Aller au contenu


Photo de Olivier

Olivier

Inscrit(e) (le) 24 mai 2004
Déconnecté Dernière activité hier, 20h15
*****

Messages que j'ai postés

Dans le sujet : Reportages TV sur le Japon

22 mars 2019 - 18h00

Merci Cyb. Le lien doit sûrement être disponible 7 jours comme sur le replay de France 2.

 

Ce reportage était très intéressant, mais aussi, malheureusement, assez édifiant.

Si vous le voyez, le coup de la "photo de l'enfant" est assez infâme, je dois dire.

 

On note aussi que cela concerne également des couples japonais, puisque le droit de garde n'est donné qu'à un seul des 2 parents au Japon.

 

Enfin, il est assez regrettable qu'un lieu comme la Maison de la Culture du Japon à Paris (https://www.mcjp.fr/) organise d'après les dires du reportage tous les ans un séminaire pour aider les japonais(es) à rentre chez eux avec leur enfant et à ne pas le présenter à l'autre conjoint en ne respectant ainsi pas la Convention du 25 octobre 1980 sur les aspects civils de l'enlèvement international d'enfants de la Haye.

 

Bon courage aux pères de ce reportage...


Dans le sujet : Reportages TV sur le Japon

21 mars 2019 - 18h10

Merci Punch (Olivier en mode flemme)

Dans le sujet : Reportages TV sur le Japon

21 mars 2019 - 14h05

Ce soir dans Envoyé Spécial sur France 2 un sujet singulier sur le Japon qui pourra vous intriguer.
Lorsqu'un couple francojaponais a des enfants, le ou la japonais(e) pourrait avoir l'idée de rentrer au pays.
Dans ce cas, la loi japonaise est souveraine et ne reconnaît pas le droit de visite du parent resté en France.
Un sujet délicat à regarder pour un côté obscur du Japon parmi tant d'autres...

Dans le sujet : L'anime de KOR aux Etats-Unis

11 mars 2019 - 08h09

Tu nous diras ce que tu en penses.

Dans le sujet : Les classiques de l'animation japonaise en blu-ray

08 mars 2019 - 22h50

Princesse Sarah Blu-ray

 

Merci Punch.

J'ai vu le 1er épisode ce soir.

Je commence par le défaut premier, le recadrage 16/9 de l'image d'origine en 4/3. C'est gênant quand on souhaite voir l'animé dans son entier et pas coupé en haut et en bas. Le recadrage est heureusement intelligent en s'adaptant à chaque plan.

Passé ce défaut, force est de constater que cette édition bluray est pour ma part très satisfaisante.

La version japonaise est intégrale avec respect des génériques de début et de fin, eyecatch central et teaser de l'épisode suivant.
Le sous-titrage est simplement sublime et respecte les noms originaux, le vouvoiement entre Sara et son père et un langage soutenu ou familier selon les personnages. C'est du très bon travail.

L'image est très souvent très belle et colorée. Ancienneté obligé, la série a 33 ans, il y a quelques défauts de temps en temps mais peu perceptibles. Le master japonais a été repris avec grand soin.

Une agréable surprise quand on sait que l'éditeur est AB. Mais pour une fois, on dispose d'une série VOSTF soignée.

Sur le fond, Princesse Sarah est une série à voir absolument et l'image que dégage la petite Sara Crewe tout au long de l'animé est un exemple à suivre pour tout être doté d'humanité.

Je dispose depuis plusieurs années de la CD-box japonaise de Sara avec l'intégralité des chansons et BGM qui sont vraiment superbes. La box bluray parachève cette collection sans rougir.

En conclusion, un achat indispensable, à (re)découvrir ou à transmettre aux enfants comme éducation à faire preuve d'empathie et civisme dans notre société actuelle. En somme, un leg à offrir à Noël si vous cherchez une idée cadeau. La box contient aussi la VF.

 

Je reviens sur le coffret Blu-ray de Sarah que j'ai terminé de regarder ce jour.

 

Au final, c'est un très bon coffret, qui certes est en 16/9 au lieu du 4/3 original et sans bonus ou livret, mais la VOSTF et la qualité de l'image est magnifique de bout en bout.

 

J'ai été très heureux de revoir cette superbe série et de la découvrir en VO. Les derniers épisodes, avec les chansons parfaitement sous-titrées et donc expliquées et conservées, sont parmi les plus mémorables en VO.

 

Sur le fond, cette série est vraiment très émouvante et j'avoue ne pas avoir résister aux manifestations lacrymales lors des derniers épisodes.

 

Pour rappel, la série est une adaptation du roman "A little Princess" de Frances Hodgson Burnett.

Ce que je ne savais pas et que j'ai appris en creusant la biographie de l'auteure originelle, c'est qu'elle a elle-même perdue son père lorsqu'elle avait 4 ans et a vécu une partie de sa vie dans la pauvreté. D'une certaine manière, Sara est une projection plus ou moins autobiographique en ajoutant au personnage le côté richesse pour accentuer d'autant plus la descente aux enfers de Sara.

Et pour la petite histoire, le personnage de Sara était déjà apparue dans une nouvelle de la même auteure dès 1888, alors que "A little Princess" date lui de 1905.

 

Je vous conseille vivement de voir ou revoir cet anime, adultes comme enfants, car cet anime n'a vraiment rien d'un dessin animé enfantin, surtout dans sa VO.

 

Je reviendrais sur le roman dans un prochain post.


  • Loading Countdowns