Aller au contenu


Photo de Baltique

Baltique

Inscrit(e) (le) 12 mars 2012
Déconnecté Dernière activité aujourd'hui, 19h20
-----

Messages que j'ai postés

Dans le sujet : "Nicky Larson" va être adapté au cinéma par un réalisateur français

13 février 2019 - 00h18

Pour qu'il y ait une suite, il faut que le film soit un succès au box office. Or, c'est loin d'être gagné. Les critiques spectateurs ont beau être en effet très positives le film n'est pas (encore ?) un énorme succès en termes d'entrées, au contraire.

 

J'imagine que le film est victime de la campagne de dénigrement particulièrement injuste qui a précédé sa sortie. Il faut aussi avouer que l'affiche et la bande annonce ne font vraiment pas honneur au résultat final. J'espère sincèrement que le bouche à oreille fonctionnera et que le succès sera au rendez-vous. Mine de rien, ce film est un vrai pari à bien des points de vue.

 

Quand on y réfléchit, le cahier des charges semblait impossible à tenir. Philipe Lacheau voulait réaliser un film qui soit à la fois une adaptation de City Hunter (aussi bien du manga que de son adaptation édulcoré en anime), une adaptation de Nicky Larson (la version française de l'anime qui trahit méchamment la version originale japonaise) et un film "personnel" qui inclus les membres de sa bande et leur sens de l'humour bien à eux. Il devait transposer un héros, un univers et un humour très japonais et intégrer tout ça dans un vrai film français tout en arrivant à satisfaire l'auteur original. Sur le papier, c'est véritablement mission impossible.

 

Pourtant, force est de constater que Philippe Lacheau a réussi une belle performance de funambule car ce film est tout ça à la fois. Ce n'est pas parfait, mais le mélange est suffisamment équilibré et digeste pour ça fonctionne et qu'on est l'impression de voir aussi bien épisode de Nicky Larson qu'un film de la bande à Fifi.

 

Pour faire dans la métaphore culinaire, ce film n'est pas une pâtisserie de luxe mais une bonne tarte maison et ça déjà franchement plaisir.

 

Philippe Lacheau a parfaitement compris que le coeur du récit était la relation entre Laura/Kaori et Nicky/Ryo et c'est ce que j'ai trouvé de plus réussi dans le film. Leur couple fonctionne très bien, notamment grâce à la performance d'Elodie Fontan qui est absolument parfaite en Laura/Kaori.

 

Là où le film m'a surpris, c'est sur la qualité et l'ambition de ses scènes d'actions. Là encore, ce n'est pas parfait mais il y a une vraie envie de bien faire et de proposer quelque chose qu'on n'a pas l'habitude de voir dans des productions françaises. C'est d'autant plus surprenant que le film n'a pas bénéficié d'un énorme budget avec ses 17 millions d'euros "seulement" (A titre de comparaison, il faut savoir qu'un film comme La Tchite famille avait un budget de 27 millions d'euros).

 

Pour ma part, c'est sans aucun doute une des meilleures adaptations de mangas en live que j'ai trouvé réussie et j'espère vraiment qu'une suite verra le jour.


Dans le sujet : Le coin des mélomanes... en concert

12 février 2019 - 11h20

La première fois que j'ai vu Stephan Eicher sur scène, il était seul au milieu d'un groupe d'automates.

 

Cette fois, il était accompagné par une fanfare aux accents balkaniques. Si vous connaissez un peu l'oeuvre de Goran Bregovic et les musiques qu'il a composé pour les films d'Emir Kusturica, vous aurez une bonne idée de comment sonnait ce concert et de la folie qui pouvait régner sur scène.  Cuivres, percussions, confettis... tout ça était aussi galvanisant qu'inattendu. Je n'imaginais pas danser et me dépenser autant mais il était impossible de rester assis tant l'ambiance était festive.

 

Encore une fois Stephan Eicher m'a bluffé par son talent et son sens de l'humour.

 

Super concert, encore une fois. J'en redemande.  :clap:


Dans le sujet : Pour les fans de Zelda

12 février 2019 - 10h23

32128352137_d5f6179e59.jpg

 

J'ai croisé "Epona 2000" sur le parking d'un supermarché ce week-end.  :triforce50x:


Dans le sujet : "Nicky Larson" va être adapté au cinéma par un réalisateur français

07 février 2019 - 08h31

Plus le temps passe, plus je vous avoue que je trouve ce film réussi. J'ai réussi à convaincre une paire d'amis d'aller le voir hier soir et ils ont vraiment été emballés. Oubliez la bande annonce, elle ne fait pas honneur au film. Oubliez les affiches pourries et allez voir Nicky Larson, vous ne le regretterez pas (enfin j'espère ^^).

 

 

Ceci étant posé, je voulais vous faire part d'une trouvaille. En surfotant sur le net à la recherche d'infos sur le film, je suis tombé sur ce témoignage du traducteur qui s'est occupé de traduire le scénario en japonais pour Tsukasa Hojo.

 

C'est une personne que je ne connais pas personnellement mais que j'ai mainte fois croisé à Japan Expo (il est traducteur de manga et il faisait notamment office d'interprète pour le staff de Cow Boy Bebop lors de la dernière édition). Il a toujours été d'une gentillesse et d'un sérieux exemplaire chaque fois que j'ai discuté avec lui.

 

Je me permets de vous retranscrire ici ce qu'il a posté sur son compte twitter ( https://twitter.com/DiloninJapan/ ). Je trouve que ça éclaire vraiment sur la sincérité et l'honnêteté de la démarche de Philippe Lacheau et sur l'implication de Tsukasa Hojo.

 

J'espère que ça vous convaincra définitivement d'aller voir Nicky Larson et le parfum de Cupidon.

 

Cher amis, cher Twittos, aujourd'hui sort en France #NickyLarsonLeFilm de @PhilippeLacheau Ce qui veut dire que je suis (enfin) libre de vous parler de ma modeste contribution au projet, et si cela peut vous donner envie d'aller le voir, à la bonne heure !

 

Traducteur/interprète indépendant, j'ai été contacté à l'été 2017 par l'équipe de Tsukasa Hojo avec qui j'avais travaillé sur d'autres projets auparavant. J'allais donc servir d'intermédiaire entre le réalisateur et l'auteur du manga lors d'une future rencontre.

C'est donc un après midi d'automne que j'ai été parachuté dans une salle de réunion avec tout ce beau monde : @PhilippeLacheau ses producteurs et évidemment Tsukasa Hojo. La tension dans la salle est carrément palpable.

Heureusement Philippe commence son pitch, et la premier truc qui me surprend, il nous a ramené des planches du manga qui lui servent de références. Je ne savais pas à qui m'attendre, je me rends compte que Philippe connaît très très bien son sujet. Les good feels montent.

On nous laisse avec le premier jet du scénario du film, rdv dans 2 jours pour savoir ce qu'en pense le sensei. Moi le lendemain j'ai rdv avec lui pour dicuter du scénario que je dévore le soir même en FR comme JP.

La traduction vers le japonais a été faite par un natif qui n'a malheureusement pas compris 90% des blagues très franco-françaises, je prends des notes un peu partout. Le lendemain je me retrouve face au sensei pour notre première vraie discussion.

Merci donc à @PhilippeLacheau ma première discussion avec Tsukasa Hojo, mon auteur préféré de tous les temps, aura été "dis-moi c'est quoi cette histoire de restaurant végétarien ?" 
Je me suis senti comme la marionnette d'Alain de Greef dans ce fameux sketch des Guignols.

Je ne vais pas spoiler le film, mais il y a beaucoup de gags, beaucoup de références que je dois expliquer. On en fait le tour, M. Hojo a des remarques. On note, je prépare un résumé pour les français qu'on revoit le lendemain. J'espère qu'ils ne vont pas mal le prendre.

Nouvelle rencontre, M. Hojo explique ce qu'il a apprécié, ce qu'il voudrait changer et là, une nouvelle fois, Philippe me surprend, il acquiesce avec sourire, remercie l'auteur pour ses retours. J'avais peur du syndrome de la star un peu hautaine, pas du tout, Fifi assure.

Par la suite, j'ai eu le plaisir de suivre les échanges France - Japon, de traduire les modifications du scénario (et il y en a eu !). J'ai même eu l'honneur d'être invité à me rendre sur le tournage pendant l'été, et là soyons honnêtes deux minutes.

Jusque là ce n'était que du papier. J'étais triste de voir autant de haine sur le net, sans que personne ne sache à quel point Philippe avait preuve de toute la meilleure volonté et le respect envers l'auteur de l'oeuvre originale. Mais je ne savais pas trop quoi penser du film

Mais quand j'ai vu les premiers rush, @Elodie_Fontan et @KamelGuenfoud en costumes, j'étais sur le cul ! C'était fou, tout ce qui avait été dit, transposé en vrai, et même sans la post production ça donnait grave envie. La journée de tournage a été un moment super.

L'attention prêtée aux détails, Pierre, le frère de Philippe était en coulisse avec des épisodes de l'anime sur sa tablette pour checker la fidélité du rendu, l'équipe de cascadeurs dont certains formés au Japon sur du Kamen Rider, bref, la passion transpirait de partout !

De dubitatif mais curieux, je suis passé à convaincu. Ce n'était plus une simple comédie française par le réal de Babysitting, quelque chose se passait là. Les longs mois par la suite ont été dur, je vous ai vus tous, défoncer chaque photo, chaque vidéo.

Mais peu importe, le film sort en France aujourd'hui. Pour nous au Japon, il faudra encore attendre un peu, mais j'ai très hâte. Ce cher @Goldengreg a pris le relai pour moi lors du Comic Con, je sais qu'il a apprécié ce qu'il a vu du film aussi.

Vous pouvez ne pas aimer la filmo de Philippe, ni même apprécier ce film. Mais une chose est certaine, il a été fait avec amour, avec un respect rare pour l'oeuvre originale et son auteur. Et cette sincérité, elle ressort de partout et elle a su séduire les japonais.

J'ai vu M. Hojo il y a quelques jours, l'affiche dédicacée par Fifi et Elodie du film est encadrée dans son bureau, au milieu de ses prix et récompenses. Alors laissez à ce film une chance, allez le voir vous-mêmes. C'est une initiative rare pour le ciné français,

Une collaboration France-Japon comme jamais auparavant, allez donc la soutenir ;) Merci à @PhilippeLacheau et @monsieurfiszman pour leur confiance. Je vous souhaite tout le succès que vous méritez.

 

 

Thread original à cette adresse : https://twitter.com/...039902323703808


Dans le sujet : "Nicky Larson" va être adapté au cinéma par un réalisateur français

27 janvier 2019 - 17h00

Ne vous emballez pas non plus. Ce n'est que mon humble avis et je suis assez client de l'humour de Philippe Lacheau. ^^

 

Je pense que ce film a été fait en disant "Et si Nicky Larson se passait en France". De la même façon qu'on doit trahir pour faire une bonne traduction, certains gags trop japonais ont été "traduit" avec de l'humour français. Globalement, je trouve que ça fonctionne bien. Et parfois, ça se plante un peu un peu aussi. Mais encore une fois, la sincérité de la démarche fait que je suis indulgent (d'autant plus si je compare ce film aux adaptations live de City Hunter). Mais ce ne sera pas peut-être pas votre cas.

 

Sans spoiler, le plus gros défaut du film reste l'interprétation qui fait que ça sonne surtout comme un film de fan avec de gros moyens mais ça ne m'a pas empêché de passer un bon moment.

 

Gardez à l'esprit que ce film est avant tout une comédie (pas très fine mais l'oeuvre originale ne l'était pas toujours non plus), pas un film d'action.


  • Loading Countdowns