le maximum de places est octroyé au comptoir par rapport au mode salle.

 

Au final, on sort de ce resto en ayant bien mangé (formule déj), pour un prix classiquement assez élevé (27 euro), mais en ayant eu l'impression d'être parti quelques temps dans une échoppe japonaise dans une gare du Japon ou l'un de ces centres commerciaux.

 

Une adresse à retenir, que je vous conseille fortement pour une pause UDON.

 

A plus ailleurs !


I'm looking for the red straw hat...

#169 Punch

Punch

    inKoruptible

  • Modérateur
  • Réputation
    215
  • 3 797 messages
  • Genre:
  • Localisation:Banlieue parisienne

Posté 27 mars 2019 - 22h01

Merci pour cet appétissant commentaire Olivier (dit "le gourmet solitaire") :)



#170 Olivier

Olivier

    Fan pour la vie

  • Modérateur
  • Réputation
    92
  • 4 405 messages
  • Genre:
  • Localisation:Paris

Posté 29 mars 2019 - 10h47

Bien, le Taniguchi local poursuit sa tournée des restos ;) et je vous parle aujourd'hui du

 

ZEN

 

Ce restaurant se trouve au bout de la rue du Sanukiya, soit tout au fond de la rue sur la gauche de Junku.

8 rue de l'Echelle, à Paris, pour être précis.

 

Encore une fois, ce resto est noté 4,4 / 5 avec plus de 600 avis, donc j'ai décidé d'y aller.

 

Le resto est plutôt spacieux avec de nombreuses tables bien séparées les unes des autres, c'est-à-dire pas côte à côte comme dans certaines gargotes :D

Il y a aussi une pergola sur toute la longueur pour ceux qui veulent la lumière du jour, le resto étant assez tamisé en terme d'éclairage.

Il y a enfin le comptoir, traditionnel lieu où l'on vous invitera à vous asseoir si vous y allez seul.

 

Comme au Sanukiya, les serveuses sont essentiellement japonaises et c'est aussi la langue parlé en cuisine, c'est donc un bon début. Encore une fois, la maîtrise du français est pas l'élément essentiel du lieu et au comptoir, on est une fois de plus partie pour une petite heure dans un restaurant tokyoïte.

 

Ce resto propose l'ingénieuse idée de mettre quotidiennement un menu du jour différent avec une entrée et un plat japonais hors des sentiers battus. Des plats très simples (par ex, un steak haché à la japonaise) mais qui doivent j'imagine s'approcher d'une cuisine familiale comme on mange en privé. Je n'ai pas testé cette formule, mais je la trouve sympathique.

 

J'ai fais plus classique, avec des gyoza en entrée. Alors, certains diront que les gyoza sont chinois. En fait, j'ai vérifié : le gyoza est le ravioli "chinois" à la japonaise. C'est donc une recette typiquement japonaise. Quant au "gyoza" d'origine chinoise, c'est le jiaozi. Et les recettes sont finalement différentes.

J'avais donc mangé de superbes gyoza au Japon (les meilleurs de ma vie) et ils étaient bien 100% japonais !

Voilà, tout comme on ne dit pas que les kanji sont des caractères chinois, mais des évolutions de ces derniers, il en est de même pour les gyoza, na !

 

Bon, chez ZEN, ils sont à 5 euro les 5 et sont clairement fait maison. Après, ils ne sont pas aussi bons qu'au Japon et manquait un peu selon moi de saveur. Le goût des gyoza n'était pas très prononcé (sans sauce).

 

Passons au plat, j'ai choisi un TONKATSU RAMEN. J'adore le Tonkatsu et c'était la 1ère fois que j'avais l'occasion de le marier au ramen. Cela peut paraître un peu bizzare, mais finalement, le tonkatsu dans le bouillon rend la viande plus onctueuse et fondante, et donc moins sèche que cela peut être parfois le cas en plat unique.

 

On a le choix entre un bouillon Shoyu (plutôt clair, à base de soja) ou Miso (plutôt crémeux, à base de pâté de soja).

J'ai choisi le Shoyu.

Je dirai que le plat était agréable à manger, mais je regrette 2 petites choses : 1 oeuf aurait été un plus dans le ramen, mais peut-être qu'il était possible d'en avoir un en supplément, mais je n'ai pas regardé la carte en détail.

L'autre détail un peu plus gênant, c'est que le ramen, tout en étant très bon et agréable à déguster, manquait lui aussi un peu de saveur.

 

Alors, mon problème, c'est que j'aime souvent la nourriture avec quelques épices.

Donc quand il n'y en a pas, j'ai un peu l'impression que les plats sont un peu fades alors qu'ils ne le sont pas nécessairement.

 

Rapport prix/quantité, il n'y a rien à dire : le ramen seul à 15 euro que j'ai pris (le plus cher) suffit largement à ne plus avoir fin et soif de la journée. C'est bien copieux (ce qui est un peu logique avec un tonkatsu entier dans un bol de ramen).

 

Pour 20 euro, j'ai passé un bon moment avec mes gyoza et mon tonkatsu ramen. J'ai copieusement mangé et n'avait plus fin en sortant. Par contre, j'ai cette petite déception qui subsiste avec des plats qui m'ont paru manqué de quelque chose : juste une petite herbe ou un petit parfum subtile qui semble absent, ce qui est un peu dommage.

 

A noter que la carte contient des tas d'autres plats à déguster : le saumon teriyaki était par ex sublime visuellement dans les assiettes d'autres personnes et pour ceux qui souhaitent du japonais plus classique, les assiettes de sashimi étaient aussi très classes visuellement. Reste à voir leur goût.

 

En conclusion, un resto qui à mon avis a du potentiel avec son menu du jour et ses plats qui semblent très bons, mais mes choix m'ont laissé un peu sceptique en matière de goût ou saveur prononcé.

 

A bientôt pour un nouveau resto :P


I'm looking for the red straw hat...

#171 CyberFred

CyberFred

    Modérateur

  • Modérateur
  • Réputation
    130
  • 4 377 messages
  • Genre:
  • Localisation:France

Posté 29 mars 2019 - 22h21

Dis donc Olivier, tu es pas mal dans le secteur de Junku en ce moment. Tu as une mission pro dans les parages ?


Visitez mon site sur :
Image IPB

#172 Olivier

Olivier

    Fan pour la vie

  • Modérateur
  • Réputation
    92
  • 4 405 messages
  • Genre:
  • Localisation:Paris

Posté 29 mars 2019 - 23h20

Je suis assez proche du quartier, oui, pour y aller en ce moment le midi. Donc j'en profites :)


I'm looking for the red straw hat...

#173 Olivier

Olivier

    Fan pour la vie

  • Modérateur
  • Réputation
    92
  • 4 405 messages
  • Genre:
  • Localisation:Paris

Posté 15 avril 2019 - 17h54

Un thé avec Madoka

 

Cet après-midi, je me suis rendu au Takara Matcha Bar.

Il s'agit d'une annexe au Takara, un restaurant que je n'ai pas (encore) testé, mais qui est a priori pas mal réputé et aussi un peu huppé. Bref, à tester pour un jour de fête :)

 

En attendant, j'ai testé l'annexe.

La porte est entrouverte, je la pousse et entre dans un mini bar avec 2 petits comptoirs et... 5 places.

Typiquement japonais, en somme.

Au mur et au bar, différents ustensiles classiques pour préparer le matcha et différentes poteries. Il y en a aussi pas mal sur la table en face de moi, mais je vous en reparlerai plus loin...

 

Une japonaise m'accueille et les 5 places sont vides. Il ne va pas falloir être timide, parce que je me rends compte que je vais, en quelque sorte, profiter d'une cérémonie du thé privative :P

Je choisis une tarte thé vert - haricot rouge, ou matcha - azuki et un matcha latte. Il sera servi à température (c'est-à-dire plus vers le tiède que le chaud). La dame me demande avec quels petits gâteaux je souhaite mon thé : je choisi des petites langues de chat japonaises au sésame noir (on a le choix avec des biscuits au matcha).

 

Et puis s'engage une discussion. Le Japon. Mon dernier voyage. Les ryokan... Et cette japonaise avec qui je partage un moment culturel, comme si je m'étais arrêté un moment dans une auberge japonaise en sympathique compagnie.

La dame travaille des poteries et elle me fait découvrir une technique très connue mais dont je n'avais jamais entendu parlé, le kintsugi.

Cette technique consiste à réparer les porcelaines ou céramiques ébréchées en recouvrant les impacts par des feuilles d'or. J'en apprends ainsi sur cette technique typiquement japonaise et cette tradition qui consiste à respecter un objet et son histoire en ne le jetant pas s'il est cassé, mais en lui redonnant une nouvelle vie et en respectant ses blessures passées. D'une certaine manière, cet art prend place dans une certaine résilience des problèmes de la vie et d'aller toujours vers l'avant en n'oubliant pas le passé, mais en regardant tout de même vers l'avenir.

 

Vous l'avez compris, raison pour laquelle je n'ai pas cette fois-ci mis le nom de l'endroit en avant, c'est qu'au-delà du thé, c'est un mini voyage au Japon que j'ai vécu ce jour avec beaucoup de plaisir.

 

Pour l'addition, il fallait compter 13,50 euro (le matcha latte à 5,50 - en quantité traditionnelle, donc très peu, avec ses petits gâteaux et 8 euro pour la tarte ; le thé cérémonial est à 8 euro).

 

Pour un thé typiquement japonais, je n'ai pas trouvé d'adresse plus authentique dans le cérémonial (mais je vous parlerai de mon matcha préféré une autre fois).

 

Jâ mata ne, Madoka ;)


I'm looking for the red straw hat...

#174 Baltique

Baltique

    Fan Kor & âme

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • Réputation
    38
  • 424 messages
  • Genre:

Posté 15 avril 2019 - 19h16

Le Takara est certainement mon restaurant japonais préféré à Paris. C'est le plus ancien restaurant japonais de la capitale. Je ne dirais pas que c'est "huppé" mais l'ambiance très "japon traditionnel" peut en effet laisser cette impression. Cependant, ça ne m'a jamais empêché de m'y rendre en basket et t-shirt fantaisie et j'ai toujours été très bien accueuilli. C'est pas donné, surtout le soir et je le recommande en effet pour les grandes occasions.

 

J'ai découvert qu'il avait ouvert un matcha bar lors de mon dernier passage à Paris mais sortant déjà d'un autre salon de thé (le Tomo dont je vous recommande les étonnants dorayakis franco-japonais et les thés d'exceptions), je ne m'y suis pas arrêté. Merci pour ce compte rendu. Tu m'as bien donné envie. Je ne manquerai pas de m'y arrêter.

 

Concernant le Zen, je l'avais testé une fois il y a fort longtemps. J'en garde un plutôt bon souvenir mais d'après ce que tu décris, il me semble que le restaurant a bien changé. J'y avais été le soir et il se voulait un poil plus gastronomique (et plus cher aussi). Là aussi tu as bien aiguisé ma curiosité.

 

Merci "Olivier les bons plans" !  :chef:



#175 Olivier

Olivier

    Fan pour la vie

  • Modérateur
  • Réputation
    92
  • 4 405 messages
  • Genre:
  • Localisation:Paris

Posté 15 avril 2019 - 20h24

Oui huppé s'entend en tarification dans ma description. On peut s'y rendre sans problème sans être sur son 31 :)
I'm looking for the red straw hat...




1 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)

  • Loading Countdowns