Aller au contenu


Photo de Punch

Punch

Inscrit(e) (le) 03 septembre 2011
Déconnecté Dernière activité aujourd'hui, 17h51
*****

#39423 [ERREUR] Shirou SAGISU, invité d'honneur musique à la Japex !

Posté par Punch on 02 avril 2019 - 18h40

Si cela peut te rassurer CyberFred, je me suis fait avoir par une adaptation live de Totoro avec Will Smith dans le rôle titre :lol:


#39229 Exposition Star Wars

Posté par Punch on 27 janvier 2019 - 18h26

Si vous êtes fans de Star Wars et que vous êtes aux alentour de Paris jusqu'au 10 mars 2019, ne manquez pas l’exposition "les Fans Contre-Attaque".

 

Cette exposition exceptionnelle regroupe de nombreuses figurines, accessoires, goodies et même des œuvres taille réelle !

 

Le rapport qualité/prix est très bon, et, avec l'ami Olivier, nous y avons passé deux bonnes heures.

 

La scénographie est particulièrement bien travaillée et met magnifiquement les œuvres en valeur. Tous les films sont présents et même l'univers étendu !

 

Je conseille particulièrement cette exposition à CyberFred et à Jingo ;)

 

Quelques photos personnelles :

 

s64k.jpg

 

xayf.jpg

 

qon6.jpg

 

3wwc.jpg

 

11k3.jpg

 

Site officiel avec toutes les informations pratiques : https://lesfanscontreattaquent.com/

 

P.S : pour ceux qui ne pourraient se déplacer, j'ai fait de nombreuses photos (un peu floues parfois). Si vous avez des demandes particulières n'hésitez pas ;)




#39182 City Hunter

Posté par Punch on 11 janvier 2019 - 18h48

Je ne résiste pas au plaisir de vous partager ce nouveau teaser... avec des invitées surprises !

 

 

Mokkori power :lol:




#39166 L'anime de KOR aux Etats-Unis

Posté par Punch on 07 janvier 2019 - 23h04

A l'heure actuelle, ce qui se fait beaucoup, ce sont les séries qui tournent autour de 12 ou 13 épisodes. Elles tiennent facilement sur 2 disques blu-ray avec une qualité optimale.

 

Par exemple, j'ai l'édition blu-ray de la saison 1 de One Punch Man qui comporte 12 épisodes et 6 oav sur 2 disques.

 

Pour Kor, si on part sur 12 épisodes par disque, cela peut donc tenir sur 4 disques. Cela dépend aussi du poids des données d'un épisode et de la qualité de compression que l'on veut obtenir (plus la compression est basse, plus la qualité est haute et plus le poids par épisode est important). Il y aussi la question du poids des menus, des pistes audio, des sous-titres et des éventuels bonus...

 

Le découpage d'une série en disques individuels et en coffrets est aussi une question financière (maximisation du profit ou rentabilisation des coûts). Au Japon, il est fréquent de payer au prix fort 1 disque blu-ray comportant 2 épisodes et les séries récentes de 26 épisodes sont souvent vendues en 2 coffrets séparés de 13 épisodes.




#39064 Saiki Kusuo no Ψ Nan

Posté par Punch on 05 décembre 2018 - 18h15

Une image qui devrait plaire à notre cher CyberFred (et peut-être à quelques autres personnes) :

 

9be2.png




#38907 Site japonais officiel Izumi Matsumoto

Posté par Punch on 04 octobre 2018 - 20h54

Et hop, Kyôsuke m'a prêté un instant ses pouvoirs pour déplacer tes messages au bon endroit Rainfroid  :kyo-laugh:  




#38878 Okko et les fantômes

Posté par Punch on 23 septembre 2018 - 14h45

Merci pour ce retour et ce petit article FrozenOwl :)
 
Je n'ai bien sûr pas pu rater la sortie au cinéma de ce film car j'essaie d'aller voir tous les longs métrages d'animation japonais.
 
Je rajouterais, à titre personnel, que c'est un film moyen dans tous les sens du terme. Techniquement, je trouve que les couleurs sont un peu trop sombres et les contours des personnages trop marqués. Au niveau du scénario et de la psychologie des personnages, rien n'est très recherché. On n'échappe pas aux clichés et le déroulement de l'histoire ne laisse aucune surprise au spectateur un minimum aguerri. Il ne faut pas oublier que l'histoire est tirée d'un roman pour enfants et que le budget accordé au film doit certainement être modeste par rapport à d'autres productions.
 
Néanmoins, je trouve que l'objectif initial est atteint : parler simplement du deuil aux jeunes enfants. Difficile de ne pas être ému par ce film plus souvent dramatique que joyeux.
 
Je ne peux par rebondir sur la vf car cela fait des années que j'y suis irrémédiablement allergique...

P.s : le titre original de ce film est "waka okami wa shogakusei !" que je traduirais par l'apprentie aubergiste est une écolière !


#38843 L'anime de KOR aux Etats-Unis

Posté par Punch on 25 août 2018 - 20h13

Incroyable ! Il existait une version de Kor en HD et l'on ne l'apprend que maintenant :o




#38777 Japan Expo 2018

Posté par Punch on 10 juillet 2018 - 16h53

Je suis content que tu sois content Jingo :)

 

J'ai trouvé une autre photo prise par quelque d'autre que moi de ces mêmes jeunes femmes :

 

sj0q.jpg

 

La photo étant de bien meilleure qualité (mais leurs poses sur la mienne sont meilleures), on peut voir les lentilles de couleur de la jeune femme de gauche. Pour info, elles étaient présentes sur le stand "zero goods universe" où l'on pouvait trouver des goodies hors de prix...

 

Oui le casting était exceptionnel, mais Yoko Kanno (pivot central car c'est la compositrice de la bo si importante pour la série) à hélas brillée par son absence :(




#38768 Japan Expo 2018

Posté par Punch on 06 juillet 2018 - 21h23

Merci pour ce commentaire mon cher Olivier :)

 

Je n'ai pas grand-chose à rajouter pour ma 1ère journée, si ce n'est que j'ai aussi assisté au concert de Misaki Iwasa  :wub2:

 

Je n'oublie pas le cadeau pour Jingo :

 

mqrw.jpg

 

Je ne vous raconte pas le courage qu'il m'a fallu pour obtenir cette photo. Ces deux charmantes japonaises parlaient à peine français et ont gentillement acceptées de poser pour moi. La photo est un peu floue mais j'en suis content !

 

Sinon, pour moi le J2 a été plus varié.

 

Arrivé plus tôt que la veille, j'ai tenté ma chance aux dédicaces pour en avoir une de Toshihiro Kawamoto. Après plus d'une heure d'attente, tout en apprenant que c'était un tirage au sort, je voyais l'heure de la dédicace passer... quand ce fut enfin mon tour et... bingo ! Jackpot trois motifs alignés et direction la séance dédicace qui était déjà commencée ! Ce fut très rapide, mon nom sur feuille écrit par un assistant et le character designer de Cowboy Bebop qui signe dans un coin et ajoute mon prénom dans un autre. Un petit "honto ni arigatô gosaimasu" quand je l'ai récupéré.

 

Ensuite, c'était conférence avec ce même Toshihiro Kawamoto. D'une durée d'une heure, la conférence fut scindée en deux : une partie carrière + questions du public et l'autre un live drawing. La première partie fut assez décevante malgré la traduction du vétéran de l'animation japonaise en France Pierre Giner. La partie consacrée au dessin fut plus intéressante. Le crayonné avait déjà été préparé pour des questions de temps et de trac de l'artiste. Mais le voir s'afférer avec des feutres Copic sur la musique de l'animé était génial ! Pierre Giner a sauvé la conférence en donnant quelques anecdotes :

 

- A la base la tenue de Faye Valentine était dans l'esprit de Toshihiro Kawamoto une robe chinoise (à cause du prénom) mais Shinichiro Watanabe voulait une tenue plus "sexy". Le design final suit donc les directives du directeur mais avec les goûts du character designer.

 

- Ein le chien est un Welsh Corgi. Mais le dessinateur ne connaissait pas cette race. Il a alors décidé d'en adopter un pour les besoins de la série. Ça rappelle un peu Mamoru Oshii en inversé non ?

 

- Ed, la fille/garçon, est elle une version rajeunie de Yoko Kanno (la compositrice des sublimes musiques de la série)

 

- Un concert unique réunissant Yoko Kanno et les Seatbelts a eu lieu au Japon sans qu'il n'y ait hélas le moindre enregistrement

 

Un petit aperçu du dessin final (la conférence étant en mode pas de vidéos ni de photos) :

 

srw9.jpg

 

Ensuite j'ai vu un spectacle de caligraphie en musique :

 

ngb4.jpg

 

Suivi par un spectacle de samouraï chantants et dansants à oublier (Aki Hiroshima Bushotai, Samurai Show pour être exact)...

 

Et j'ai rejoins Olivier dans son programme à partir du duo Iwasa/Corbel.

 

Voilà, dodo  :sleep1:




#38685 Concerts, expos & restos liés au Japon

Posté par Punch on 07 juin 2018 - 21h23

Petit compte-rendu de la rencontre avec Leiji Matsumoto
 
Les fans du célèbre mangaka étaient venus en masse ce jeudi soir à la Maison de la Culture et du Japon à Paris pour assister à une conférence animée et traduite en temps réel par Florent Gorges. Ce dernier n’était pas le seul « Nolifien » puisqu’était présents Julien Pirou et Alex Pilot et sa caméra.
 
Après deux interventions formelles de l’ambassadeur du Japon en France et du directeur du JET, le Maître et son interprète sont montés sur scène.
 
La conférence s’est appuyée sur un jeu de questions réponses avec projection de photos d’époque du Maître. Il s’agissait de retranscrire une partie de la vie de l’homme coïncidant avec son parcours de mangaka.
 
Pour résumer, Leiji Matsumoto avait un père militaire, pilote d’avion ayant survécu à la seconde guerre mondiale, et une mère, très stricte, descendante d’une famille de samouraïs. Très jeune, il avait une double passion : l’aviation (de par son père) et le dessin (en ayant été ébloui par le film d’animation « l’araignée et la tulipe »). S’il n’a jamais pu réaliser officiellement son rêve de pilote pour cause de mauvaise vue (il a piloté plusieurs avions dont le Concorde mais sans aucun permis officiel), ni celui d’astrophysicien (c’est l’un de ses frères qui y est parvenu), il a finit par abonner ses études et choisir la voie du dessin pour aider financièrement sa famille. Il a été très marqué par son voyage en train de Fukuoka à Tokyo, surtout par le passage dans des tunnels sous-marins qui lui donnèrent l’impression d’arriver dans un nouveau monde.
 
Il a immanquablement cité ses références cinématographiques « Marianne de ma jeunesse » et « Autant en emporte le vent ». A 80 ans, il reste toujours accroché à son rêve d’aller dans l’espace et surtout sur Mars !
 
L’homme s’est montré très bavard et n’a pas manqué de faire rire plusieurs fois l’assemblée. Son intervention, malheureusement écourtée à cause du temps de traduction, s’est achevé par la réalisation de son personnage emblématique : le Capitaine Harlock (celui qui dit Albator prend un coup de Cosmo Gun!). Pendant une bonne demi-heure, l’artiste a peint les contours puis colorisés son dessin avec de la peinture à l’eau. Il avait un assistant dédié qui donnait régulièrement des coups de sèche-cheveux pour accélérer le séchage des coups de pinceau. Après avoir terminé son œuvre, non sans ajouter de nombreux détails, Leiji Matsumoto s’est humblement excusé de ne pas avoir aussi bien réussi l’œil d’Harlock et d’avoir écrit avec une mauvaise écriture la devise du pirate  qui est aussi la sienne !
 
Le Maître serait bien encore resté sur scène mais on lui a gentiment dit que c’était le moment de partir. Il faut dire qu’il a un emploi du temps bien chargé ne lui permettant pas non plus de faire des dédicaces ou des photos.
 
ub3b.jpg



#38629 Joyeux anniversaire Madoka !

Posté par Punch on 25 mai 2018 - 11h28

Très joyeux anniversaire Madoka-chan :D


#38577 Concerts, expos & restos liés au Japon

Posté par Punch on 15 mai 2018 - 12h10

Voilà si vous voulez voir la conférence de Leiji Matsumoto réservez vite votre place gratuite ici https://www.mcjp.fr/...iji-matsumoto_1

 

Bon bah c'est déjà complet. J'ai eu de la chance d'avoir une place :D




#38498 Un peu d'humour

Posté par Punch on 30 avril 2018 - 17h42

Rions un peu avec (aux dépends de) Star Wars :

 




#38487 Quoi de neuf bientôt au cinéma ?

Posté par Punch on 28 avril 2018 - 18h30

Voilà, si vous ne l'avez pas encore vu, je vous conseille d'aller voir l'île aux chiens. Un film d'animation américano-japonais très bien réalisé avec une histoire à la fois drôle et sérieuse.

 

 

Waf, waf (recommandé par Punch) !






  • Loading Countdowns