Aller au contenu


Photo

Anime - Film 1 - Ano hi ni kaeritai


  • Veuillez vous connecter pour répondre
58 réponses à ce sujet

#1 tcv

tcv

    KORiste

  • Modérateur
  • Réputation
    244
  • 5 754 messages
  • Genre:
  • Localisation:Région parisienne

Posté 01 mai 2016 - 15h08

Il existe des sujets dédiés aux épisodes de la série TV et des OAV des KOR, mais pas pour les films. J'ouvre donc celui-ci pour le film "Ano hi ni kaeritai" ("Je veux revenir à ce jour").
 
Sans trop spoiler pour ceux ou celles qui ne l'auraient pas encore vu, son ambiance est très différente de la série TV. Il n'est plus question de Pouvoir ou de situation comique, mais bien de la fin du triangle Madoka - Kyosuke - Hikaru.
 
Vos commentaires sont les bienvenus.
Sky is the only limit

#2 Punch

Punch

    inKoruptible

  • Modérateur
  • Réputation
    395
  • 4 665 messages
  • Genre:
  • Localisation:Paris

Posté 01 mai 2016 - 20h46

Merci d'avoir ouvert ce sujet tcv :)

 

Il y aurait bien des choses à dire sur ce 1er film, mais cela fait un moment que je ne l'ai pas visionné et, en dehors de mon ressenti émotionnel lors du 1er visonnage, mes souvenirs ne sont plus très clairs :P

 

Par contre, j'ai peut-être un scoop, ou tout du moins une information que je n'ai jamais encore vue sur le forum ou sur le site de CyberFred (par exemple).

 

La question est : pourquoi ce film ne dure-t-il que 68 mn ?

 

Non ce n'est pas parce que le spectateur n'a plus de mouchoirs après tant d'émotions.

 

La réponse en images :

 

139179minataka131img600x4361361271613qsx

 

960439minataka131img600x4371361271614jkv

 

Cette curiosité est un flyer (ou un mini programme je ne sais plus) découvert sur le site d'enchères Yahoo Japan Auction.

 

Ce document rare nous permet de découvrir que le 1er film de Kor a été diffusé au cinéma dans le cadre d'une double programmation sur le thème du triangle amoureux.

 

Le 2ème film en question est une adaptation d'un manga de Mitsuru Adachi : Hiatari Ryôkô ! dont la version tv nous est parvenue en France sous le titre une vie nouvelle.

 

Ceci nous permet aussi de donner un nouvel éclairage au clin d’œil direct d'Ano hi ni kaeritai au 1er film de Touch "un champion sans numéro" (série de Mitsuru Adachi connue chez nous sous le titre de Théo ou la batte de la victoire).



#3 Vavan

Vavan

    Fan accompli

  • Membres
  • PipPipPip
  • Réputation
    3
  • 139 messages

Posté 04 mai 2016 - 16h51

Je vais exprimer mon ressenti après avoir vu ce fameux film il y a de cela une quinzaine de jours.

 

Sans en avoir trop lu dessus pour me préserver, je savais néanmoins que l'intrigue allait signifier la fin de la relation entre nos trois héros.

 

Au sortir du film, j'avoue que j'ai été assez perplexe au vu de la chute finale comme j'ai pu l'être après la fin de la série tv, au sens de la "brutalité" de la fin: L'histoire entre Kyosuke-Madoka-Hikaru est finie. La vie continue.

 

Mais je me suis rappelé des échanges tenus à l'époque sur le forum suite à l'épisode 48 et j'ai réalisé que l'essence de KOR est également dans cette simplicité et ce réalisme dans la relation entre les personnages.

 

Nous assistons tout simplement à une rupture brutale à la fois amoureuse et amicale, et cela se suffit à elle-même. Pas besoin d'en rajouter des tonnes avec des effets de manches surréalistes. L'absence totale du Pouvoir dans le film est un gros plus -d'autant que cela n'a jamais été pour moi l'intérêt de cette série- car finalement ce que vit les trois protagonistes peut avoir été vécu par chacun d'entre-nous. (A titre personnel l'attitude de Kyosuke envers Hikaru m'a beaucoup marqué car j'ai été confronté à peu près à la même chose (moi dans le rôle de Kyosuke) et c'est extrêmement dur à vivre).

 

Voilà pour mon premier ressenti au vu du film qui est à la fois terriblement dur, mais magnifique.



#4 tcv

tcv

    KORiste

  • Modérateur
  • Réputation
    244
  • 5 754 messages
  • Genre:
  • Localisation:Région parisienne

Posté 05 mai 2016 - 16h43

Un  peu de musique
 

Sky is the only limit

#5 FrozenOwl

FrozenOwl

    Fan pour la vie

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • Réputation
    49
  • 550 messages
  • Genre:
  • Localisation:Paris

Posté 03 juin 2016 - 10h08

La fin de la série m'avait laissé triste mais aussi frustré, à cause de l'absence de résolution du triangle amoureux : ça ne POUVAIT pas se terminer comme ça! Evidemment, en 1990, on méconnaissait totalement les OAV ou le fait qu'on puisse faire un long-métrage animé pour conclure une série. Il n'y avait que Disney qui diffusait des films en France à l'époque!

 

Je n'ai appris l'existence du film qu'à la lecture du dossier KOR d'Animeland, mais il faudra encore attendre quelques années avant que celui-ci ne soit diffusé en VHS. (Question de la Coupe FrozenOwl : quand? ::smile2:: )

 

Au premier visionnage, ça a été un vrai choc! Alors que la série était une comédie romantique, le film est profondément tragique. Voilà comment un triangle amoureux se termine dans la vraie vie : de façon brutale, déchirante, douloureuse pour tout le monde. 

 

Le film est magnifique et pleins de petits signes :

- la petite clochette dont le tintinnement entêtant rappelle Hikaru à Kyosuke alors que celui-ci cherche à l'oublier,

- La couleur représente l'insousciance de l'enfance et de l'adolescence alors que le passage à l'âge adulte (l'entrée à l'Université) est symbolisée par une image en noir et blanc au début et à la fin du film. Cela nous rappelle de façon douloureuse que, même si Madoka et Kyosuke peuvent librement vivre leur amour, leur couple s'est construit sur les ruines d'une très belle amitié. Il faudra attendre Shin KOR pour que le pardon ait enfin lieu, concluant véritablement l'histoire.

- Le temps, qui varie avec l'humeur et les relations des personnages.

 

Ce film est aussi le révélateur d'Hikaru, qui en est, à mon sens, le personnage principal. Gentiment agaçante dans la série, elle pouvait presque être détestée comme étant l'unique obstacle à l'amour des deux autres coins du triangle. (Raaah ::pascontent2::, mais pourquoi débarque-t-elle en hélico alors que les deux amoureux vont enfin s'embrasser sur l'île? :biggrin2: )

Dans le film, elle révèle enfin toute sa sensibilité : elle aime vraiment et profondément Kyosuke, même si elle sait depuis longtemps que celui-ci préfère Madoka. Nous ne pouvons nous empêcher de prendre parti pour elle et de la soutenir. Elle est véritablement victime des deux autres personnages :

- Kyosuke qui par une indécision frisant maintenant la lâcheté, a laissé une situation inacceptable s'envenimer,

- Madoka qui, par jalousie, sacrifie son amitié d'enfance, et exprime vis-à-vis d'Hikaru la froideur et la dureté dont elle s'était toujours servie pour la protéger. On en vient presque à la détester!

 

Au final, ce beau et triste film gardera toujours une place dans mon coeur. Tiens, je vais le revisionner ce WE !



#6 tcv

tcv

    KORiste

  • Modérateur
  • Réputation
    244
  • 5 754 messages
  • Genre:
  • Localisation:Région parisienne

Posté 05 juin 2016 - 14h11


Salut FrozenOwl, cela faisait longtemps qu'on n'avait pas eu de tes nouvelles. Je te souhaite un bon revisionnage de ce film.
 

...
 
Je n'ai appris l'existence du film qu'à la lecture du dossier KOR d'Animeland, mais il faudra encore attendre quelques années avant que celui-ci ne soit diffusé en VHS. (Question de la Coupe FrozenOwl : quand? ::smile2:: 
...


Bonne question dont la réponse se trouve quelque part sur le site de Cyb. :smart:


Sky is the only limit

#7 FrozenOwl

FrozenOwl

    Fan pour la vie

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • Réputation
    49
  • 550 messages
  • Genre:
  • Localisation:Paris

Posté 06 juin 2016 - 20h46

Merci, mais finalement ce WE, on s'est plutôt regardé "Là-haut" de Pixar avec les enfants! :baloon: 

Points communs avec Anohi ni kaeritai : ce film est magnifique et a le don de me mettre les larmes aux yeux! :crying: L'exploit, c'est qu'il y arrive en moins de 20 minutes!!



#8 Olivier

Olivier

    Fan pour la vie

  • Modérateur
  • Réputation
    180
  • 5 891 messages
  • Genre:
  • Localisation:Paris

Posté 06 juin 2016 - 20h53

Faut dire que le début est plus que nostalgique... la fin est tout autant magnifique avec la chute.


I'm looking for the red straw hat...

#9 Chibi

Chibi

    Fan pour la vie

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • Réputation
    23
  • 1 950 messages
  • Genre:
  • Localisation:Derrière l'écran de mon ordinateur

Posté 10 mai 2017 - 15h44

Dans le film, elle révèle enfin toute sa sensibilité : elle aime vraiment et profondément Kyosuke, même si elle sait depuis longtemps que celui-ci préfère Madoka. Nous ne pouvons nous empêcher de prendre parti pour elle et de la soutenir. Elle est véritablement victime des deux autres personnages :

- Kyosuke qui par une indécision frisant maintenant la lâcheté, a laissé une situation inacceptable s'envenimer,

- Madoka qui, par jalousie, sacrifie son amitié d'enfance, et exprime vis-à-vis d'Hikaru la froideur et la dureté dont elle s'était toujours servie pour la protéger. On en vient presque à la détester!

 

Je réagis un peu tardivement désolé mais je ne suis pas d'accord avec ton affirmation sur Kyosuke et Madoka. Concernant Kyosuke, je ne pense pas que ce soit de la lâcheté. Au début oui car il n'aime pas Hikaru mais il n'ose pas lui dire. Mais au fil de l'histoire, cette lâcheté s'est transformée en peur. La peur des conséquences de la fin du triangle. Je pense que Madoka était dans la même situation que Kyosuke. Elle avait peur de blesser sa meilleure amie, son amie d'enfance. Bref, Kyosuke et Madoka voulaient tous les deux protéger Hikaru au détriment de leur amour

 

Concernant Madoka, elle n'a pas sacrifier son amie. Elle s'en est remis à la décision de Kyosuke. Après on peut dire qu'elle était sûre du choix qu'il allait faire mais je ne le pense pas. Hikaru était, dans ce triangle, le dindon de la farce. Pour son bien, cela ne pouvait pas continuer. Même si cela s'est fait avec fracas, c'était aussi pour son bien. Elle ne pouvait plus rester dans son illusion et dans un amour à sens unique. Je pense que dans un sens Madoka lui a rendu service


Smells like KOR spirit

#10 Olivier

Olivier

    Fan pour la vie

  • Modérateur
  • Réputation
    180
  • 5 891 messages
  • Genre:
  • Localisation:Paris

Posté 10 mai 2017 - 16h40

Au-delà de qui aurait raison ou tord entre les différents personnages, ce qui me plait dans ce film, c'est de montrer la difficulté que l'on peut rencontrer dans la vraie vie à déclarer des sentiments bons ou mauvais à l'égard des autres. Entre déclarer sa flamme à quelqu'un, refuser un rdv pour ne pas blesser ou pour faire plaisir, etc, KOR dévoile avec une grande véracité toutes ces difficultés auxquelles un être sensible et doté d'un fort émotionnel peut être confronté. C'est la raison pour laquelle je n'ai jamais combattu une Madoka vs Hikaru ou jugé l'indécision de Kyosuke, car au-delà de leur façon de bien ou mal agir selon les cas et selon m'a propre interprétation ou mes propres expériences, j'apprécie tout simplement la manière dont sont dépeints les sentiments amoureux et leurs contraintes ou leurs difficultés engendrées entre individus aux aspirations diverses.


I'm looking for the red straw hat...

#11 Vavan

Vavan

    Fan accompli

  • Membres
  • PipPipPip
  • Réputation
    3
  • 139 messages

Posté 17 mai 2017 - 14h49

 

 Hikaru était, dans ce triangle, le dindon de la farce. Pour son bien, cela ne pouvait pas continuer. Même si cela s'est fait avec fracas, c'était aussi pour son bien. Elle ne pouvait plus rester dans son illusion et dans un amour à sens unique. Je pense que dans un sens Madoka lui a rendu service

Tout à fait, même si je n'apprécie pas trop ce personnage par son côté gamine capricieuse exacerbée (mais à la base KOR est quand même une série destinée aux jeunes donc je me base sur mon ressentit actuel plus mature).

 

Et de toute façon une situation comme ce triangle amoureux ne peut pas perdurer trop longtemps sans en altérer grandement l'intérêt. La série évite parfaitement cet écueil de situations qui auraient pu être trop répétitives.



#12 Chibi

Chibi

    Fan pour la vie

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • Réputation
    23
  • 1 950 messages
  • Genre:
  • Localisation:Derrière l'écran de mon ordinateur

Posté 17 mai 2017 - 16h15

Tout à fait, même si je n'apprécie pas trop ce personnage par son côté gamine capricieuse exacerbée (mais à la base KOR est quand même une série destinée aux jeunes donc je me base sur mon ressentit actuel plus mature).

 

Je pense que Hikaru est un personnage beaucoup plus mature qu'elle n'y parait et puis il faut se rappeler qu'elle n'avait que 13 ans au début de l'histoire. Il n'y a qu'à voir comment se termine ce film. Elle se fait larguer mais loin de se morfondre elle trouve la force mentale de faire son spectacle et donc de repartir vers l'avant.

 

Par contre depuis quelques temps je me suis mis à imaginer l'après immédiat de ce 1er film. L'ambiance ne devait pas être à la fête entre Kyosuke et Madoka après ce qu'ils ont vécu. Eux aussi ont du repartir vers l'avant (mais avec l'être qu'on aime c'est plus facile que tout seul)


Smells like KOR spirit

#13 Vavan

Vavan

    Fan accompli

  • Membres
  • PipPipPip
  • Réputation
    3
  • 139 messages

Posté 18 mai 2017 - 13h20

Je pense qu'au contraire ils ont dû être soulagé d'un grand poids (c'est pas très sympa pour Hikaru mais bon...) suite à la clarification de la situation qui durait quand même depuis le premier épisode de la série.

 

La rupture entre le couple Kyosuke-Madoka et Hikaru est quand même très très brutale. En quelques secondes ils rayent Hikaru de leurs vies avec une attitude intransigeante et sans concession, signe que pour eux c'est définitif. Ils ne laissent même pas suggérer qu'ils pourraient continuer à se voir de temps en temps en copains, comme avant. J'imagine le choc pour Hikaru, surtout par rapport à Madoka avec qui elle était amie depuis des années.

 

Du coup je pense qu'au fond d'eux Kyodoka (c'est plus facile que d'écrire les prénoms à chaque fois :) ) n'ont guère de regrets, et d'ailleurs le film ne le laisse pas suggérer vu qu'il se termine sur la période des exams, soit une période plus tardive que la rupture, et on ne voit pas de rappel à Hikaru.



#14 Chibi

Chibi

    Fan pour la vie

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • Réputation
    23
  • 1 950 messages
  • Genre:
  • Localisation:Derrière l'écran de mon ordinateur

Posté 18 mai 2017 - 16h32

Je suis d'accord ils n'ont pas de regrets et ils ont même été soulagés mais j'imagine qu'ils ont du quand même penser à Hikaru. Elle a été éjectée brutalement comme tu l'as dit. En quelques minutes, elle a perdu celui qu'elle aime et sa meilleure (et seule ?) amie

 

Je sais pas, j'ai du mal à croire que le lendemain, le couple Kyodoka (bonne trouvaille Vavan) sortent ensemble comme si de rien n'était. Ou alors ils attendaient tellement d'être ensemble que le reste ne comptait plus

 

Cependant, il y a quand même une allusion à la fin du triangle dans Shin KOR (Cf. discussion entre le Kyosuke de 19 ans et celui de 22 ans)


Smells like KOR spirit

#15 Baltique

Baltique

    Fan pour la vie

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • Réputation
    69
  • 741 messages
  • Genre:

Posté 18 mai 2017 - 16h42

Perso, je pense que Madoka et Kyosuke sont certes soulagés, mais aussi meurtris car ils auraient aimé ne pas avoir à en arriver là.

 

Je pense que l'un comme l'autre nourrissent des regrets mais qu'ils préfèrent garder ça pour eux. On voir clairement dans le film à quel point rompre avec Hikaru est difficile pour Kyosuke et j'imagine qu'il en est de même pour Madoka. Mais je pense que ni l'un ni l'autre n'a envie de remuer le couteau dans la plaie. J'ai plus l'impression que à partir de là, Madoka et Kyosuke ont décidé d'avancer quitte à ce qu'Hikaru devienne un sujet un peu tabou.



#16 Chibi

Chibi

    Fan pour la vie

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • Réputation
    23
  • 1 950 messages
  • Genre:
  • Localisation:Derrière l'écran de mon ordinateur

Posté 26 mai 2017 - 10h14

J'ai revu le film avant hier et j'ai noté une grande différence d'attitude entre Madoka et Hikaru. Quand Madoka apprend que Kyosuke et Hikaru se sont embrassés, elle est complètement dévastée au point de ne plus aller aux cours d'été. On voit également qu'elle n'arrive plus à réviser. D'ailleurs, on voit que quand elle récupère ses cours dans sa boite aux lettres, elle jette un autre coup d'oeil pour voir s'il n'y a pas autre chose (un mot de Kyosuke par exemple)

 

De l'autre côté, on a Hikaru qui, après s'être fait larguée, n'abandonne pas tout et se raccroche à ce qui lui reste à savoir sa comédie musicale. Elle arrive même à son objectif à savoir être prise

 

Ca peut faire l'objet d'une réflexion mais on peut se demander si Hikaru n'est pas plus forte mentalement que Madoka ou alors Madoka aime tellement plus Kyosuke que le fait de ne pas l'avoir est insurmontable pour elle. Alors que Hikaru l'aime mais moins que Madoka ce qui fait qu'elle arrive à surmonter sa peine.

 

J'ai d'ailleurs été touché par la conversation au téléphone entre Kyosuke et Madoka. C'est elle qui l'appelle et elle se livre complètement. Pour une fois, ce n'est pas Kyosuke qui fait le 1er pas


Smells like KOR spirit

#17 Baltique

Baltique

    Fan pour la vie

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • Réputation
    69
  • 741 messages
  • Genre:

Posté 26 mai 2017 - 11h02

L'idée que Hikaru soit mentalement plus forte que Madoka est franchement très intéressante. Je n'y avais jamais pensé et cela mérite réflexion mais, spontanément, j'ai envie de dire que c'est très bien vu.

 

En revanche, je suis moins d'accord avec l'idée que Hikaru aimerait "moins" Kyosuke que Madoka. J'aurais tendance à penser qu'elles l'aiment autant l'une que l'autre mais que la personnalité et la force caractère de Hikaru fait qu'elle est capable d'aller de l'avant malgré la douleur et le chagrin. Mais elle n'oublie pas Kyosuke pour autant. C'est d'ailleurs ce que montre la discussion entre Hikaru et Kyosuke dans Shin KOR.



#18 Chibi

Chibi

    Fan pour la vie

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • Réputation
    23
  • 1 950 messages
  • Genre:
  • Localisation:Derrière l'écran de mon ordinateur

Posté 26 mai 2017 - 14h05

Ton argumentation est très intéressante Baltique. D'ailleurs Madoka dit bien dans le film qu'elle n'est pas aussi forte que ça. Ça tranche avec l'anime où elle se met en retrait par rapport à Hikaru même si elle profite de chaque occasion pour passer du temps avec Kyosuke.

 

D'ailleurs, je trouve que le côté fragile de Madoka est très touchant


Smells like KOR spirit

#19 Baltique

Baltique

    Fan pour la vie

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • Réputation
    69
  • 741 messages
  • Genre:

Posté 26 mai 2017 - 16h18

A partir de là, en caricaturant un peu, on pourrait même aller jusqu'à déduire de tout ça que tout le côté "sukeban" de Madoka n'est en fait qu'une posture destinée à masquer sa sensibilité à fleur de peau et sa faiblesse.



#20 Chibi

Chibi

    Fan pour la vie

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • Réputation
    23
  • 1 950 messages
  • Genre:
  • Localisation:Derrière l'écran de mon ordinateur

Posté 26 mai 2017 - 21h23

Je n'aurais pa été jusqu'a parler de faiblesse. Je pense que ce sont les circonstances (son amour pour Kyosuke et la peur de le perdre) qui ont briser ses défenses. On peut être une personne forte mentalement mais des événements peuvent nous rendre sans défense. Je pense que c'était la 1ère fois qu'elle se trouvait dans cette situation
 
Madoka ne s'est pas contenté de s'éloignée de Kyosuke. Elle a arrêtêe de se rendre aux cours d'été pour ne plus le voir. Je pense qu'à ce moment là elle voulait laisser le champs libre à Hikaru. Mais elle s'est aperçu qu'elle ne pouvait pas le laisser s'en laisser. Son monde s'était effondré. Elle n'avait plus goût à rien.

Malgré le fait qui Hikaru et Kyosuke se sont embrassés, c'est Madoka qui fait le 1er pas et appelle Kyosuke pour lui demander de venir. Ca montre son amour. Elle lui dit qu'elle n'est pas aussi forte que ça. Pour moi ça veut dire qu'elle n'a pas la force de passer à autre chose
Smells like KOR spirit




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)

  • Loading Countdowns