Aller au contenu


Photo

Japan Expo 2017 - Artistes KOR et autres infos


  • Veuillez vous connecter pour répondre
47 réponses à ce sujet

#21 Punch

Punch

    inKoruptible

  • Modérateur
  • Réputation
    210
  • 3 706 messages
  • Genre:
  • Localisation:Banlieue parisienne

Posté 10 juillet 2017 - 16h34

Je suis content que tu aies passé un bon week-end Olivier ;)



#22 Olivier

Olivier

    Fan pour la vie

  • Modérateur
  • Réputation
    88
  • 4 302 messages
  • Genre:
  • Localisation:Paris

Posté 10 juillet 2017 - 18h25

Merci d'y avoir malencontreusement contribué ;(
I'm looking for the red straw hat...

#23 CyberFred

CyberFred

    Modérateur

  • Modérateur
  • Réputation
    124
  • 4 321 messages
  • Genre:
  • Localisation:France

Posté 10 juillet 2017 - 19h21

En tous cas, Olivier, peut-être que ta balade musicale t'aura permis de trouver un nouveau groupe qui va remplacer les °C-Ute ? :)


Visitez mon site sur :
Image IPB

#24 Olivier

Olivier

    Fan pour la vie

  • Modérateur
  • Réputation
    88
  • 4 302 messages
  • Genre:
  • Localisation:Paris

Posté 10 juillet 2017 - 19h25

Mmhhh... je ne pense pas pour le moment ^^ C'est dur d'arriver à leurs chevilles ^^


I'm looking for the red straw hat...

#25 Olivier

Olivier

    Fan pour la vie

  • Modérateur
  • Réputation
    88
  • 4 302 messages
  • Genre:
  • Localisation:Paris

Posté 10 juillet 2017 - 19h51

A part cela, j'ai adopté une petite Sakura like avec son petit chat dans un carton. Elle porte un tshirt Game Taito Station et me regarde avec ses jolis yeux bleus.

 

- Olivier-sama ! Olivier-sama !
- Oui, Sakura-chan, qu'y a-t-il ?
- C'est Minu-kun, il a encore boulotté tous les cookies réservés aux clients du Taito Game Station !
- Allons, bon ! Tu n'as pas honte, Minu ? C'est grâce à nos cookies que nos clients reviennent nous voir si régulièrement ! (Bon et puis, certainement pour ta maîtresse aussi ^^)
- Qu'est-ce qu'on va faire, senpai ?
- Je sais, Sakura-chan ! Tu vas rebrancher la borne Gals Panic, je suis sûr que les rétrogamers vont adorer :P
- Awh... senpai, vous êtes toujours de si bon conseil :wub:   :wub: . Arigatô gozaimasu!!
- De rien, Kawai-chan... euh, je veux dire Sakura-chan (zuuut, je me suis trahi...)

 

81225120170710203143015.jpg


I'm looking for the red straw hat...

#26 Punch

Punch

    inKoruptible

  • Modérateur
  • Réputation
    210
  • 3 706 messages
  • Genre:
  • Localisation:Banlieue parisienne

Posté 10 juillet 2017 - 20h37

Kawaï  ! J'adore :D



#27 CyberFred

CyberFred

    Modérateur

  • Modérateur
  • Réputation
    124
  • 4 321 messages
  • Genre:
  • Localisation:France

Posté 10 juillet 2017 - 20h51

Arf, Olivier. C'est Cute !!


Visitez mon site sur :
Image IPB

#28 Jingo

Jingo

    Chadministrateur

  • Administrateur
  • Réputation
    72
  • 2 503 messages
  • Genre:>^-^<

Posté 11 juillet 2017 - 08h38

Héhé Olivier qui se lache :D


login_logo.png
? | Pour tout support lié à l'utilisation du forum, n'hésitez pas à formuler votre demande ici |

#29 Baltique

Baltique

    Fan Kor & âme

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • Réputation
    35
  • 412 messages
  • Genre:

Posté 11 juillet 2017 - 10h11

Heureux que tu aies passé un bon salon Olivier... même si à la lecture de ton dernier post je me dis que cela semble avoir grandement affecté ta santé mentale !  :mfr_lol:

 

Plus sérieusement, mon expérience a été très différente de la tienne. Je n'avais aucunement l'intention de venir jusqu'à ce qu'on m'offre un billet Zen pour les 4 jours.

 

J'ai passé l'essentiel de mon salon dans la salle Anime 100 pour assister aux conférences qui étaient globalement vraiment très réussies. J'ai surtout apprécié les conférences qui étaient centrées autour d'une personnalité :

 

Takuya WADA

Kazuhide TOMONAGA

Shichiro KOBAYASHI

Nobuyoshi HABARA

Kenji KAMIYAMA et Yoshiki SAKURAI (la conférence que j'ai le moins aimé, c'était un peu soporifique)

Takuo NODA

Masahiko OKURA

 

La salle ANIME 100 étant située juste à côté des points dédicaces, je suis allé y faire un tour régulièrement. Cette année encore, l'organisation catastrophique des dédicaces en a dégouté plus d'un. Comme je n'avais pas l'intention de passer mon salon à faire la queue, je me suis contenté, La plupart du temps, d'attendre que les files d'attente se vident (généralement aux alentours de 12, 13h) pour aller tranquillement retirer un bon ou tenter un tirage au sort... 

 

Résultat : j'ai pu obtenir des signatures de toutes les personnalités que je viens de citer (à part Takuo NODA), le tout sans effort.

 

Après, il faut bien avouer que ce ne sont pas des noms très populaires. Plus que la perspective de repartir avec une signature, c'est vraiment la qualité de leurs conférences respectives qui m'a donné envie d'aller les rencontrer pour leur adresser un petit mot.

 

J'ai également assisté à la conférence Lupin III. Pas spécialement intéressante, c'était surtout une opération promo pour la prochaine saison de Lupin (joie !) et l'occasion de découvrir l'épisode 145 de la saison 2 de Lupin III qui est inédit chez nous et a été réalisé par Hayao Miyazaki. L'épisode portait clairement la marque du réalisateur. Très sympa à voir !

 

La conférence sur le Sakuga (en gros, l'organisation du travail dans la réalisation des anime japonais) était également très chouette.

 

J'ai moins aimé les conférences qui tentaient de couvrir des périodes de l'animation japonaise. J'ai vu en entier celle concernant les années 80 et c'était assez moyen. Ce n'était pas inintéressant en soi mais c'était assez mou et surtout, ça oublier de traiter son sujet. Même reproche pour celle sur les années 70 ou 90 que je n'ai vu qu'en partie. Du coup, je n'ai pas vu celle sur les années 2000.

 

J'ai aussi fait un tour dans l'expo Anime 100. Sympathique mais pas indispensable.

 

Voilà pour le côté animation.

 

J'ai aussi vu la conférence "Histoire et technique du kaiju no kigurumi" (c'est à dire des costumes de monstres type Godzilla) avec pour invité Keizo MURASE. C'était passionnant, plein d'anecdotes sympas et bien rythmé. Très réussie.

 
Il y avait aussi le spectacle de Haten Kohro dont Olivier a très bien parlé. Génial !
 
J'ai aussi vu un bout du spectacle du 30-Delux, un duel au sabre dont les chorégraphies nerveuses et spectaculaire étaient formidablement calé sur la bande son. C'était très différent de Haten Kohro. Excellent moment aussi.
 
J'ai passé un bon moment devant Gaho Takahashi qui jouait du Koto.
 
J'ai également assisté à 2 matchs de catch, toujours sympa à voir d'autant que l'ambiance était au rendez-vous.
 
Bref, malgré quelques défauts d'organisation, ce fut une excellente édition pour ma part avec des invités passionnants et originaux. Cependant, l'accumulation de (très bonnes) conférences a fait que je n'ai pas pu profiter du salon autant que je l'aurais souhaité. Je n'ai pas vu voir de concert, ni la conf Nintendo, et d'autres choses encore...
 
Quelque part, cela est bon signe et montre que Japan Expo gagne clairement en contenu.


#30 Olivier

Olivier

    Fan pour la vie

  • Modérateur
  • Réputation
    88
  • 4 302 messages
  • Genre:
  • Localisation:Paris

Posté 11 juillet 2017 - 10h52

En tout cas, tu sembles confirmé comme moi que pour profiter et voir un max, le parcours thématique est plus facile que d'aller d'un type d'événement à un autre. Tu as fait du quasi full conférence quand j'ai fais du quasi full concert.

Pour ma santé mentale, la discussion avec ma figurine serait plutôt de l'ordre du normal chez moi ^^ Gomen-eeeeeeeeeee kuuuuuuudasaiiiiiiiii senpaiiiiieuh.
I'm looking for the red straw hat...

#31 Baltique

Baltique

    Fan Kor & âme

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • Réputation
    35
  • 412 messages
  • Genre:

Posté 11 juillet 2017 - 15h30

Naviguer d'un hall à l'autre est quand même plus simple qu'à une époque maintenant qu'il est facile de couper par l'extérieur.

 

C'est surtout une question de priorités. Tu ne connaissais pas les artistes que tu es allé voir en concert. Comme toi, je ne connaissais pour ainsi dire pas du tout les artistes que j'ai vu en conférence. Et je suis persuadé que j'aurais passé un très bon moment si j'avais zappé un conférence pour aller voir un concert... 

 

Mais je t'avoue que les idols, c'est pas spécialement mon truc. Mais en général il y avait toujours un trou dans le programme qui me permettait d'aller y jeter un coup d'oeil curieux et d'y passer un moment somme toute agréable. Pas cette année.

 

Cette année, les conférences s'enchaînaient à non stop de 10h00 à 17h00 tous les jours et ne laissaient aucun répit. Très sincèrement, 4 jours de conférences en mode intensif ça faisait même beaucoup et je saturais un peu à la fin.

 

Il y en avait beaucoup moins les années précédentes et ça me laissait le temps d'aller voir au moins un show de Cosplay, d'aller assister à quelques concerts ou à une master class. Pour la première fois que j'ai dû faire l'impasse sur plein de choses qui m'intéressaient, notamment sur la scène Sakura.

 

Je ne regrette pas, mais si je dois y retourner, j'espère que le programme sera un peu moins riche à ce niveau là ! ^^

 

Cela montre que malgré quelques gros soucis d'organisation, Japan Expo gagne malgré tout en qualité et en maturité et est aujourd'hui capable de fournir un programme suffisamment riche pour contenter potentiellement tout le monde.

 

A noter que j'ai réussi à trouver une figurine de Madoka de chez Megahouse au prix de 249 euros... puis 219 euros le lendemain avant que la vendeuse ne réalise que la boite était très abimée et me la propose à 200.

 

Trop cher pour moi, mais ça m'a permit de l'admirer un peu.

 

Autre anecdote : Il y a eu un souci pendant la conférence de M. Tomonaga (le réalisateur de la dernière série de Lupin III). Un épisode aurait dû être projeté mais ça n'a pas été possible. Du coup il resté sur scène et a réalisé quelques dessins à la demande. Je me suis précipité pour demander une Fujiko.

 

Puis je suis allé voir le traducteur pour savoir s'il y avait moyen de poser des questions à M. Tomonaga ou à son producteur pendant que M. Tomonaga dessinait afin de meubler un peu le silence, ce qui a été bien accueilli. Puis j'ai demandé au traducteur ce que M. Tomonaga comptait faire de ses dessins... Question hautement intéressée... ;-)

 

Le traducteur est allé discuter avec M. Tomonaga et son producteur et m'a fait un signe que je qualifierai de complice, mais sans rien me dire de plus. A la fin de la conférence, tous ceux qui avaient demandé un personnage à M. Tomonaga ont été appelé à monter sur scène pour récupérer le dessin original. Je suis donc reparti avec une jolie Fujiko après avoir avec les autres heureux spectateurs aux côté de M. Tomonaga et de son producteur. Super moment ! ^^



#32 CyberFred

CyberFred

    Modérateur

  • Modérateur
  • Réputation
    124
  • 4 321 messages
  • Genre:
  • Localisation:France

Posté 11 juillet 2017 - 15h45

Je suis toujours abasourdi par cette culture de la part des mangakas, même invités en France, de faire le moins de dédicaces possibles à base de dessins. Quand je pense que toute ma vie, j'ai vu maintes dessinateurs franco-belges qui me faisaient des dédicaces à base de croquis et de dessins sans problème, lors de conventions, signatures en librairie, etc... Au moins avec eux, tu te bats pas pour savoir si à la fin tu auras une dédicace ou pas. Par contre pour les mangakas, c'est autre chose. Tu dois prier pour avoir un dessin car au mieux c'est juste une signature. Ce n'est pas parce qu'ils viennent d'un pays lointain que cela doit être comme cela, ni parce que c'est une question de temps. C'est dommage, je trouve. Les meilleurs en termes de dédicaces sans stress, cela reste toujours les dessinateurs franco-belges. 


Visitez mon site sur :
Image IPB

#33 Baltique

Baltique

    Fan Kor & âme

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • Réputation
    35
  • 412 messages
  • Genre:

Posté 11 juillet 2017 - 16h38

Je pense que tu fais erreur Cyb.

 

Les auteurs japonais n'ont aucun soucis pour faire des dessins. Cette année par exemple, Takuya Wada a fait une session de dédicaces avec des dessins absolument magnifiques. Le problème c'est qu'il n'a pas pu satisfaire qu'une dizaine d'heureux élus. 

 

Yasuhiro Irie a aussi fait des dessins... pour 50 personnes cette fois. Et autant dire que c'était loin d'être beau que ce que faisait Wada. Tout ce qui sont venu à la dédicace de Yuri On Ice sont reparti avec un petit dessin original (elle demandait à tout le monde qui était leur personnage préféré et le dessinait). A l'époque Matsumoto m'a gentiment proposer spontanément de me dessiner une Madoka.

 

C'est plus une question d'organisation qu'autre chose. Les apparitions des auteurs japonais sont rares, et drainent donc beaucoup de monde. Les spots de dédicaces sont réduits. Se contenter de signer un lithographie permet à 500 personnes de repartir avec quelque chose. En revanche, si les auteurs devaient faire des dessins à chaque fois, il n'y aurait que 50 personnes qui auraient droit à quelque chose. C'est trop peu.

 

Les auteurs franco belges jouent à domicile. Ils font la tournée des salons et des librairies dans toute la Franche, peuvent y passer la journée et rentrer chez eux, ils n'ont pas à encaisser le décalage horaire et se prêtent d'autant plus au jeu qu'ils dédicacent généralement l'oeuvre qui fait leur actualité du moment. Chaque ouvrage signé est un ouvrage vendu, et qui est donc synonyme de droit d'auteurs.

 

Les artistes présents à Japan Expo cette année sont des artisans de l'ombre, des producteurs, des animateurs, des réalisateurs, des personnes qui s'occupent des décors... Les lithographies sont offertes à perte et ne leur rapporte rien et sont souvent illustrés avec des personnages qui ne sont pas d'eux. On ne peut pas leur jeter la pierre.



#34 CyberFred

CyberFred

    Modérateur

  • Modérateur
  • Réputation
    124
  • 4 321 messages
  • Genre:
  • Localisation:France

Posté 11 juillet 2017 - 17h17

Je comprends qu'il s'agisse d'une question de quantité à absorber. je parle du mangaka invité et qui dessine au Japon. Ca, j'ai compris, mais ce que je n'aime pas c'est qu'à chaque fois, il faut se débrouiller à la fin de la dédicace pour prier et espérer qu'on ait une dédicace par chance et tout et tout. Quand j'étais à Japan Tours il y a 2 ans, Igarashi a pu dessiner à chaque fois. Et on était une centaine. Elle se débrouillait pour dessiner rapidement. Et ne passait pas 10 mn à faire un dessin, mais en terminait un en 2 à 3 mn. C'était juste un petit visage, amis au moins on avait un dessin. C'est clair que les machineries industrielles qui invitent des auteurs imposent aussi leurs règles assez restrictives à mon goût. De toute manière, les mangakas sont victimes de leur succès puisque c'est le manga qui est le marché principal en France et non plus la BD franco belge. Ce n'est pas le marché japonais du manga qui me déçoit, mais le marché français du manga.


Visitez mon site sur :
Image IPB

#35 Baltique

Baltique

    Fan Kor & âme

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • Réputation
    35
  • 412 messages
  • Genre:

Posté 11 juillet 2017 - 22h19

Comme quoi, ton exemple d'Igarashi à Japan Tour montre bien que ce n'est pas une question de "culture" chez les mangakas de ne pas faire de dessin. Je pense que c'est plutôt parce que Japan Expo est un peu victime de son succès. A mon humble avis, les mangakas aimeraient aussi avoir la possibilité d'offrir des dessins à leurs fans mais l'affluence d'une convention comme Japan Expo impose malheureusement un certain nombre de restrictions afin de permettre de contenter le plus de monde possible.

 

Il est aussi possible que ce soient les éditeurs japonais qui imposent un certain nombre de choses et de restrictions à leurs auteurs.



#36 CyberFred

CyberFred

    Modérateur

  • Modérateur
  • Réputation
    124
  • 4 321 messages
  • Genre:
  • Localisation:France

Posté 11 juillet 2017 - 22h39

Que la convention édite ses règles est déjà contestable, déjà avec les tirages au sort, etc... Mais qu'un éditeur au Japon impose une règle de dédicace à son mangaka, c'est vraiment différent triste. Et complètement différent qu'en France. Au moins, ici en Europe, les éditeurs n'imposent pas des restrictions aux dessinateurs de BD qui sont encore libres d'agir comme ils veulent dans le cadre de promotions et de dédicaces. Ayant comparé les deux systèmes, c'est clair que pour moi, les dessinateurs de BD en France ou en Belgique, même si leur métier est difficile, ils font de belles campagnes de promotions avec de belles dédicaces pour le public.


Visitez mon site sur :
Image IPB

#37 Baltique

Baltique

    Fan Kor & âme

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • Réputation
    35
  • 412 messages
  • Genre:

Posté 12 juillet 2017 - 07h40

Pour le coup il y a un vrai fossé culturel entre le Japon et la France. J'ai vu il y a longtemps un reportage qui illustrait la chose. Le reportage expliquait que les japonais ne comprenaient pas qu'il faille l'accord du dessinateur et non celui du scénariste pour obtenir les droits d'une bande dessinée française.

 

Au Japon, c'est le scénariste qui est considéré comme "l'auteur"et c'est son accord qui est nécessaire. Le dessinateur n'est vu que comme un exécutant là pour mettre le travail du scénariste en image. Pour caricaturer, les japonais considèrent que n'importe qui pourraient illustrer une histoire, alors que les gens capables d'en écrire une sont rares.

 

En France, c'est plutôt le contraire. C'est le dessinateur qui est vu comme la vedette et le scénariste qui souvent relégué au second plan.

 

A partir de là, si on pousse un peu la réflexion, on peut aussi comprendre pourquoi les japonais attachent plus d'importance aux textes (et par extension à la signature) qu'aux dessins.



#38 CyberFred

CyberFred

    Modérateur

  • Modérateur
  • Réputation
    124
  • 4 321 messages
  • Genre:
  • Localisation:France

Posté 12 juillet 2017 - 11h12

Hé oui, c'est vrai qu'au Japon, il y a comme une hiérarchie : Editeur, puis scénariste, et enfin, mangaka, et son équipe d'assistants. En France, on commence depuis peu à avoir des dessinateurs qui reprennent le relais d'auteurs illustres qui sont décédés. Malgré tout, ce sont ces dessinateurs qui semblent être les vedettes comme tu dis. Les scénaristes sont moins présents dans les séances de dédicaces.


Visitez mon site sur :
Image IPB

#39 Baltique

Baltique

    Fan Kor & âme

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • Réputation
    35
  • 412 messages
  • Genre:

Posté 12 juillet 2017 - 13h42

D'ailleurs ça a failli causer un drame. Un ami a gagné une dédicace pour Sayo Yamamoto qui était présente cette année pour promouvoir la série Yuri On Ice... avec la scénariste de la série. Or mon ami ne connaissait pas "Yuri On Ice" mais par contre aime beaucoup la série "Une femme nommée Fujiko Mine" (réalisée par Sayo Yamamoto).

 

Il comptait donc se faire dédicacer le coffret de la série Fujiko. Inutile de cacher que la scénariste n'a pas du tout apprécier et qu'il a bien failli repartir sans rien. Heureusement pour lui, Sayo Yamamoto a suffisamment de personnalité pour s'imposer et a finalement pris l'initiative de lui signer son coffret (en même temps, on sent bien dans la série sur Fujiko que la réalisatrice est une femme de caractère).

 

C'est assez étonnant de voir le poids et le respect qu'on accorde aux scénaristes au Japon et je pense qu'on a beaucoup de mal à le réaliser tellement ils sont finalement peu considérés par chez nous. Ils ont vraiment une conception complètement différente de la notre en ce qui concerne la notion "d'auteur". Et si on y réfléchit un peu, ils n'ont peut-être pas forcément tort.



#40 Le messager du hokuto

Le messager du hokuto

    Super Fan de KOR

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • Réputation
    10
  • 204 messages

Posté 22 juillet 2017 - 23h01

Salut les copains.

Je n'avais pas encore eu le temps de venir poster mon récit de la japan expo.

Cette année j'y suis allé le voir car je partais le soir même en vacances en Ardèche (donc je ne vous raconte pas comment la route fut fatigante).

L'année prochaine, je ferai pour la première fois la JE en deux jours car cette année j'ai fait pas mal de dédicace mais je n'ai pu voir aucune conférence.

 

Je m' étais fait un planning béton pour une fois, un programme de rêve...qui a vite été mis à mal par une arrivée un peu trop tardive (9h40) et une attente interminable (plus d'une heure) au bon de dédicace.

C'était la première fois que je faisais la queue pour les bons le matin donc je ne savais pas qu'il y avait autant de monde. La seule fois où j'y avais été, ça avait duré 10 seconde l'après midi.

 

Donc arrivée au bon de dédicace à 9h40.

Là j'ai dû faire le choix de la file d'attente parmi les  disponible...ce qui m'a donc privé des dédicaces que j'espérais avoir dans les autres files (en fin ma copine a gentillement fait la queue dans une autre file pour moi).

Donc entre l'attente et le choix, autant dire que mon planning en avait pris un coup.

Je me doutais bien que les dédicaces n'étaient que des signatures (ce qui ne 'minteressent pas vraiment) mais j'avais quand même l'espoir d'avoir un dessin.

Depuis ma première JE et ma madoka fait par Izumi Matsumoto, j'ai espoir à chaque fois :)

Une fois arrivée en fin de queue, j'ai compris qu'on avait le droit de ne choisir qu'un seul bon !!!

Et en plus, mes deux cibles étaient des tirages au sort : Takuyada Wada et bien sûr Shishiro Kobayashi.

 

Je demande donc pour Kobayashi : je gagne !

En plus, l'heure était révolu depuis 5 min mais la fille a bidouillé dans son ordi pour me permettre le tirage au sort... car en fait il y avait aussi une séance l'après midi( et je ne l'avais pas vu indiquée)

 

Je fais l'ignorant et demande pour une deuxième dédicace... la fille a bien voulu.

J'ai tenté Wada. C'était je pense la dédicace la mieux à avoir car lui faisait un dessin.

Mais j'ai perdu !

 

J'aurai pu retenter de faire la queue où d'y aller plus tard, mais ma copine en avait un peu marre et j'ai dû partager mon temps avec elle, mes amis et mes envies.

Baltique : tu as une dédicace de Wada ? Tu peux nous la montrer ? Tu as eu le bon vers quelle heure?

Moi je lui aurai sûrement demander un dessin lié à Hokuto no ken. J'avais pris sur moi un volume.

 

De son côté ma copine a perdu un tirage au sort et à gagner un bon pour Masami Suda. Il était lié aussi à Hokuto no ken.

 

Les dédicaces étaient vers 11h je crois.

J'y fonce.

Tout d'abord Suda... il dédicacait des lithographies...moi j'ai demandé à faire signer mon volume 1 de Hokuto no ken. J'ai demandé pour avoir un petit dessin mais la traductrice m'a recalé assez sèchement sans même lui traduire. J'ai voulu prendre quand même une lithographie...elle me l'a interdit car j'avais déjà eu une signature. Bon, pas grave, les lithographie pour moi c'est des photocopies qui ne m'interessent pas trop.

 

Ensuite je me suis balladais un peu.

Vers les 12h, nous sommes allés voir la démonstration de bouffe.

Pour bien entendu pouvoir goûter.

La dame qui servait les plateaux a fait les rangées de devant et arrivée à nous...nous a sauté pour aller derrière...puis pour revenir à ceux qui en avait déjà eu...j'avoue pour les deux dernier plateau, j'ai fait mon sauvage à me lever pour aller piquer un p'tit four pour faire goûter à ma copine :P Hey, c'était les notres, elle nous avait zappé !^^

 

Je vous passe les détails des ballades.

Vers 15h je crois, je vais à ma dédicace de Shishiro Kobayashi.

Je savais qu'il n'avait fait que les décors, mais j'ai fait l'ignorant.

Je voulais tenter d'avoir un desssin de décors, genre l'abcb :P

Arrivé devant lui et le traducteur, je tend donc mon volume 1 de KOR (édition tonkam, car j'ai voulu préservé mon j'ai lu d'un voyage avec beaucoup de bagages) à la place de la lithographie.

Je vous fait à peu près la dialogue :

" Bonjour. J'ai pris avec moi un volume de KOR, car je sais que vous avez travaillé dessus. J'ai eu la chance d'avoir un dessin de Izumi Matsumoto et je voulais savoir si je pouvais avoir l'honneur d'avoir aussi un dessin de vous concernant KOR.

(le traducteur traduit... et là j'ai l'impression que Kobayashi fronce les sourcils en entendant Izumi mastumoto)

-Qui est Matsumoto, me demande le traducteur

-L'auteur de KOR... M. Kobayashi a travaillé dessus je crois. Il faisait quoi ?

-Il a travaillé sur les décors

-Et aussi, j'appartiens à une communauté de fan de KOR, et nous avons peu de nouvelles de l'tat de santé du maitre...Pouvez vous nous en donner ?

- Il ne le connait pas donc il ne sait pas...

(il commence le dessin...il fait une tête de cheval)

-Pourquoi un cheval ?

-Je ne sais pas....Il me dit qu'il a grandi au nord du Japon et qu'il y avait beaucoup de chevaux...ca lui rapelle son enfance-

-Ah cool. Merci beaucoup, je suis très heureux

-N'allez pas le dire à tout le monde svp".

 

J'étais donc très content même si ce n'était pas un dessin de KOR mais ma joie était nuancée : Kobayashi si joyeux avec tout le monde et avec moi au début, ne m'a pas salué en partant comme il l'a fait pour tous...son visage s'est fermé au fur et à mesure du dialogue...j'ai l'impression qu'il a été vexé que je lui parle plus de l'oeuvre d'un autre que de son travail....Pourtant, c'était bien son travail sur KOR qui m'interessait. Je n'y voyais rien d'insultant.

 

Je suis ensuite retourné au stand des bons de dédicace vers 16h car j'ai vu qu'il y avait encore une petite queue... j'ai réussi en 5min à avoir un bon pour Caly...une auteur française d'un amnga nommé Hana No Breathe.

J'y suis allé après avoir acheté le manga, et jai eu un dessin sympa.

J'avais le choix entre elle ou bien art of K (qui dessine un manga nommé euterpe) qui dessnait super bien aussi....j'aurai d'ailleurs pu avoir un dessin des deux en allant juste sur leur stand perso...je regrette d'ailleurs de ne pas avoir été sur celui de art of K.

 

 

Ensuite, j'ai guetté le stand de deux mangaka français : Tony Valente (mon frère a tous les volumes mais moi je n'ai pas encore lu). Trop de monde.

Et celui de Reno Lemaire (Dreamland) : j'avais déjà eu deux dessin rapide de lui l'année dernière, ce qui m'avait donné envie de lire ses manga (que j'ai dévoré). Et bien le mec est toujouus aussi cool : dédicace de 14h30 à18H30 (donc 30min après la fermeture). Dessin pour tout le modne de ce qu'on veut (tu peux dire un personnage nu, il le fait). Trop cool.

 

J'ai aussi aperuç à coté, et je ne savais pas qu'il venait dédicacé, l'auteur de Lupin III Tomonaga;

Enfin, j'ai vu qu'il allait venir dédicacé. J'ai demandé aux japonaises présentes s'il allait faire un dessin...elles m'ont dit non.

 

J'ai fait la queue à la finpour Reno Lemaire car j'y ai aperçu une connaissance du Havre (ma ville) dont je savais le cousin proche de Reno lemaire (il le suit partout dans tous les festoche depuis 10 ans et a sympathisé avec)...et le cousin était là...du coup on a pu parlé un peu plus avec Reno lemaire et j'ai eu un petit dessin (vite fait ok, mais c'était quand même sympa, surtout que j'avais oublié mon manga. Il me la fait sur une feuille).

 

Enfin, j'ai vu au stand Lupin III Tomonaga faisant des dessins à une petite queue de 5/6 personnes...je m'y suis rué !

J'étais prêt à acheté un artbook mais on m'a dit qu'il y avait des support.

J'ai eu une sgnature. J'ai dit que je n'avais encore rien vu de Lupin mais que c'était un de mes objectifs, et que cette dédicace allait me motiver encore plus. Tomonaga a rit et était flatté. Du coup, en plus de ma signature j'ai demandé un petit dessin. L'assistante m'a dit "un petit car il est faitgué...vous voulez qui ?"

J'ai dit Lupin car c'était le seul nom dont je me souvenais (aucun souvenir des noms de mon enfance du dessin animé Edgar de la cambriol).

C'était la cerise sur le gateau. J'étais content.

 

Voilà un résumé de ma journée dédicace.

 

EDIT : comme d'habitude, je n'arrive pas à mettre des photos. Quand je joint le fichier, ça échoue.

Un coup de main pour que je vous montre ? :)






0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)

  • Loading Countdowns